Société

Comité Régional des pêches: De nouveaux chantiers lancés dont de nouveaux DCP en 2019

Mardi 5 Février 2019 - 17:31

Elu en début 2017 alors que la situation financière du comité était "critique", le nouveau bureau du Comité Régional des pêches (CRPMEM) dresse un bilan positif de sa deuxième année d’exercice. 37 DCP réhabilités, projet d’extension du Port de Ste-Marie, aides aux pécheurs artisans…répondre aux urgences et restructurer la filière ont été les priorités de 2018. Pour l’année en cours, le président Bertrand Baillif souhaite voir les "premiers aboutissements du travail entrepris et mettre en oeuvre de nouveaux chantiers".


Elu début 2017, le nouveau bureau du Comité Régional des pêches (CRPMEM) dresse un bilan de sa deuxième année d’exercice et annonce son plan d’action 2019.
 
Après une première année au cours de laquelle l’ensemble des équipes avait dû concentrer ses efforts pour sortir le Comité de Pêches d’une situation financière critique, cette seconde année de mandat a été celle du lancement de nombreux projets. La mise en œuvre du programme, qui avait permis à Bertrand Baillif de prendre la présidence du Comité, en janvier 2017, suit son cours et tente de consolider une pêche artisanale à l’équilibre fragile.
 
2018 : répondre aux urgences et restructurer la filière
 
Le CRPMEM a mené à son terme la réhabilitation complète du parc de DCP, comptant aujourd’hui 37 installations, toutes pleinement opérationnelles. Le Comité a également finalisé le cahier des charges, élaboré conjointement avec les pêcheurs artisans, pour la création du label qui permettra de valoriser la production premium locale.
 
Dans le volet des aides aux pêcheurs artisans qui ont pu être versées grâce au Fonds de Solidarité et de Soutien au Développement de la Pêche Artisanale "Légine pour Tous", le CRPMEM a financé :

- pour chaque adhérent à la Caisse Chômage Intempéries, 60% du montant de sa cotisation, qui pour rappel lui permet d’être indemnisé à hauteur de 2462 euros pour 40 jours cotisés. Par ailleurs, le Comité a contribué au maintien pour une année supplémentaire de ce dispositif qui devait vivre sa dernière année d’existence en 2019. 

- le CRPMEM a également pu procéder en août dernier au versement d‘une aide d’urgence aux pêcheurs de Sainte Rose, sévèrement touchés par le passage du cyclone FAKIR. 
 
Auprès de partenaires locaux, le CRPMEM s’est impliqué tout au long de l’année dans l’avancement de plusieurs projets à long terme : 

- La construction du PROEPP (Plan Régional d’Organisation et d’Équipement des Ports de Pêche). Sous la conduite de la Région Réunion, ce document est un prérequis règlementaire indispensable à la mobilisation d’aides européennes destinées à la modernisation des infrastructures portuaires ;

- L’élaboration du cahier des charges du projet d’extension du Port de Sainte Marie, aujourd’hui piloté par la CINOR ;

- La création d’un groupe projet portant sur le déploiement d’habitats artificiels au pied de la NRL et s’inscrivant dans le cadre des mesures compensatoires de cette dernière qui regroupe aujourd’hui les professionnels de la pêche, de la plongée sous-marine et les institutions scientifiques ;

- Enfin au travers du projet IPERDMX, mené en partenariat avec l’Ifremer et la Réserve marine, le CRPMEM a pu lancer les premiers travaux inscrits dans le cadre de son plan de gestion ciblant les poissons de fond et qui permettra notamment de dresser un état de la ressource halieutique.
 
En parallèle de ces actions, le CRPMEM a continué d’accompagner les pêcheurs sollicitant son expertise technique, notamment dans le montage des dossiers de demande de subvention.
 
2019 : l’aboutissement de projets et mise en œuvre de nouveaux chantiers
 
En s’appuyant sur un budget voté à l’unanimité en décembre 2018, l’année 2019 verra les premiers aboutissements du travail entrepris depuis deux ans par le Comité Régional des Pêches, notamment : reconnaissance officielle de l’OPPAR (Organisation des Producteurs, Pêcheurs et Aquaculteurs Réunionnais), lancement opérationnel du label, mise en œuvre de nouveaux projets d’infrastructures portuaires (machines à glace, bras de levages, quais de déchargement, etc. outils indispensables à la pêche professionnelle).
 
De nouveaux chantiers seront également lancés, avec tout d’abord, la mise en place de plusieurs nouveaux DCP.  L’accès à ces installations par les pêcheurs professionnels sera une des priorités du CRPMEM, qui grâce aux démarches entamées auprès de la DMSOI (Direction de la Mer Sud Océan Indien) en 2018 devraient permettre à la petite pêche d’accéder à nouveau accéder en toute légalité aux DCP (équipements qui, rappelons-le, sont normalement financés par l’Europe pour leur usage exclusif). Le CRPMEM commencera également l’élaboration de son Plan de Gestion relatif à la pêche au filet. Enfin, 2019 devrait voir le Comité des Pêches obtenir l’agrément qui lui permettra d’assister les pêcheurs professionnels dans la constitution des dossiers PCS. 

"Au-delà de ces projets, le sujet du renouvellement de la flotte restera en 2019 une préoccupation majeure pour le Comité, qui pour rappel, milite pour un subventionnement exclusif de la flotte sur son segment des navires de 6 à 12 mètres, limitation indispensable au risque de sceller définitivement le sort de la pêche artisanale réunionnaise", conclut Bertrand Baillif, Président du Comité des Pêches. 
 
 
N.P
Lu 1074 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie