MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Comme l’humanité, les Réunionnais sont en train de tuer la poule aux œufs d’or


Par François-Michel MAUGIS - Publié le Mercredi 17 Mai 2023 à 06:53

Comme l’humanité, les Réunionnais sont en train de tuer la poule aux œufs d’or
Il n’est pas très bon d’imiter les mauvais. Et les humains, (on finit tous par le savoir), sont en train de massacrer leur planète. Vous ne me croyez pas ? OK. Alors, prenons quelques exemples. Et pourquoi pas l’un des fleurons de l’ile, l’une des productions qui a contribué au temps lontan, à faire sa réputation. En effet, il fut un temps où La Réunion produisait 200 tonnes de vanille par ans. Et, pas n’importe quelle vanille, la meilleure vanille du Monde. Et, cerise sur le gâteau, nous étions le premier producteur mondial. Aujourd’hui, nous atteignons péniblement 20 tonnes par ans, dont une partie, produite sous serre, est de qualité médiocre (50% de vaniline en moins par rapport à celle produite en forêt). Cherchez l’erreur. Voulez-vous un autre exemple ? Alors, prenons l’ananas Victoria, un autre fleuron. Il fructifie naturellement de décembre à février. Mais cela ne convient ni aux consommateurs, ces enfants gâtés qui veulent en manger toute l’année, ni aux agriculteurs, trop heureux d’augmenter leur production et de gagner un peu plus de sous qu’avec la canne. Alors, des affairistes véreux (presque tous le sont), leur ont proposé une solution miracle : un produit que, très hypocritement, ils ont baptisé : « Régulateur de croissance ». Et, savez-vous de quoi il s’agit ? D’un produit chimique appelé « Ethrel » qui contient 21,7% d’éthéphon. Ce produit, analogue de l’éthylène, peut provoquer la nécrose des fruits.  En quantité excessive, il peut être cancérogène ou corrosif pour les muqueuses. C’est également un herbicide. Source : https://fr.wiktionary.org/wiki/%C3%A9th%C3%A9phon  . Ces couillons d’écologistes ont évidemment réagi et, pour une fois, ont eu gain de cause, ce produit a été retiré du marché. Source : https://ephy.anses.fr/ppp/ethrel-concentre-special-ananas  .

Mais, attention, fausse joie. Cette cochonnerie de produit a été remplacé   …   par le même produit, mais sous un autre nom, le PRM 12® RP, qui ne contient que 11,3% d’éthéphon. C’est qui le couillon ?

Réponse : Tout le monde, sauf certains affairistes véreux qui continuent de gagner beaucoup d’argent, sur le dos des agriculteurs qui empoisonnent sans trop le savoir, des consommateurs qui s’empoisonnent et ne retrouvent plus le goût de leur ananas préféré. On a donc tout faux : On tue la poule aux œufs d’or car la réputation de notre Victoria est en train de fortement se dégrader et, bien évidemment on continue de dégrader notre économie, nos sols et la Terre tout entière   …   sans le savoir ? Allez savoir.




1.Posté par C.J. le 17/05/2023 08:18

Toute médaille a son revers..
Le progrès social, l'établissement de l'égalité sociale, le RSA dont il faut se réjouir, je le précise pour ne pas subir de mauvaises interprétations, ont tué la filière vanille comme cela a tué la filière ylang-ylang à Mayotte...
Ces deux cultures coloniales qui demandaient une main-d'œuvre a bon marché et d'une grande pénibilité en forêt...n'ont pas tenu, devant la concurrence de revenus minimums gratuit puisque sans effort aucun.
Concernant l'ananas ce n'est pas tant le consommateur qui est à l'origine des modifications de consommations ...c'est l'offre ! Producteurs et techniciens ont mis au point des techniques de cultures en introduisant des éléments qui forcent la maturité des fruits contre vent et marée, en tout temps et en tout lieu. Autrefois culture du littoral, on en trouve zordi dans les hauts et dans les bas et chaque région veut sa fête des ananas..
Tout ceci pour mieux entrer dans le circuit de consommation qui consiste à exporter ou à importer des quatre coins du monde ce que l'on ne trouvait jusqu'à maintenant que localement , en des saisons bien définies ..
On ne demande pas l'avis au consommateur.
On le lui impose par la loi de l'offre !
La politique de l'offre est le slogan de tous les partis de gouvernement de ces dernières décennies..
Ben goût' aster !

2.Posté par C.J. le 17/05/2023 08:23

"Poule aux œufs d'or !"
Ça dépend pour qui ?
Je la vois avant tout comme une culture subventionnée jusqu'à pas très longtemps, comme d'autres...sponsorisée pour atténuer le coup du transport, autrement dit soutenue financièrement par les deux bouts par de l'argent public ...

3.Posté par C.J. le 17/05/2023 08:29

En clair, l'agriculture réunionnaise est comme la grenouille qui veut se faire plus grosse que le bœuf.
Avec de l'argent facile on peut tout expérimenter ..s'il y a "poule aux œufs d'or ', c'est peut-être là le créneau .

4.Posté par C.J. le 17/05/2023 08:36

Comme je vous admire!
C'est votre sacerdoce...quand vous n'êtes pas "humaniste" vous volez au secours de l'humanité agricole qui n'a que pour souci de nos jours, c'est de savoir comment mieux tirer profit des aides et subventions.
Je vous laisse faire cavalier seul.

5.Posté par Saucratès le 17/05/2023 13:34

Bonjour François-Michel et Carl. Que tu es prolixe, mon cher ami Carl! J'admire. Je me pose une question. Les agriculteurs ont-ils le choix? Peuvent-ils s'extraire de ce cercle vicieux. J'imagine les producteurs de letchis, confrontés à une production concentrée sur quelques semaines et des prix qui s'effondrent. Comment être rentable et vivre de sa production agricole dans ces conditions. Si on leur proposait un produit miracle étalant la production de letchis sur plusieurs mois ou toute l'année, comment hésiteraient-ils? Avoir le choix entre mourir de faim, voire ses enfants mourir de faim (ou presque) et utiliser des produits controversés mais licites, est-ce encore avoir le choix ?

Le débat sur l'agriculture subventionnée est un très vieux débat, pour la France entière, pour l'Europe entière. Rien de nouveau Carl. Faut-il pour autant critiquer les agriculteurs parce que les aides d'Etat et de l'Europe les aident à survivre ? Ils nourrissent le monde, Carl.

Alors certes la qualité baisse. Les consommateurs sensibilisés privilégient les produits supposément bio, mais les grandes marques nous arrosent de produits bio produits à l'autre bout de l'Europe, dans des pays à bas coûts salariaux et à basse législation sur les entrants. Nombre de ces produits supposément bio doivent valoir bien moins bons que les produits non bio cultivés chez nous ou juste à côté. Mais ce qui compte pour beaucoup, c'est l'étiquette, c'est le label. C'est l'argent qu'on peut se faire. Parfois, ils n'ont pas le choix (les agriculteurs). Vive le marché. Vive l'organisation de marché telle les coopératives.

François-Michel, vous avez raison, c'est un peu de notre patrimoine qui disparaît avec ces produits phytosanitaires. Merci de cet éclairage. Amitiés à tous les deux. Saucratès

6.Posté par C.J. le 17/05/2023 17:09

Bonjour Saucrates...


Pour être "prolixe", tu en fais plus que moi, en tout cas tu me rattrapes. Un seul écrit et c'est deux fois plus long que mes 4 modestes posts..qui par ailleurs ne viennent pas "critiquer" les agriculteurs, mais illustrer les situations telles qu'elles se présentent..
Je vois d'ailleurs que vous n'avez rien trouvé à redire à cette situation de fait, sauf à biaiser pour tenter de sauver les agriculteurs du cercle vicieux dans lequel ils sont enfermés d'après vous. A voir ...
Je l'ai dit en préambule, toute médaille à son revers et j'ai essayé d'illustrer l'adage ! Le monde agricole n'y échappe pas . Pour le reste c'est pas mon affaire je cesse d'être défenseur. J'instruis l'affaire ....
...
Pourquoi tenter de m'opposer à l'agriculture subventionnée ? Où voyez-vous ça ? Il faut tenter de rester objectif dans vos interprétations..vous en avez les facultés je crois. Ne vous laissez pas aller à des déviances qu'affectionnent d'autres.
. .
Même l'agriculture américaine est subventionnée depuis 40 ans, qui est loin d'être une agriculture d'occupation de son temps ou une agriculture sociale...et pourtant les agriculteurs américains sont parfois subventionnés ou indemnisés pour les soutenir quand la production est menacée.
...
En Europe aussi.. une enveloppe budgétaire est prévue à cet effet et la France cotise plus qu'elle ne reçoit...mais c'est le principe de la mutualisation .
Que l État français est en plus son propre système de subventions ne me gène pas ! Et que les agriculteurs réunionnais en bénéficient en est que justice. Nou lé pa plus nou lé pa moins!
Vous parliez dans un autre billet de l'éducation comme pour mieux critiquer l'orientation vers les filières d'apprentissage .
Quelque part, j'ai comme l'impression que vous avez raté la vôtre ...moi, je suis né de l'agriculture, fils de propriétaire ,exploitant agricole jusqu'à la départementalisation depuis des générations avant...l'âge pour mes frères et moi de choisir leur carrière ....nous avons tous déserté les champs sur les incitations de notre mère qui ne voulait pas que ses enfants soient liés à la terre.
Comme dirait Gabin dans sa chanson: " Maintenant je sais! "
Je sais que je ne regrette rien.
Sauf les plus-values de ces mêmes terres transformées en terres constructibles par modification du Pos. Au bénéfice des intermédiaires qui se sont succédés .
Bien cordialement

7.Posté par C.J. le 17/05/2023 17:25

"Le débat sur l'agriculture subventionnée est un très vieux débat, pour la France entière, pour l'Europe entière."
Rien de nouveau, ça ne fait plus débat sur le principe. Comme développé avant, les plus grandes économies agricoles du monde subventionnent leur agriculture en cas de besoin ( cataclysmes en particulier )
Le problème se pose pour qu'elle agriculture.? .

8.Posté par L'Ardéchoise le 17/05/2023 18:48

Bonjour !
Le seul oeuf en or dont j'ai connaissance, c'est celui de Fabergé, la poule qui était à l'intérieur était trop petite pour avoir fait cet oeuf.
Alors c'est l'oeuf qui a fait la poule ou la poule qui fait l'oeuf ?

Monsieur Maugis, j'aime bien votre billet, il pose les bonnes questions.
La Réunion n'est pas seul concernée, le pourcentage de fruits et légumes importés sur les marchés de l'hexagone ne cesse d'augmenter, mais pas leurs prix, au détriment des producteurs français et de la santé des consommateurs, car comme le souligne Saucratés, le bio de là-bas n'est pas le bio d'ici...

Coucou Carl ! Je profite de votre passage pour vous souhaiter soit à l'avance, soit en retard, j'ai hélas oublié la date, un très joyeux anniversaire !
Vous êtes sans doute né dans un joli chou cultivé avec amour par votre papa et votre maman a été une fée de le transformer en bon enseignant.
Ni artrouv !

9.Posté par C.J. le 17/05/2023 19:23

J'ai volontairement oublié l'agriculture russe qui est carrément sous tutelle de l'Etat.

10.Posté par C.J. le 17/05/2023 20:11

Par ailleurs Saucrates, tu penses que les agriculteurs évoluent dans un cercle vicieux....je pense que sous certains aspects,par tes constructions d'esprit tu évolue aussi dans un cercle vicieux.
Je commence à mieux comprendre les agacements de Lesseps par rapport à ce que tu produits sur Zinfo ...c'est difficile de d'interpréter tant tu baignes dans l'ambiguïté.
Par pudeur tu ne te réclames d'être humaniste (sinon ce serait à pouffer de rire) mais pour l'enfumage tu es bon.

11.Posté par Saucratès le 17/05/2023 22:47

Salut Carl. Retard rattrapé de ta part. Et écart doublé. Je suis très loin derrière.

Bon le principe même du subventionnement de l’agriculture n’est pas liée à la gestion des catastrophes. L’Europe et les Etats-Unis en sont à un autre stade. Subventionner en vue de produire afin de vendre, parce que les produits agricole sont une arme comme les autres et qu’elles doivent inonder les marchés étrangers pour y détruire l’agriculture et rendre ses États dépendants de l’Europe, des USA ou de la Russie/Ukraine. Ce qui explique le conflit ukrainien, pour une minuscule partie. Les agriculteurs là-dedans ?… eux-mêmes dépendant des subventions, de la PAC, du POSEIDON, des coopératives, des industriels, des bazardiers, des centrales d’achat … que sais-je encore. Au fond, nous ne disons pas des choses très différentes. Nous les expliquons juste de manières différentes.

Le fond de l’article de Francois-Michel dans tout ça ? Une biodiversité qui s’effondre sous les coups des entrants phytosanitaires. Moi je vois plutôt les agriculteurs comme victimes ou otages, plutôt que complices de ce massacre.

Aurais-je critiqué l’apprentissage dans un autre de mes articles ? Non jamais. L’apprentissage est un autre circuit d’enseignement pour des enfants ayant une autre intelligence, d’autres ambitions que de passer directement le baccalauréat puis d’accéder à l’université, d’autres objectifs, intéresser par d’autres métiers que ceux vers lesquels le baccalauréat prépare. Lol, évidemment me direz-vous, mais le baccalauréat ne prépare plus à aucun métier. On ne peut plus rien faire avec un baccalauréat !

Pour ma part, en déformant, je pense que les rêves des gauchistes, ce serait de forcer des enfants de cadres, de milieux sociaux aisés, de bons élèves, à se perdre dans l’enseignement technique, en BEP, en CAP, juste par mesure de sanction sociale, afin qu’eux aussi pâtissent des défauts d’orientation scolaire. Est-ce exagéré vis-à-vis des gauchistes genre Mélenchon et les haineux de LFI ? Non, c’est juste ce que les gardes rouges de la Révolution culturelle chinoise avaient mis en œuvre pour punir les familles des mandarins de la Chine impériale, les familles à fort capital culturel. Comment douter qu’une fois au pouvoir, LFI et ses acolytes ne conduiront pas les mêmes atrocités ? Je n’ai plus aucune sympathie pour ces partis politiques, même si syndicalement, je devrais toujours me rapprocher d’eux. Mais non. C’est mort.

Donc non, je ne critique pas l’apprentissage. L’apprentissage devrait même être plus développé dans les grandes écoles, sans être uniquement une pompe à fric pour l’université. En tant que processus de deuxième chance. Un gosse de 20 ans doit être plus à même de mieux comprendre son orientation’ et de comprendre l’importance de se battre pour obtenir des diplômes, surtout après un premier échec à l’école. Multitude de compétences, d’intelligence, de dons, implique une multitude de lieux et de formes d’enseignement. Je suis pour ma part contre une orientation unifiée, contre le fait de bloquer, de limiter des enfants juste pour les ramener au niveau des derniers cancres de la classe, des enfants ne sachant ni lire ni écrire parce que récemment immigrés …

En fait, je suis pour la sélection par l’éducation, même si les plus privilégiés sont ceux des parents qui ont tout compris, sortent des plus grandes écoles, ont fait apprendre chaque année le programme de l’année suivante pour que leurs enfants soient privilégiés. Mon fils est dégouté par l’idée qu’un enfant de normalien ou de polytechnicien a 300 fois plus de chance qu’un élève de maths sup de rejoindre les ENS ou Polytechnique. Mais bon, il faut encore être capable de suivre, capable de passer une jeunesse à bachoter en permanence. Tout ceci pour un choix de rejoindre ENS ou Polytechnique qui ne sera même pas le leur. Pour bosser toute leur vie et diriger de grands groupes ou faire de la politique. Ou enseigner.

Pour un adolescent qui a contesté la réforme Devaquet, contre la sélection, le fait d’accepter la sélection et la méritocratie, c’est peut-être se renier. Pour le jeune étudiant en rupture parentale qui a pleuré de rage en entendant ses camarades raconter la charge des CRS et la mort de Malik Oussekine, c’est peut-être un comble. Ou pas. Amitiés Carl. Saucratès

12.Posté par Saucratès le 17/05/2023 22:54

Carl, tu me fais de la peine. Tu me fends le cœur comme dirait Marius. Comprendre Lesseps, c’est me vexer profondément, me blesser. Cet énergumène n’a pas la moindre once de recherche de dialogue, il ne vise que juste à frapper et insulter. Il tuerait si ces mots pouvaient tuer, sans état d’âme. Sans âme je dirais plutôt.

En quoi peut-on être monolithique ? Personne ne l’est. Sur certains sujets on peut être totalement libéral, et sur d’autres, sur les mœurs, sur les faits de société, on peut être conservateur. Comment peux-tu écrire cela ? Qu’ai-je dit ou écrit ici qui soit l’exact opposé de ce que je professe ailleurs ou autrement. Par pudeur, je n’irais pas plus loin Carl. Saucratès

13.Posté par Maugis le 18/05/2023 15:34

Merci pour les compliments comme pour les critiques. Comme moi, c'est vrai, chacun voit midi à sa porte. Pour ma défense, je dirais seulement une chose. Sauf exception, mes écrits tentent toujours de penser global: La Terre est ronde et pleine de vie. Sans les humains, ce serait certainement un paradis. je ne suis pas un nostalgique du passé mais seulement une sorte d'extra-terrestre qui voit (ou tente de voir) les choses de loin. Pour ce qui est de l'avenir, on peut toujours rêver et se rapprocher de constructions satisfaisantes, évidemment utopiques mais, dans ce monde troublé, ça fait tellement de bien à l'âme. On n'atteindra jamais le bonheur mais y penser et tenter de se rapprocher de lui ne peut que faire du bien à une humanité qui en a prodigieusement besoin.
Je n'en dirais donc pas plus sur ce sujet. Par contre, sur l'éducation, sujet qui m'est cher et que certains abordent ici, acceptez en avant-première les premières idées d'un article à paraître:

Les deux erreurs grossières des temps modernes en matière d’éducation :
1 - Détruire chez l’enfant ses capacités naturelles de curiosité, capacité essentielle lui permettant d’apprendre par l’observation. À son arrivée dans le Monde, il ne faut pas lui dire : « Tais-toi et écoute » mais le laisser découvrir seul les mille et une facettes de la vie sur Terre. A condition de ne rien lui cacher, la prise de conscience progressive des réalités du monde, lui permettra de s’adapter et donc de devenir intelligent.
2 - Abêtir et abrutir l’enfant, enfermé entre quatre murs, par des connaissances du passé, ressassées pendant plus de 15 ans, ce n’est pas lui ouvrir l’esprit, c’est du dressage. Cette paralysie progressive de l’âme, du corps et de l’esprit, est le propre des aliénés.
Serait-ce l’explication des dérèglements progressifs de notre humanité ?
Il semblerait en effet que, progressivement, les humains se transforment en robots pour suivre le joueur de flûte de Hamelin (des contes de Grimm) comme des rats que l’on mène à l’abattoir. C’est probablement aussi, la raison pour laquelle, comme il est dit dans un conte d’Andersen, le roi est nu mais le drapier a averti : « Le tissus n’est pas visible par les imbéciles ».

14.Posté par C.J. le 18/05/2023 17:56

8.Posté par L'Ardéchoise le 17/05/2023 18:48
Coucou l'Ardéchoise
Et merci pour vos bons mots à mon attention...sorti d'un chou ou apporté par un paille en queue ...le résultat est bon..
L'anniversaire est passé et s'est bien passé ...la fiole a été bonne !
Nou artrouv

15.Posté par L'Ardéchoise le 18/05/2023 18:24

Bonjour !
Je constate avec amusement que nous avons sauté de la poule à l'âne !
Après l'agriculture, on repasse à la culture et à l'éducation.
Mais au fond, les deux sujets ne sont pas si éloignés : les réformes de l'EN ressemblent souvent à des produits pour faire pousser de nobles semences et éradiquer la mauvaise graine...

16.Posté par C.J. le 18/05/2023 19:04

Mwin mi di pu rien.

L'esprit ( le mental) est ce qu'il y a de plus malléable ...beaucoup l'ignorent et prétendent de pas pouvoir changer.
Les délires sur l'Education ne se tarissent jamais...moi j'ai donné.

17.Posté par C.J. le 18/05/2023 19:17

13.Posté par Maugis le 18/05/2023 15:34

Suivant le déroulé du génétique qui annonce de futures séquences, j'opte d'emblée pour le second film ( votre paragraphe 2.). J'adhère .
...
Sur le premier, je serai en vacances et ne pourrai m'exprimer qu'après le développent des détails ...
"le laisser découvrir seul les mille et une facettes de la vie sur Terre. "
Faut-il encore faire naître l'éveil en lui..sa curiosité , c'est comme souvent en appétit ça vient en mangeant....dans votre développement n'oubliez pas ça...et nous serons d'accord.

18.Posté par C.J. le 18/05/2023 19:42

@Saucrates

..."Bon le principe même du subventionnement de l’agriculture n’est pas liée à la gestion des catastrophes."
Tu fais une mauvaise analyse de mes propos ...qui a valeur d'un procès par rapport à ce que j'ai écrit ....ou en tout cas, ressemble à une correction de mes dires ....je ne t'accuserai pas de malveillance à mon égard...à cause des flatteries que tu m'envoies à coté.
Mais essaie de rester dans le droit fil de ce que dit l'autre.
Si je parle de subventions de l'Etat ou d'organismes ce n'est pas pour définir cette démarche comme le principe d'une agriculture subventionnée...il s'agit d'indemnisations ! ( En cas de catastrophes naturelles ou de mauvaises récoltes ).

Sur l'esprit ou le principe d'une agriculture subventionnée, je sais ce que c'est . Elle anticipe la production pour créer de l'offre...elle n'arrive pas à posteriori .
Tu remarqueras du reste que j'ai évité de stigmatiser les agriculteurs dans ce cercle vicieux que tu as défini pour eux.
Parlant d'eux, j'ai préféré parler de producteurs!
Y associant dans mon esprit les lobbies, les groupements financiers et autres ayant intérêt à agir pour faire naître l'offre qui influence et domine les consommateurs.
Ne donne pas des interprétations brouillonnes en lecture au public , sur ce que j'écris.
Bien cordialement ...

19.Posté par C.J. le 18/05/2023 20:05

En clair, Saucrates je n'ai pas à marquer de préférence pour l'agriculture subventionnée ..elle existe déjà ! Presque étatisée ...comme l'est l'industrie du reste. Que personne ne critique d'ailleurs.
Et je n'ai aucunement l'intention de la critiquer.
Si ça peut sauver de la friche des terres incultes pour que celles-ci ne tombent pas entre les mains des Chinois ( aspect non abordé ) c'est tant mieux.
Si ça peut nourrir du monde également sans nous forcer à changer nos goûts et habitudes également...et sans pourrir notre santé surtout.
J'en aurais fait le tour, bon week-end

20.Posté par C.J. le 18/05/2023 20:28

13.Posté par Maugis le 18/05/2023 15:34

...
Dans l'énoncé de votre générique et c'est vrai que vous êtes sur Zinfo un gros producteur, vous annoncez quelque chose qui vous caractérise selon vous..: "
mes écrits tentent toujours de penser global".
Vous aurez remarqué à l'inverse si vous me lisez un peu que j'aime persister et parfois rudement et crûment dans les détails ...car "c'est dans les détails que se cache le diable"!
Quand on se connaît mieux on s'accepte mieux.

21.Posté par C.J. le 19/05/2023 07:18

@Saucrates
Hi...

Amusons-nous un peu...

Je reste étonné que porter attention à ce qu'écrit Lesseps puisse te porter ombrage ...ou te fendre l'âme .Voilà le signe d'un manque de maturité affective....
Ça n'enlève pas un morceau sur toi...et affaiblit pas le sens où le contenu de tes écrits ....
C'est tout simplement le sens de l'équité que je porte en moi et qui donne attention à égalité à tout le monde. Ça c'est un réel signe d'humanisme qui ne fait pas de l'enfumage verbal.

22.Posté par C.J. le 19/05/2023 07:34

Je pense beaucoup à mes lecteurs éventuels ou ciblés quand j'écris...soit pour personnaliser mon message soit quand c'est un ressenti expédié de façon "globale "!
Parfois je rêve d'être une petite souris rien que pour voir vos mimiques en particulier celle de l'Ardéchoise car c'est ma préférée.

23.Posté par C.J. le 19/05/2023 08:52

"le penser global " est merveilleux pour la pensée confuse...pour des effets en trompe l'œil ....elle crée et/ou maintient l'ambiance de la pensée dominante, pour faire naître l'atmosphère bien-pensante.
...
Mais combien elle est en décrochage comme dans un immense trou d'air avec la réalité des détails.
C'est là le problème !
Bien sûr que tous ceux qui ne sont pas concernés trouveront leur compte voyant toujours midi à leur porte.
Il ne s'agit pas de tirer le haut vers le bas mais de faire tourner les projecteurs sur une autre vie.

24.Posté par Vincent dans le pré le 22/05/2023 07:17

Et dieu sait si en matière d’âne le post 15 s’y connaît.

25.Posté par L’Ariégeoise le 23/05/2023 08:47

@21 soutenir ou au minimum comprendre Lesseps, c’est donner raison à tous les trolls du site.
Lesseps critique systématiquement sans réelle base, sinon sa méchanceté. Il l’a fait avec Nivet et recommence avec Saucratès. Et après, ça pourrait être C.J.

26.Posté par L’Ariégeoise le 23/05/2023 08:56

@21 soutenir ou au minimum comprendre Lesseps, c’est donner raison à tous les trolls du site.
Lesseps critique systématiquement sans réelle base, sinon sa méchanceté. Il l’a fait avec Nivet et recommence avec Saucratès. Et après, ça pourrait être C.J.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes