Education

Collège mort: Nouvelle grève au collège Adrien Cerneau

Vendredi 16 Février 2018 - 17:09

Une nouvelle opération de grève appelée "collège mort" aura lieu mardi 20 février 2018, au collège Adrien Cerneau.


Collège mort: Nouvelle grève au collège Adrien Cerneau
Après une première grève massive en décembre dernier, le personnel du collège Adrien Cerneau souhaite une nouvelle fois tirer la sonnette d’alarme sur la situation néfaste de leur établissement.
 
Ils lancent ainsi l’action "collège mort". Car malgré la saisie du dossier par l’autorité académique, aucune action concrète n’a été mise en place. Au contraire, l’atmosphère générale continuerait de se dégrader.
 
Un climat toxique qui a un impact tout aussi négatif sur la scolarité des élèves. Alors que le collège Adrien Cerneau était connu et apprécié pour les nombreux projets qui créaient la dynamique de l’établissement. Toutes ces actions ont ainsi été abandonnées: un point qui soulève d’autant plus le personnel.
 
C’est pourquoi, avec cette nouvelle action de collège mort, le personnel du collège Adrien Cerneau doit revenir à un fonctionnement normal. Ils appellent à une meilleure communication, une politique efficace. Une audience avec le recteur est prévue à cette occasion, afin de trouver de véritables solutions.
 
La grève aura lieu mardi 20 février prochain.
Charline Bakowski
Lu 3680 fois



1.Posté par Marx le 16/02/2018 18:12

Si on liberalisait l'ecole avec un cheque eduquation et uniquement un bac gérer par le ministère de l'enseignement supperieur, on en sauverait des enfants de l'exclusion scolaire, des enseignants de la depression et on en virerait des parassites, par camions entiers...

2.Posté par Une maman le 16/02/2018 20:22

J'ai mes enfants à Cerneau et je comprend que les profs sont déçus. Ma fille avait une tablette et travaillait ses devoir le soir, surtout en math, elle adorait, elle faisais de formations (je ne peut pas tous les citer mais il y avait un spectacle) mais elle était toujours content de me parler de ce qu'elle faisait à l'école..Cetteannée, je peus comparer, plus de tablette, plus de sortie, elle est décourager, on dirait les profs aussi? les élèves dans sa classe ont tapé un prof, ce n'est plus pareil, tout a cjangé. pourquoi?

3.Posté par Attention le 16/02/2018 20:43

C'est l'histoire d'un élu qui refuse de se soumettre aux règles d'un établissement et qui est en train de manipuler ses collègues pour arriver à ses fins ! honte à lui

4.Posté par prof-essionnelle le 17/02/2018 00:47 (depuis mobile)

Vous pourriez nuancer votre article en interrogeant vraiment les profs sur place. Je travaille là bas. Je serais en grève par solidarité avec des collègues bien remontés, qui veulent le déplacement du principal. Mais y a rien de grave à Cerneau

5.Posté par Youssef boutrefas le 17/02/2018 03:51

Je crois que le problème.de l'éducation ou formation enseignement est dans un blocage universel tous les pays en général.vivent ce problème . primo le.vidage des campagne et village a suprimmé des programme on se demande dans 20ans que va faire un faubourois habitant HLM dans une.ville d'un cours en.agronomie. sa.vie se résume a vivre dans un quartier et ne jamais le quitter de 5/a 70 ans.
Une pizeriya une salle de jeux vidéo et du petit commerce illicite a la sauvette.
Ou va la planète c'est directement au mur a moins d'un miracle.
Sinon la Réunion est encore loin de ce problème mais faudra sérieusement réfléchir sur les métiers de demain se.considéré sur une plate.forme et co sidéré l'océan comme un terrain particulier
''Planter dans un terrain liquide'' ..il faut donner le.dos a la plateforme comme le.disait Albert Camus sur la.ville.d'Oran elle offre.son dos à la mer...
Donc reforme intelligente déjà en pédagogie il faut garder un equart de moins de 10/ans entre l'enseignant entraneur et son équipe . un enseignenant au lycée ne doit pas dépasser 18+10 donc 28 ans
Soit il se forme pour ensuite poursuivre a l'Université ou grande école ou changer d'activité.
Tous les enseignants qui atteindre l'âge d'equart doivent être recadrer soit être maitre entraîneur qui dirige deux jeune entraineur soit il passe au stade supérieur et intégrer une équipe du senior ..
Si vous laisser les faubourois faire seul la politique ils vont appliquée que ce qu'ils peuvent produire
On ne peu pas leur exiger autre chose au pire chacun fera sa propre politique mais en se basant sur ces propre recette. Une région une ville un viallge sérieux ne peux pas payer pour un village ou. Il le ou région voyou. Tu as appliqué une politique assumés.en cas d'échec ne vient pas prendre des recette pour cacher ta gabegie. Tu as fait tourné ton milieu en milieu désertique reste ou tu es ne migre pas
Attend les secours prends tes responsabilité tu sera entendu sur tes folies. Restes ou tu es mange la poussière...

6.Posté par SITARANE le 17/02/2018 07:42

La photo illustre bien le problème : l'ultra féminisation du système scolaire !!!!!!!!!

7.Posté par Mme Sautron le 17/02/2018 23:20

Je suis parent de ce collège, ma fille est en 3ème. depuis la 6ème, elle a participé à tous les projets du collège, j'étais très contente car tout était toujours bien organisé (mon neveu est à Beauséjour et la communication n'était pas la même, ma belle-soeur enviait beaucoup ma fillede faire plein de choses ). je me souviens que M. Espagnol était très bienveillant mais très ferme, il était toujours là le matin et on pouvait lui parler, il avait beaucoup d'écoute, il y avait beaucoup de discipline. maintenant, je n'ai jamais vu le directeur le matin, je ne connais pas son nom, les autres prents élus ne nous disent rien mais ma fille me dit que les élèves viennent en pantoufle à l'école. Je ne comprent pas pour les parents qui laissent leurs enfants aller le matin en pantoufle, même si ma fille me dit que c'est autorisé maintenant. ma fille a fait un stage mais j'ai appris que les autres élèves qui faisaient pas le satge étaient partis en cours. maintenant, elle va devoir rattrapper...il n'y a pas de communication avec les parents et même les parents qui vont aux réunions du collège ne disent pas ce qui se passe. Je ne comprent pas ce qui se passe mais je vois bien la dégradation par rapport à quand l'autre directeur était là.

8.Posté par une femme le 17/02/2018 23:30

Sitarane, on voit que tu n'as pas été élève chez nous car nous travaillons l'égalité fille-garçon qui apprend à des machistes dans ton genre à ouvrir le débat. Quel rapport entre nos revendications et les femmes? Et puis, demain, tu te mettras à taper ou à tuer des femmes parce qu'elles ont épousé la vocation d'enseignante? Sache que nous sommes autant d'hommes que de femmes dans notre combat (3 femmes font de la résistance car elles ont été achetées par notre chef) et que si l'éducation est "ultra féminisée", comme tu dis, c'est parce que l'on décourage les femmes de faire d'autres métiers plus valorisants et réservés aux hommes (recteur, ministre, président, médecin, ingénieur...). Avec nos élèves, justement, nous essayons de démonter ces stéréotypes pour le bien et l'avenir de nos élèves filles. Mais bon, vu le niveau de ta question, je pense que j'ai déjà perdu trop de temps à te répondre...

9.Posté par LOL le 17/02/2018 23:47

Oui, interrogez les profs sur place s'il vous plaît sauf les 3 vendues. 30 profs sur 33 qui disent que rien ne va au collège Adrien Cerneau et que nous sommes un collège mort après avoir été le meilleur collège de Sainte-Marie. Alors, s'il vous plaît, médias, télés, venez! Venez constater par vous-mêmes. Par contre, interrogez bien TOUS les profs pour avoir une idée de l'étendue des dégâts et de la souffrance vécue! M. P. vous aiguillera sur les 3 profs qu'il a achetées mais surtout interrogez-nous tous! 30 sur 33 sont désespérés de la dégradation du collège, 30 sur 33 pensent à leurs élèves et aucun ne fait grève pour "par solidarité" mais bien par conviction. Et quand 30 enseignants veulent le déplacement du principal, c'est bien qu'il y a un problème! Quand on dit qu'on fait grève par solidarité (avec 1/30ème de salaire en moins juste par solidarité allons donc!), c'est juste qu'on fait partie des vendues et qu'on ne fait pas grève!

10.Posté par zozo le 20/02/2018 11:45

Pourquoi tant de haine ?
Le harcèlement du chef d'établissement n'est pas répréhensible au sens pénal du terme ?

11.Posté par Parente le 20/02/2018 12:41 (depuis mobile)

Bonjour,
Je suis maman d''élève de 4e dans ce collège et franchement je ne comprends pas tout ce ramdam autour du Collège qui soit disant ne fonctionnerait plus . En tant que parent, pas de problèmes de sécurité !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >