Société

Comité Sécheresse: Pas de limitation générale mais un appel à la vigilance lancé

Jeudi 19 Janvier 2017 - 09:40

Ces sept derniers mois, la moitié sud-ouest de La Réunion souffre de la sécheresse. Sur les 15 premiers jours du mois de janvier, le déficit moyen s’établit à près de 60 % par rapport à la normale sur la même période, a hier indiqué le Comité Sécheresse inquiet de ces conditions climatiques exceptionnelles. 

Et selon les prévisions, dans les semaines à venir, la pluie ne sera pas au rendez-vous, même si une cyclogenèse pourrait se former dans les prochains jours au nord-est des Mascareignes. 

Dans ce contexte alarmant, le comité a donc décidé de ne pas mettre en œuvre de mesures générales, intercommunales ou départementales, de restriction des usages de l’eau. En revanche il appelle à la vigilance l’ensemble des acteurs en charge de la distribution de l’eau et souhaite sensibiliser les Réunionnais à cette situation.

La Possession, Saint-André, Sainte-Marie, Le Tampon, Salazie, Cilaos, et Saint- Joseph ont déjà mis en place des plans de coupure la nuit dans certains secteurs.

Le comité demande donc "aux habitants de ces communes de se conformer à ces arrêtés pour permettre à tous de disposer de l’eau pour les usages essentiels et à la police municipale de veiller à leur bonne application".

Ainsi les particuliers et les collectivités grandes consommatrices doivent avoir une utilisation la plus économe possible de l’eau. La période étant propice aux incendies, les pratiques de brûlage de végétaux coupés et d’écobuage sont donc proscrites. 

Par ailleurs, l’ARS rappelle également qu’après une coupure l’eau du robinet peut être impropre à la consommation. 

Selon l’évolution de la situation, le comité Sécheresse pourrait de nouveau se réunir. 
 
Dans les prochains jours, une rencontre entre les différents acteurs agricoles devraient également avoir lieu pour coordonner les actions permettant de limiter les conséquences de la sécheresse.
Lu 7025 fois



1.Posté par Barthélémy Aussec le 21/01/2017 12:53

Et dire que Virapoullé avait pour projet de vendre l'eau de la Réunion aux pays du Golfe.

Est-ce que son projet est tombé à l'eau ?

Il pourra toujours se consoler avec son autre idée de génie : le port sec de Saint André ! ça, c'est du solide !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 24 Avril 2018 - 13:17 Ste-Suzanne: Le SDIS sous l'eau