Education

Collège Oasis : Confidences d'un assistant d'éducation

Vendredi 4 Mars 2011 - 12:54

Alors que le collège de l'Oasis fermait ses portes ce matin pour le quatrième jour d'affilée, le malaise des enseignants qui ont été les premiers à embrayer suite à l'agression de lundi dernier est largement vécu, de la même façon, par l'équipe pédagogique présente à leurs côtés.


Collège Oasis : Confidences d'un assistant d'éducation

De nouveau ce matin, une dizaine de parents d'élèves s'est massée devant les grilles de l'établissement scolaire de l'Oasis du Port. Tous sont venus réclamer une nouvelle fois la venue de Mostapha Fourar, le Recteur, déclinant l'invitation du Rectorat à les recevoir lundi à Saint-Denis. C'est dans ce climat plus que tendu qu'attendent les professionnels de l'éducation, de l'enseignant au principal en passant par les "petites-mains" de l'éducation nationale : les assistants d'éducation sous statut d'agent non-titulaire de l'État qui épaulent avantageusement le conseiller principal d'éducation dans ses tâches quotidiennes.

Réel écœurement

Les assistants d'éducation exercent aussi bien dans les collèges que les lycées. Leur mission principale : encadrer les élèves durant le temps scolaire. Au-delà de cette prérogative, ils travaillent en équipe et participent auprès du conseiller principal d'éducation (CPE) au contrôle d'assiduité de ces mêmes élèves.

C'est dans cette vision d'un boulot utile que s'est engagé il y a un an Didier auprès du collège Oasis du Port. Envisageant dans un premier temps de passer un concours pour devenir, après cette expérience, lui-même CPE, celui-ci décline aujourd'hui cette possibilité. Il s'explique.

"J'ai postulé ici il y a plus d'un an, sur candidature spontanée". Recruté par le principal de l'établissement lui-même, Didier a commencé à travailler au collège en mars 2010. De quoi vivre durant ce laps de temps trois épisodes de violence qui ont amené, à chaque fois, à la paralysie de l'établissement.

Actuellement sous contrat à durée déterminée renouvelable pour une durée maximale de six ans au total, cet assistant d'éducation, la vingtaine, n'envisage plus de rester dans ce milieu très longtemps. "Je souhaite quitter cet univers. Il y a un sentiment de dégoût lorsque l'on voit la violence qu'il y a dans nos murs".

Un sentiment qu'il agrémente par du vécu. "En janvier dernier, il y a eu un racket flagrant devant le portail du collège, les agents de la garde mobile de sécurité (ndlr : déployée par le Rectorat suite à l'agression de fin décembre) n'ont pas bougé pour aider le gamin volé. Leur champ d'action reste limité. Ils n'ont semble-t-il pas le droit d'intervenir, c'est vraiment un dispositif inutile !", clame-t-il

Des assistants qui ont fort à faire

Lui qui envisageait de profiter de cette expérience au plus près des élèves pour embrayer sur un concours débouchant sur le titre de CPE, Didier s'est résigné bien malgré lui. "J'espère trouver autre chose et quitter ce milieu de l'éducation". Mais conscient de la réalité économique, celui-ci reste lucide : "tant que je n'ai pas autre chose, je resterai malgré tout".

Au passage, Didier n'hésite pas à tacler le profil de recrutement des assistants d'éducation. "Nous sommes trois assistants dans le collège, je suis le seul garçon. Je pense qu'il ne faut, à ce poste, que des hommes car devant l'agressivité des élèves parfois, la carrure d'un homme peut énormément aider".
Ludovic Grondin
Lu 4213 fois



1.Posté par pravda le 04/03/2011 13:22

je suis passé devant le collège comme tous les matins :

- je n'ai croisé que des scootéristes sans casques
- l'épave de voiture 50 mètres après le collège est toujours là ( sur des briques ) avec une grande flaque de liquide dessous
-l’oasis est toujours un bidon ville quoi qu'en dise la mairie

2.Posté par cocounjour le 04/03/2011 14:21

Encore UN pour la parité et le semblant d'article pitoyable

3.Posté par Inconnu le 04/03/2011 14:23

Rien de nouveau dans cet article. Juste de quoi justifier la paresse et la lacheté d'une tribus de fonctionnaire ou d'aspirant !!

Fonctionnaires, à force d'abuser de vos priviléges, vous êtes dégoutant.

4.Posté par L.F. le 04/03/2011 14:34

C'est dans quelle ville????? ah oui... la tristement célèbre...

Mais que va faire la mairie? Faut pas oublier que ceux qui ont élis l'équipe en place sont les mêmes qui foutent le bordel quotidiennement. On a ce qu'on mérite et vice et versa...

5.Posté par noe974 le 04/03/2011 14:45

Si les professionnels se mettaient vraiment au travail pour améliorer la vie des élèves qui leur sont confiés , il n'y aurait certainement pas de problèmes ...

Mais chacun campe sur leur position : les professionnels croient détenir tout le savoir , toute la vérité,alors qu'ils sont en total déphasage avec le monde qui les entoure ...les élèves qui ne les croient plus car ils pensent que les adultes sont arriérés ......d'où blocage ... Et on appelle le Recteur ....

On se met tout seuls dans la M..... et on crie au scandale dans la famille ...
On appelle bêtement les responsables alors que les problèmes sont causés par ceux-mêmes qui braillent à longueur de journée ...comme des gamins bornés , bouchés ...
Ainsi va ce Monde !!!

6.Posté par Ded le 04/03/2011 15:45

à inconnu:

bravo pour ce commentaire imbécile, un de plus!

On dirait qu'ici, il n'y a que des ratés de l'éducation nationale , d'anciens cancres qui règlent des comptes.
Tout d'abord , ce jeune homme n'est pas fonctionnaire ( son statut d'assistant déducation n'a rien à voir avec le statut des fonctionnaires) et s'il veut le devenir , il devra avoir des diplômes et passer des concours ( que ce soit pour devenir prof ou cpe)
Ensuite ,il ne fait que dire une vérité flagrante: les agents de la "garde mobile" rectorale n'ont aucun pouvoir , ce n'est que de la poudre aux yeux , comme tout ce que fait ce gouvernement.
Il dit aussi la violence dans certains établissements , en quoi cela est-l ( une fois de plus) la preuve de la paresse des enseignants?
Il faut quand même savoir ( c'est un rapport du ministère qui le reconnait) qu'il n'y a jamais eu autant de démissions de jeunes profs à cause de la violence et jamais aussi peu de candidats aux divers concours de profs...
A part ça , tout baigne !

7.Posté par une maman le 04/03/2011 17:07

je suis une maman et je ne comprends pas pourquoi tous ces gens écrivent ça: il y a un vrai problème, dans ce collège, mon fils qui est en 5e dit qu'il n'a plus envie d'aller en classe, quand son grand frère était a l'oasis, il y a 4 ans, c'était pas pareil, il y avait des bagarres entre les jeunes, mais c'était tout (et ç'était déjà peut être un peu trop)
a la cantine, il entend les grands de 3e parler, et dire que mettre des caméras ça n'arrangera rien, il y aura toujours des coins pour se cacher vue que le collége il est trop grand
le principal d'avant, il était venu dans les classes pour se présenter, il y avait moins de problèmes même si il y a eu une agression quand il était là
j'ai vu les profs ils ne savent plus quoi faire, leurs élèves sont zamalés et alcoolisés quand ils rentrent en classe, comment voulez-vous qu'ils travaillent, les profs?
c'est un peu la faute aux parents, mais c'est surtout la faute à tout le monde, parce que, du temps de mme aude, il y avait de la sécurité, beaucoup plus que maintenant, et il y avait moins d'élèves. pourquoi on peut pas embaucher plus de surveillants?

8.Posté par Angélique le 04/03/2011 17:17

Mais chacun campe sur leur position : (post 5)
Chacun campe sur ses positions! (Merci, les profs!)
Il va falloir une analyse par un chercheur du CNRS des commentaires sur le net! Un régal de démocratie!
Post 6 : inutile de discuter...La violence verbale ne vaut pas mieux que la violence gestuelle! Ne vous fatiguez pas!
Ben, c'est vrai! A quoi ça sert les fonctionnaires? A vous soigner quand vous râlez aux urgences! A vous accueillir quand vous vous venez portez plainte!Etc...
Il faut laisser la vindicte se déverser....même si c'est horrible!

9.Posté par piment bouc le 04/03/2011 18:01

Les fonctionnaires sont de râleurs , grèvistes , tire au flanc , gratte-papier et surtout bien payés et congé administratif tous les 3 ans au frais du contribuable ....

Avant d'entrer dans la fonction publique on fait le saint , après la titularisation , on fait le bouc !!!

10.Posté par Super HACCP le 04/03/2011 18:35

Et pourquoi les parents ne s'occupent pas mieux de leurs gamins?
maintenant n'importe qui fait des enfants sans réfléchir, sans aucune notion de ce que doit être l'éducation d'un enfant. A partir de la, on ne peut QUE faire face aux dérives.
Pour engager des surveillants, il faut plus d'argent; qui va être pris ou? chez les contribuables ... Donc ça va susciter encore plus de problèmes et de grèves car augmentation des impôts ...
Je pense que si on fou les parents de ces délinquants en prison (car ce sont eux les responsables) et les délinquants en maisond e redressement pour mineurs dès la PREMIERE connerie, ca fera réfléchir les autres parents a l'éducation qu'ils donnent à leurs enfants et ces connards de caniards qui ne savent que foutre la merde. Ca évitera de faire n importe quoi et de faire des enfants pour l'argent "braguette".

11.Posté par Le Recteur a peur ! le 04/03/2011 19:25

C'est normal qu'il ne veuille pas venir à l'Oasis : trop dangereux !

12.Posté par le congo chez tintin le 04/03/2011 19:38

Le Port est au niveau peu enviable de la banlieue rouge parisienne, grande réussite.

13.Posté par Professeur Maboule le 04/03/2011 20:52

Vite des ex-légionnaires pour l'oasis! Ca leur rappellera le sable chaud et le désert!

14.Posté par cowgirl le 04/03/2011 21:17

Noe t'es un imbécile !

15.Posté par cowgirl le 04/03/2011 21:19

inconnu t'es un abruti ignorant et jaloux ! c vraiment pas beau !

16.Posté par noe le 04/03/2011 23:08

L'Oasis est un havre de paix et de sérénité ...tout est du montage ...pas de violence ...invention de gueux ...
Mme Aude pourra en témoigner ! Ce n'est qu'invention toute cette affaire dite de violence ...c'est du pur mensonge ...on accuse nos jeunes de tous les maux parce qu'ils ne veulent pas entrer dans le moule qu'on les mettre de force !!!
On oublie qu'ils sont des enfants en quête de la vérité ! la vraie vérité et non celle qu'on veut leur imposer ...

17.Posté par fiuman le 05/03/2011 08:50

Il faut mettre un peu de plomb dans la tête de certains jeunes gens agressifs, la mairie du port, consciente du problème, a commencé le traitement dès le plus jeune age, avec semble-t-il de bon résultats : presque une centaine de cas de saturnisme dans le port ca même même !

18.Posté par ggrun le 05/03/2011 15:00

Au passage, Didier n'hésite pas à tacler le profil de recrutement des assistants d'éducation. "Nous sommes trois assistants dans le collège, je suis le seul garçon. Je pense qu'il ne faut, à ce poste, que des hommes car devant l'agressivité des élèves parfois, la carrure d'un homme peut énormément aider".

Navrant ce propos sexiste dans la bouche d'un assistant d'éducation.

Ce monsieur raisonne comme un vigile de super marché, et encore ces personnels ont une formation eux.

Les assistants et ASSISTANTEs d'éducation de mon lycée sont dans une autre mentalité et disponibilité envers les élèves, comme la plus part des prof et personnels.

Tout mon soutien aux personnels de l'Oasis dans leur difficile lutte.

19.Posté par noa974 le 05/03/2011 18:27

en tant que directeur d'une école, je ne peut que constater que le problème de délinquance de violence commence au plus jeune age, et c'est à nous parents et professionnels de l'éducation de recadrer tout ces jeunes en leur imposant des limites dans leur comportement irrespectueux.
il ne faut surtout pas prendre à la légère notre rôle en minimisant les fautes, ou en trouvant de quelconques excuses qui conforteront le comportement violent de l'enfant.

20.Posté par raid le 05/03/2011 18:29

En plus il se trompe car il y a deux assistants masculins au collège de l'oasis et lui-même est loin d'avoir la carrure d'un homme pouvant intimider des collégiens....
vu qu'il a assisté apparemment à ce racket pourquoi n'est-il pas intervenu??? c'est pas son rôle en tant qu'assistant d'éducation??? Je me pose des questions sur la véracité de ces dires.... profite-t-il du climat régnant à l'oasis pour se faire mousser??? Don't act didier tu aurais mieux fait de réfléchir avant de dire autant de bêtises !!!

21.Posté par noa974 le 05/03/2011 18:29

tout mon soutient aux enseignants et aux parents dans leur lutte

22.Posté par inconnue420 le 06/03/2011 21:20

moi je suis une élève de ce collège ce n'est pas pour autant que je suis: " un cancre, un moins que rien ou un délinquant!" c'est vrai que ce collège a eu un taux de violence mais ce n'est pas pour autant qu'il faudrait mettre les serviettes et les torchons ensemble je ne suis pas d'accord sur ce point et sur le point que "l'oasis" est un bidonville car il y a un bien un bidonville mais ça ne veut pas dire que dans le collège il y a que des habitants de ce bidonville car si il avait que ces personnes bein moi je n'était pas dans ce collège et ce collège de délinquant n'aurait pas était aussi charger d'élèves

23.Posté par Metapod59 le 22/08/2011 23:02

De toute façon on rejette toujours la faute sur l''''autre, on est pas foutus de se regarder en face avant de parler... Arrêtez de faire des gosse à tire larigot pour toucher des allocations familiales et de les laisser livrés à eux même dans la rue comme des bons gros cas sociaux et occupez vous de vos mioches...
Si les parents faisaient leur boulot de parent, il n''''y aurait pas autant de problèmes... Le corps enseignant est là pour aider les parents dans l''''éducation de leurs enfants, pas pour les remplacer...
Il faut arrêter de blâmer les enseignants, ils n''''y peuvent rien ! Que peut faire un enseignant quand une bande de 10 voire 15 élèves foutent le boxon ou sont violents ? Rien... Les enseignants sont dépassés par les évènements...
Quand un élève cogne un prof tout le monde s''en branle, par contre si un prof cogne un élève on crie tout de suite au scandale...
Merci beaucoup Mai 68...... Admire ton engeance immonde !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter