MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Collectif de défense du DPM : Lettre à la MOM - Application de la décision de justice du 2 novembre 2018


Par Collectif de défense du DPM - Publié le Vendredi 30 Novembre 2018 à 14:07 | Lu 436 fois

Les Paillotes du DPM de l’Ermitage – application de la décision de justice du 2 novembre 2018.
 
Madame La Ministre,
 
Nous vous remercions du temps que vous allez consacrer pour lire notre courrier.
Nous aurions souhaité éviter vous interpeller car nous estimons que les dossiers que vous avez à traiter sont très importants et que votre temps est précieux.
 
Oui, nous estimons que le dossier que nous portons à votre connaissance ce jour suivrait son cours normal et que les décisions de justice rendues s’appliqueraient dans le respect démocratique et le respect des lois.
 
Nous remercions Monsieur le Préfet de La Réunion de nous avoir écoutés et d’avoir tout mis en œuvre pour l’application des lois sur le DPM comme sur toutes les plages de France Métropolitaine.

Oui, une injustice depuis 30 à 40 ans, un non-respect de la loi du Littoral, du décret plage a trouvé une réponse judiciaire le 16 mars 2018 par un jugement des référés puis une décision finale le 2 novembre 2018 par le Tribunal Administratif.
 
Depuis 1an dans ce combat, nous avons respecté tous les temps nécessaires à la procédure, temps administratif et judiciaire, les paillotes ont pu se défendre comme tout citoyen en droit.
 
Ce lundi 2 décembre 2018, les jugements deviennent définitifs, le Préfet a accordé le temps nécessaire aux gérants de paillotes pour accompagner les salariés et pour remettre la plage de l’Ermitage dans un état naturel.
 
A la veille de l’application de cette décision de justice, nous devons encore une fois constater la manipulation de ces gérants en se greffant sur le mouvement des gilets jaunes et bloquer le rond-point du jardin d’Eden à Saint-Gilles-les Bains.
 
Madame la Ministre,  la crise sociale que nous traversons actuellement permet de mettre à la lumière une situation d’accumulation d’injustices depuis 30/40 ans.
Madame la Ministre, la justice a donné un signe fort le 2 novembre 2018 en jugeant définitivement la situation d’accaparement illégal du Domaine Public Maritime.
Madame la Ministre, cette décision permet l’apaisement de la colère des citoyens face à l’exploitation abusive du DPM,
Madame la Ministre, d’autres dossiers méritent l’attention particulière des services de l’ETAT (nous vous laissons le voir avec le Préfet) pour l’application des lois sur le DPM, pour la protection de notre lagon, de notre récif corallien, de notre biodiversité marine. Il en va de l’intérêt environnemental et économique de la zone balnéaire pour le développement touristique et du mieux vivre ensemble à La Réunion.
 
Madame la Ministre, nous ne serons pas plus long, Monsieur le Préfet maitrise le sujet et dispose de l’ensemble des pièces du dossier.
 
Madame la Ministre, nous vous demandons d’intervenir auprès des services de l’ETAT et de leur demander de faire preuve d’action dans ce dossier pour le respect de cette décision de justice et surtout son application dans les délais pour ne pas laisser la confusion et le doute s’installer.

Madame la Ministre, nous vous remercions de votre écoute et du respect de l’application de justice du 2 novembre 2018 par les services de l’ETAT sur notre territoire.
 
Veuillez agréer, Madame la Ministre, l’expression de nos sentiments les plus respectueux.
 
Pour le « Collectif de Défense du DPM »
Le Porte-Parole, Karl BELLON.




1.Posté par Kayam le 30/11/2018 16:17

MOM ? Diminutif de MOMan ?

T MOMan, T !! ékoute a nou in kou là !!!
-------
Sérieusement, pourquoi n'avoir pas écrit : Lettre à Madame Annick GIRARDIN, Ministre des Outre-Mer.

Même si on n'aime pas flatter l'égo de certain-nes, c'est quand même la moindre des choses, surtout quand on écrit un courrier, de nommer au lieu de mettre des sigles. Au lieu d'apporter "1" attention au courrier, il se peut qu'elle en apporte une "1/2".

(Des fois il faut jouer de la flatterie à la sauce léche-fesserie)

2.Posté par microipi le 30/11/2018 22:34

les gilets jaunes s'occuperont des paillotes ne vous inquiétez pas nous sommes assez grand pour le faire ,plus rien ne sera comme avant à chacun son camp sa route monsieur le maire est au courant un courrier est parti sur paris avec des photos des paillotes photos prises lors des fortes houles , ne vous inquiétez pas nous sommes et nous serons toujours aux côtés de karl bellon la situation elle changera, il y a le ciel le soleil et la mer et aussi les gilets jaunes

3.Posté par Tipoul le 01/12/2018 08:20

BELLON votre responsabilité est grande dans la dégradation du vivre ensemble à la Réunion ,avoir convoqué des associations et des gens idéologiquement en guerre contre la France ( culture ,mode de vie...) leur a donné un sentiment de toute puissance que l ‘ on a retrouvé sur les réaux sociaux comme sur certains rond points pendant le mouvement social gilet jaune car ils se sont greffés sur ce mouvement et en ont profité pour la propagation de leurs idées nauseabondes réduites à la couleur de peau blanc / noir .BELLON Je ne vous salue pas

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes