Faits-divers

Collège Auguste Lacaussade de Salazie : Le principal toujours garde à vue

Mardi 20 Février 2018 - 18:10

Soupçonné de harcèlement moral, d'agression et harcèlement sexuels, le principal du collège Auguste Lacaussade de Salazie, Jean-Leu Elnivent, a été placé en garde à vue. Il se trouve actuellement dans les locaux de la gendarmerie de Saint-Benoit.

Plusieurs plaintes de femmes employées ou ayant été employées dans le collège ont été prises en charge par les forces de l'ordre en charge de l'enquête. 

Comme le rapporte le JIR, faisant suite aux soupçons, une enquête administrative du rectorat avait conduit à la suspension de l'intéressé pour la rentrée de septembre 2017. Le principal avait pu reprendre son poste après quatre mois de suspension à la rentrée de janvier dernier. Il a été de nouveau suspendu à titre conservatoire la semaine dernière, son retour ayant mis en exergue des tensions avec certains membres du personnel enseignant ainsi qu'une partie des élèves.

Compte tenu de la délicatesse du dossier, aucun élément complémentaire n'a filtré pour le moment, si ce n'est que la garde à vue du principale du collège est prolongée au moins jusqu'à demain.
 
Pascal Robert
Lu 5222 fois



1.Posté par kersauson de (p.) le 20/02/2018 16:24

#balancetonporc #metoo

2.Posté par grouik-grouik le 20/02/2018 17:02

-harcèlement moral,
- agression et harcèlement sexuels.

Quelle est la responsabilité du rectorat pour avoir nommé un #balanceton--- dans un poste à responsabilité?

est ce qu'il y a un lien avec cet ancien recteur de la reunion qui n'est plus reconduit dans ses fonctions incompétentes?

3.Posté par Comprendre le 20/02/2018 17:25

Rectorat de La Réunion : le Recteur et sa coupe de cheveux pays, le SG et leurs supers IA-IPR, ont suspendu pendant 4 mois un de leur cadre supérieur avec enquête administrative rigoureuse mails au final ils ne trouvent rien.
Gendarmerie ; dépôt de plaintes, 15 jours d'investigation qui débouche sur une garde à vue.

Bien sûr ce cadre supérieur de l'Education nationale est présumé innocent.

4.Posté par pipo le 20/02/2018 17:55

Rarement de fumée sans feu mais bon....Laissons travailler la justice!

5.Posté par chikun le 20/02/2018 18:21

Il se prenait déja pour le maire ??? Quelle audace????? les turpitudes de la fonction publiques sont généralement bien gardées....... Hein,! Hein !? Comme celles de la religion. De toute façon les gens s'en foutent du moment qu'ils ont un p'tit travay alla méri

6.Posté par Jean Rigole le 20/02/2018 20:16

Ce chef d'établissement a certainement demandé à un ou deux paresseux de son personnel de bosser un peu au lieu de glander toute la journée, comme c'est souvent le cas chez certains dans ce milieu..., et maintenant il est en garde à vue pour harcèlement... On connait la musique !

7.Posté par Elsa le 21/02/2018 06:55

y à eu du sexe ou non?
des adultes ces personnes non ? fallait se défendre. faut choisir

8.Posté par MARIE le 21/02/2018 08:03

s'il y a harcelement par sms, mail ca laisse des traces ???? et la sanction doit etre exempla

9.Posté par noe le 21/02/2018 08:21

Un "responsable" respecte les autres ! pas de paroles et d'actes déplacés !
On ne vaut pas plus que les autres : respect ... et compliments !

10.Posté par Zob le 21/02/2018 08:25

Il faut se méfier de ce tsunami 'balance ton porc' avec son effet pervers d'exagération et règlement des comptes et aussi des journaleux dont le fond de commerce est la di la fé avec des sentiments de justicier.
Laissons la loi faire son travail et taisons nous.

11.Posté par Tatave le 21/02/2018 10:57 (depuis mobile)

La présomption d''innocence d''abord.Puis il faut laisser la justice faire son travail. Quand un chef d''établissement demande à certains personnels ,les "gratteurs de cul" de l''Etat, de travailler c''est du harcèlement! Les élèves? Oubliés!

12.Posté par noe le 21/02/2018 11:28

De nos jours quand on "force" une femme à bosser un peu mieux surtout quand elle glandouille , il risque d'y avoir plainte en vue ! ... elle balance le supposé "cochon" à la hiérarchie et à la presse en faisant la fine bouche et la martyre ....
Méfiance les mecs !

13.Posté par REPUBLIQUE D''''ABORD le 21/02/2018 11:45

TOUT ETRE HUMAIN EST PRESUMé INNOCENT jusqu'à sa condamnation (ou npas) La présomption d'innocence! On ne sait même pas de quoi on l'accuse exactement!

Si on continue comme ça tout le monde va finir d'accuser sans preuve tout le monde. C'est ça la solution? tout le monde en garde en vue, en prison, sauf moi?

Laissons la police, la justice et l'education nationale faire son travail.

14.Posté par Malokipabon le 21/02/2018 12:53 (depuis mobile)

@elsa: vu votre commentaire, vs ne devez pas connaître grd chose du harcèlement!!!
@tatave: on est tjrs le gratteur de cul de qqn!!!

15.Posté par PECOS le 21/02/2018 17:12

Pourquoi ne serait-il pas toujours en garde à vue ? C à ce moment là qu'il va tenir ou craquer...Et il faut dire que les repas servis pendant cette garde à vue sont des plus appétissants : ration de combat matin midi et soir

16.Posté par France le 21/02/2018 17:17

D'après la presse, le Recteur de La Réunion, le SG et le DRH de ce rectorat, leurs inspecteurs (experts disciplinaires et pédagogiques - les IA-IPR) ont enquêté mais ils n'ont rien trouvé à reprocher à ce cadre supérieur de leur institution.
De nombreuses plaintes, 4 mois de suspensions, enquête administrative mais Rien, Nada !
Les enquêteurs de la gendarmerie après 15 jours d'enquête véritable posent les bonnes questions, ils bousculent le suspect, et là il commence à parler...

Liberté, égalité, fraternité ou la mort !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter