Courrier des lecteurs

Collectif D.U.C.C.Réunion réclame "plus de transparence"

Lundi 3 Décembre 2018 - 16:55

Saint André, le 03 décembre 2018.
 
Le Président
à
- Monsieur le Président de l'AMF,
- Monsieur le Président de l'AMDR,
- Monsieur le Président de la CIREST,
- Monsieur le Président de la CINOR,
- Monsieur le Président de  le TCO,
- Monsieur le Président de la CASUD,
- Monsieur le Président de la CIVIS.
 
 
 
Messieurs les Présidents,
 
L’Association des Maires de France et des Présidents d’Intercommunalité (AMF) organise chaque année son congrès Porte de Versailles à Paris. Il s’est déroulé cette année du 20 au 22 novembre 2018 sur le thème « Servir le Citoyen et agir pour la République ».
 
Lors du 100ᵉ Congrès de 2017, plus de 200 personnes ont participé à cet événement pour le département, des déplacements financés par des deniers publics. La presse en a fait largement l’écho de ces dépenses qui avaient scandalisées la population sachant que les communes subissaient au même moment, la suppression des emplois aidés et la baisse de dotations.
 
Comme vous le savez, la Réunion traverse actuellement une crise sans précédent. Les membres que nous représentons ainsi que «Les Gilets jaunes» réclament plus de transparence ainsi que la mise en place de conseils de surveillance sur l’utilisation des deniers publics. Les dépenses doivent être utilisées en bon père de famille par ceux qui nous représentent.
 
Le bureau du Collectif DUCC, vous demande de bien vouloir nous transmettre la liste des participants et bénéficiaires à ce 101ᵉ congrès ainsi que le montant des dépenses engagées (billet d’avion, frais de mission, frais d’inscription, etc...).
 
Pour votre information, l’objet de notre Collectif, déclaré au Journal Officiel de la République Française (JORF) est fondé en partie sur les articles 14 & 15 (ci-dessous) de la Déclaration de l’Homme et du Citoyen de 1789 et ne bénéficie aucunement de subventions publiques.
 
Article 14
«Tous les citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d'en suivre l'emploi, et d'en déterminer la quotité, l'assiette, le recouvrement et la durée».

Article 15
«La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration».
 
Respectueusement.
Le Président,
Jean Odel OUMANA.
 
Copie à :
- Madame la Ministre des Outre-mer
- Monsieur le Préfet
- Mesdames & Messieurs les Rédacteurs en chef
- Monsieur le Président du Collectif Interdépartemental de Défense de l'Usager Citoyen Contribuable.
Jean Odel OUMANA
Lu 377 fois




1.Posté par Odel La Reunion ! le 03/12/2018 19:43 (depuis mobile)

Il y a plus simple : les comptes-rendus des conseils municipaux des 24 communes. Parce que sinon ou risque d’attendre longtemps.

2.Posté par justedubonsens le 06/12/2018 09:59

C'est quoi encore cette assoc dont on ne nous donne pas l'intégralité de l'appellation et aucune recherche ne permet de l'identifier !
M. Oumana, la correction ou simplement l'usage, définit toujours l'emploi d'initiales par l'intitulé complet de leurs significations en début de texte. Merci

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Novembre 2019 - 16:51 La précarité étudiante tue en France

Mercredi 13 Novembre 2019 - 09:47 Deux nouvelles du front anti-pesticides