Zot Zinfos

Collectif "Force de Propositions Pour Saint-Pierre"

Vendredi 13 Février 2015 - 16:49

Collectif "Force de Propositions Pour Saint-Pierre"
Voilà bientôt prés d’un an que sont déroulées, les élections municipales et plus précisément à Saint-Pierre, avec une majorité municipale bien installée, puisque je vous rappelle, que la liste conduite par Michel Fontaine avait remporté la victoire dés le premier tour avec plus de 57% soit plus de 14000 voix d’avance… Avec un tel confort démocratique, la municipalité a toute la latitude de mettre en œuvre son programme. Mais, la vigilance citoyenne doit être prompte afin de veiller à la bonne conduite de la politique de la ville. C’est ce à quoi, s’efforce le collectif « force de Propositions pour Saint-Pierre », qui est un observatoire vigilant sur la politique globale qui affecte l’évolution sociale, économique et culturelle de la ville de Saint-Pierre par la déclinaison de propositions pragmatiques tel un mirador citoyen.

Et ce qui conduit aujourd’hui, le collectif "Force de Proposition pour Saint-Pierre" à réagir à travers cette présente conférence de presse, c’est le bilan d’une année de mandature de cette majorité recomposée. En tant qu’observateur, et fort de mon expérience de chef de l’opposition municipale entre 2008 et mars 2014, où j’ai pu m’enrichir de l’expérience des rudiments du fonctionnement de la collectivité de la Ville de Saint-Pierre, je peux aujourd’hui porter une critique dans une démarche constructive plutôt que d’opposition systématique.

C’est pourquoi, prés d’une année après les élections municipales, nous sommes en droit de se poser la question quel est le bilan de cette majorité ?
En premier lieu, en ce qui concerne, les réalisations infrastructurelles, elles évoluent dans un contexte budgétaire qui se chiffre à plus de 36 millions d’euros.

Ainsi, en décembre, il y a eu l’ouverture de l’avenue des Indes au centre ville dans la continuité du mail Océan Indien qui doit se prolonger d’un coté à l’Est vers les berges de la Rivière d’Abord qui sera à son tour aménagé et de l’autre coté à l’Ouest vers le marché couvert pour rejoindre la future nouvelle gare qui accueillera le TCSP dont la voie d’emprunt prend déjà forme au niveau de la Ravine Blanche. Toujours au niveau du mail un nouveau centre administratif à coté de l’Hôtel de police sortira de terre pour abriter l’ensemble des services municipaux dans un seul bâtiment sous lequel, il y aura un parking de 350 places.

Pour continuer sur les chantiers ouverts, il y a l’aménagement du littoral Ouest qui deviendra en quelque sorte le nouveau jardin de la plage de Saint-Pierre. En effet, des espaces de loisirs, ludiques, de détentes et surtout des espaces verts pour de piques-niques y seront crées. Le littoral Ouest prendra alors un nouveau visage afin d’offrir un espace de convivialité aux familles Saint-Pierroises.

Au niveau, des quartiers, à la ravine blanche sa phase de réhabilitation se poursuit avec la construction de la Médiathèque de la Ville. Une Idée qui avait été évoquée par l’opposition de l’ancienne mandature, c'est-à-dire de mon groupe, et qui a été reprise par la majorité. Je ne peux donc que me féliciter. Cette nouvelle médiathèque avec une plus grande capacité d’accueille, sera numérique et classique à la fois. Tandis que l’ancienne du centre ville sera chargée de donner vie aux collections d’archives Réunionnais.

Par ailleurs, la médiathèque de Grand Bois passe actuellement à sa phase d’équipement puisque le marché a été ouvert.

Egalement, une nouvelle médiathèque devrait sortir de terre à la Ravine des Cabris en face du collège du quartier. Et pour rester dans le même secteur, les études sont également lancés pour la création d’un gymnase en face de l’école pas loin de la cuisine centrale afin de développer les activités périscolaires.

Concernant, toujours les chantiers en cours, et plus particulièrement, dans le domaine de la culture, la Salle de spectacle Kervegen devrait être inaugurée en juin. Toujours dans le domaine de la culture, l’ancien tribunal deviendra un espace d’Art. Et d’ailleurs, les études sont en phase finales. Ce lieu doit devenir un lieu d’accueil d’artistes en résidence. Et les expositions temporaires trouveront profit dans les bâtiments des sœurs qui se situent à la rue Auguste Babet et qui ont été rachetés par la mairie. Aussi, les associations dans le domaine de l’art bénéficient de l’espace de la capitainerie. Saint-Pierre deviendra alors un pôle d’art incontestable après être devenue la ville de l’événementiel.

En ce qui concerne maintenant, la réhabilitation du quartier de Bois d’Olives à travers le programme de l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine. Bonne nouvelle, ce quartier qui fait partie de ceux des plus pauvres de La Réunion intègre donc les zones prioritaires définis par arrêté ministériel. La population de ce quartier attend avec espoir, cette accélération de l’aménagement de leur quartier. Ainsi, une enveloppe globale de 150millions sera allouée pour donner un nouveau visage à ce secteur de la ville. Les parents d’élèves qui ont fait des doléances pour un nouvel agencement des écoles verront leurs vœux satisfaire à travers le programme ANRU. Il reste encore à caler le plan de financement entre l’ANRU, les bailleurs sociaux et la municipalité qui devrait participer à hauteur de 30 millions. Nous pouvons donc que nous réjouir de cela puisque que notre collectif était monté au créneau pour écrire au député de la circonscription pour appuyer le dossier de Bois d’Olives à l’ANRU.

Enfin, nous souhaiterions évoquer deux grands chantiers qui nous tiennent à cœur car ceux là n’affectent pas seulement le développement de la ville de Saint-Pierre mais aussi l’ensemble du SUD.

Il s’agit tout d’abord, de la faculté de médecine dans le cadre du CHU de Terre-Sainte qui doit bénéficier d’une enveloppe de 30 millions dans le cadre du POE (Programme Opérationnel Européen). Ainsi, la deuxième et la troisième année de médecine devront s’installer définitivement à Saint-Pierre, outre la première année, qui est partagée entre St-Denis et le Tampon actuellement. Cette faculté de médecine va profiter de nouveaux locaux et des équipements à la hauteur de l’enjeu. A coté de cela, il y a l’école d’ingénieur qui est définitivement placé également à Terre-Sainte à la Vallée Blanche.
Le deuxième grand chantier qui est déjà lancé, c’est l’aménagement de la ZAC de Pierrefonds. Il est vrai que ce chantier est porté par la CIVIS, mais aujourd’hui avec la décentralisation des compétences municipales qui vont être transférées vers les communautés d’agglomération. Il faut avoir une vision d’agglomération d’ensemble dans la conduite de la vision de l’aménagement de la ville. Puisque par exemple la compétence d’urbaniste sera transférée aux communautés d’agglomération.

Et puis d’autre part, il n’en reste pas moins que la ZAC de Pierrefonds se trouve sur le territoire de la ville de Saint-Pierre.

Ainsi, cette zone d’activité apportera un nouveau souffle à l’économie du Sud. Son attractivité sera plus forte et impulsera des créations d’emplois.
Par ailleurs, le problème récurent de l’insécurité sur le front de mer semble être atténué avec le renforcement de l’effectif de la police National, notamment l’équipe de la bac. Aussi, d’une part, le renforcement des agents de sûreté sur la voie publique (ASVP) par la mairie et d’autre part, la collaboration de la police municipale avec celle du National portent également ses fruits. Ajouté à cela, le fait que la Compagnie départementale d’intervention (CDI) qui intervient un peu plus tard dans les nuits du week-end joue certainement un rôle préventif.

Pour finir avec le bilan, le projet du Multiplexe à Pierrefonds que nous soutenons entièrement est définitivement validé et doit passer à une nouvelle phase plus concrète pour le bonheur de cinéphiles du sud. Le transfert de ce projet vers un lieu plus accessible et moins contraignant a permis de libérer le terrain Albany pour un projet davantage ambitieux.

Voilà en quelques lignes le bilan d’une année de gestion municipale… A cela, nous souhaiterions dire qu’il ne faut pas s’écarter du projet d’une marina sur le port de Terre-Sainte, et du prolongement de son quai pour permettre d’accueillir des bateaux de croisière afin de participer au développement touristiques du Sud. D’autant plus, que de nouveaux hôtels après la Villa Delisles doivent s’ouvrir à Saint-Pierre. C’est bien de participer à la création de nouvelles offres hôtelière, mais il faut savoir également contribuer à les remplir en s’inscrivant dans une stratégie d’économie touristique qui passe par la création de nouvelles possibilités.

Dans le cadre de nos propositions, nous souhaiterions la création d’une maison d’association pour à la fois libérer les volontés citoyennes de participer au développement social, culturel et sportif de la ville. Et à la fois pour accompagner les associations dans la gestion administratives. Ainsi, le tissu associatif qui est fondamentale dans le rôle de palliatif social deviendra plus dense et donc plus opérationnel.
Egalement, la décentralisation des animations culturelles doivent se poursuivre dans l’ensemble des écarts. Certes, nous avons observé une amélioration dans ce sens à l’occasion des festivités du 20 décembre mais cela doit s’affermir.

Voici donc ce que nous avons pu observer et proposer sur le bilan de cette première année de gestion municipale depuis sa réélection en mars dernier.
Ce qui m’amène à dire que propose l’opposition ? À part de s’attaquer systématiquement à la personne du maire comme je l’ai pu entendre encore cette semaine sur des ondes.

La responsabilité politique, c’est de proposer avant toute chose un projet de société ou de ville. Mais c’est aussi dénoncer les insuffisances par la préconisation de solutions adaptées ; et non pas, s’opposer pour s’opposer, car nous ne faisons pas avancer la construction de la ville et ni élever le débat politique.

Cela m’amène à évoquer les élections départementales à quelques semaines des échéances et surtout à quelques jours de la date limite du dépôt de candidature.

La dernière élection cantonale à Saint-Pierre qui s’était déroulée en 2008. Et à ce moment, j’avais été candidat. J’avais fais un résultat de loin honorable puisque j’avais réussi à me maintenir au second tour en réalisant 37% de voix exprimées.

Ce qui m’a valu de devenir le leader d’une opposition constructive pendant 7ans. Et comme vous le savez je portais l’étiquette du PCR que j’ai quitté depuis le mois de juin de l’année dernière pour rejoindre l’UDI. Et depuis, je m’attèle à structurer une section UDI à Saint-Pierre et à la faire vivre.

Tout nouveau à l’UDI, je ne peux que respecter les instructions. Et vous le savez qu’il y a un accord UMP/UDI/Objectif réunion qui est mis en place. Et à Saint-Pierre, la direction départementale de l’UDI, a préféré laisser au président de l’UMP qui est le Sénateur Maire de la ville de choisir ses propres candidats. Et son choix a été de présenter des candidats de sa majorité municipale. Et il était donc normal que l’UDI local n’impose rien à Saint-Pierre sachant que la section UDI de St-Pierre est tout nouvelle. Et puis, il faut être réaliste l’UMP, n’est pas là pour faire des cadeaux à l’UDI et vis versa.
En conséquence de l’accord existant, et appartenant à l’UDI et plus précisément proche de l’UDI Sud, je me dois donc en toute discipline Républicaine respecter la parole donnée.

Considérant cela, la section UDI de Saint-Pierre et moi-même, se positionnent en faveur des candidats de La majorité municipale.

Je ne me présente donc pas à cette élection mais je joue un rôle actif dans la campagne des départementales.

J’ai ainsi proposé aux candidats de créer un groupe d’élus du sud transcendant les clivages au Conseil Départemental afin de défendre les intérêts de la Micro-Région Sud sur le plan social. Et cette doléance est légitime car le sud qui contient 37% de la population est celle qui est la plus fragile sur le plan de la précarité. Le chômage y est également plus important. Les besoins en gérontologie sont plus importants. La petite enfance demande un traitement particulier. Par ailleurs, ce groupe d’élus du sud tentera de casser cette logique Nord/Nord qui s’illustre par les journées départementales qui y sont exclusivement organisées à Saint-Denis.

Par ailleurs, j’ai proposé face à l’urgence sociale que connait La Réunion de mettre en œuvre des solutions qui ne doit plus relever de « mesurettes ». Puisque nous sommes dans une situation sociale qui est arrivé à bout de souffle avec 52% de la population Réunionnaise en dessous du seuil de pauvreté, 1 famille sur trois au chômage soit 150000 chômeurs selon la méthode du calcul bureau international du travail, 56% des jeunes moins de 26ans au chômage…. Et cela entraine une délinquance en forte augmentation et une culture du travail amoindrie.

Face à cela j’ai proposé un RSA Participatif afin de rétablir la dignité chez les Réunionnaises et les Réunionnais. Le conseil général qui a la compétence de financer le RSA doit se battre pour expérimenter à La Réunion un RSA Participatif Social. Ce qui signifie que chaque bénéficiaire du RSA doit bénéficier d’un quota d’heure de travail dans les domaines les plus divers pour une réinsertion dans l’activité économique le plus rapidement possible.
J’ai proposé également que des structures d’aides à la personne soient crées à l’échelle des communautés d’agglomération afin de fluidifier la gestion et l’efficacité.

Enfin, les Communauté d’agglomération doivent permettre de concourir au traitement des dossiers de l’amélioration de l’habitat, car les délais sont actuellement trop longs. Et c’est récurent. Trop de famille sont dans l’attente et désespèrent.

Ainsi, quand bien même, je ne me présente pas à ces élections, j’ai rencontré ces futurs élus pour faire ces propositions en tant qu’acteur politique.

Une élection se gagne sur des propositions et sur un projet et non pas sur un discours uniquement bâti sur des attaques.

Nous sommes dans la légitimité de s’interroger que propose l’opposition ?

Dans cette bataille électorale nous nous n’insurgeons donc pas vers des adversaires mais vers l’incompétence accomplis.
Nous soutenons donc pleinement les élus de la majorité municipale de Saint-Pierre pour les cantons 20,21 et 22.

Krishna Damour
.
Lu 1551 fois




1.Posté par sentinelle 97.4 le 13/02/2015 17:45

le chasseur de primes sort du bois..................

2.Posté par GIRONDIN le 13/02/2015 19:27 (depuis mobile)

Et sinon il a un vrai travail celui là..oui je sais que passer du PCR à l'UMP c'est un sacré travail sur soi, j'espère qu'il sera récompensé.
Au minimum, Je demande que la SECURITE SOCIALE le rembourse...

3.Posté par hoarau philéas le 13/02/2015 19:48

Quel léche cul ce type !
Il n’a vraiment pas de dignité.

4.Posté par ex UDI le 13/02/2015 21:09

UDI oui UMP sûrement pas en ce qui me concerne

5.Posté par Laïcien le 13/02/2015 22:27

Comment i romark in moun bien ou des movèz intention ?? c'est par ces actions .

6.Posté par désencarté ump le 14/02/2015 10:15

Alé marché don!!! à koz charlatan kom zot ke mi lé pi dan 1 parti!!
oUDI-Plin Conérie- Po Sauve -la Face Nuisible -dé Unitil Marchan Parole
Oubli pa oussa ou sort po savoir oussa ou sava!!! mi lé militant de la liberté de pensée!!!

7.Posté par Laïcien le 14/02/2015 10:43

Oté ,,,,,, kisa la ékri courrier là po ou ?
C'est le président de l'UMP ou à ou mèm ,, dans les 2 cas ,, na point in mot kréol dedans té ,, l'apartheid lé fine mort en AFRIQUE du Sud hein !!!!!!

8.Posté par Zembrokaf le 14/02/2015 17:39

Il n'y a pas de mots assez fort pour "définir" ce "zistoir" qu'est Alain Krishna Damour !!!
du PS en passant par le PCR/Alliance et là il s'est "converti" UDI avec la bénédiction de Michel "louboutineur" Fontaine !!!

9.Posté par la lutte finale le 14/02/2015 18:29

L opposition c était pas lui??avant le retournement de veste et pour quelle contrepartie??

10.Posté par Laïcien le 14/02/2015 18:42

Éla ça i prie bondié sà ,, kom sa mèm i sali la religion ,, court partout , saute de branche en branche ,, koment ouvé domoun i croir en ou ,, ou c'est pas in bon l'exemple .

11.Posté par JEAN GAËL ANDA: LA SEULE OPPOSITION A SAINT-PIERRE le 14/02/2015 19:49

C'est désolant de voir ce Krishna DAMOUR se faire acheter de la sorte par Michel FONTAINE !!!
Il ne reste qu'une seule véritable opposition à Saint-Pierre : c'est Jean Gaël ANDA qui lui dénonce les méthodes de Michel FONTAINE avec un recours devant le Conseil d'Etat qui peuvent remettre en cause les dernières élections municipales !!!
La préfecture avait fait ses statistiques à la veille des élections avec 40% pour ANDA et 41.5% FONTAINE.
Cherchez l'erreur ? Bourrage d'urne, PV des bureaux de vote falsifiés, harcèlement sur les employés municipaux, etc...
Alors, vous savez ce qui vous reste à faire, cqar maintenant c'est avec ANDA qu'il faut compter.
Egalement, la brigade financière ne s'est pas déplacée à la CIVIS par hasard !!!
Affaire à suivre...

12.Posté par ONE le 14/02/2015 22:10

Bravo à K. Damour qui a enfin compris que notre maire est le seul qui peut conduire une majorité municipale. Krishna a toute sa place dans l'équipe municipale: quand David Lorion sera maire, il sera un bon adjoint à l'aménagement. Je trouve qu'il a une belle prestance, il porte des belles chemises bicolorées, toujours à la mode et il écrit bien. Krishna a de réelles compétences: Fontaine pourrait le prendre sur sa liste aux régionales car on a besoin d'hommes politiques intègres qui pensent à l'avenir de notre île. Krishna fait partie de ceux-là: de plus, il a une longue expérience en politique et connait bien les dossiers de notre ville. L'autre jour au restaurant il a terminé un steak de 250 g: il a de solides dents et un bel appétit. C'est très important pour un homme politique qui voit loin. Allez Krishna, en 2026, intelligent comme tu es (c'est un professeur, ne l'oublions pas!) tu seras maire de Saint-Pierre et de Petite Ile. Oui Petite Ile aussi qui redeviendra une banlieue de Saint Pierre. Serge Hoareau l'a bien compris. Vive nos jeunes en politique!

13.Posté par Laïcien le 14/02/2015 22:26

@11 ,, très très bonne nouvèl sà : 41 % , 40 % .
Le code élèctoral , lé pas fait po lo chien sà !
Nou koné pas ousa oula parti tir çà ,,en touka c'
la surprise hein .

14.Posté par désencarté ump le 14/02/2015 23:12

Ossa ou sort ou?!! jeune et con?!! mi lé ex UMP é ou doi être récent dan st pierre pou dir tant d'ânerie!! appren ke cèt i don la rou i ral pa charet!!! ke intélectuel lé pa intéligen! lé pa lo ka 2 ni lo ka dé dsk Stpir ni lo malbar pof !!!
kan a one = ou lé l'éritié de l'esprit "gros blanc colonialiste" avec out zistoir de "Province vassal" de Petite Ile!! Serge H est intelligent et pas con!! revient dans 20 ans nar recozé!!!

15.Posté par désencarté ump le 14/02/2015 23:46

14 @ 12- ONE

16.Posté par GIRONDIN le 15/02/2015 10:00 (depuis mobile)

Poste 12

J''adore, très drôle.....C''est bien de l''ironie?
Il a bonne appétit et BON ESTOMAC...

17.Posté par Laïcien le 15/02/2015 11:45

L'année passé oula fait in l'intervention sur ce site ,, navé in ti jeune du canton 20 té assiz côté ou ,, pokoué ozordi lilé pi à côté d'ou sur la photo ,, oula abandonne à lu ,, ou lila compris out manipulation de la magouy dann' dos .
La ville St Pierre la pas bozoin à ou mr l'article ,, continu donne le responsab la CIVIS kabri massalé po manzé ,,ou koné sak mové choz néna une fin .

18.Posté par ALEXANDRA le 17/02/2015 09:48

alimentaire notoire

19.Posté par sansfrontiere le 05/03/2015 11:33

Quelle intelligence...prendre les électeurs pour des C..., mais peut être pas tant que ça

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >