MENU ZINFOS
Faits-divers

Coke, rivotril et extorsion sur personne handicapée : 21 mois ferme


Par - Publié le Mercredi 27 Février 2019 à 17:36 | Lu 1863 fois

Bertrand.P est un gentil garçon qui bien malgré lui, peine à se faire des amis. Atteint de surdité depuis l'âge de 2ans et demi, il est, comme le décrivent ses proches, très influençable. Il est en effet reconnu handicapé à hauteur de 80% comme l'atteste le corps médical. 

Le 23 février dernier, il sort avec un ami dans une boîte de nuit dionysienne afin de passer une bonne soirée. Il fait la rencontre de Kevin.I qui se rend compte de l'extrême gentillesse de son nouveau dalon. Vers 6h du matin, les trois jeunes quittent la boîte et se rendent chez Bertrand avant que son ami ne les laisse seuls. Kevin en profitera pour prendre de force lunettes, short de plage et basket de marque à sa victime. 

Non content d'être habillé pour pas cher, il est 8h du matin quand il force Bertrand à sortir pour aller au gabier. Il lui fera retirer, sous la contrainte, 20, 60 et 1000€ en trois fois. Fort heureusement, la tante du jeune homme, dont le commerce se trouve en face du gabier, intervient et comprend vite qu'il y a un problème quand Kevin lui dit être le cousin de la victime. La police est appelée et finit par interpeller l'individu un peu plus tard. 

Le prévenu insiste et soutient qu'il ne se souvient de rien, il était sous rivotril et cocaïne

À la barre, le prévenu insiste et soutient qu'il ne se souvient de rien, il était sous rivotril et cocaïne. On apprend également qu'avant son interpellation, le prévenu a eu le temps de faire quelques emplettes pour un montant de 502€ afin de s'habiller à neuf, le tout en Lacoste. À chaque méfait, une explication : Pour le gramme de cocaïne en sa possession, il explique l'avoir trouvé à terre, alors que les 3 cachets de rivotril lui ont été gracieusement offerts et que les 6 billets de 50€, il les a gagnés au jeu...

L'avocate de la partie civile insiste sur la difficulté qu'ont eu les parents de Bertrand pour le rendre autonome envers et contre tout, afin de palier son handicap. Elle décrit aujourd'hui un jeune homme en état de stress permanent et apeuré, le prévenu connaissant son domicile. Elle parle également de son désir persistant de déménagement depuis son agression. 

La procureur, au regard du casier judiciaire de l'intéressé avec 12 mentions et en état de récidive légale, retient l'extorsion sous la contrainte sur une personne vulnérable. Elle demande également la requalification d'usage de stupéfiant en détention. Elle requiert une peine de 18 mois de prison et la révocation de 12 mois de sursis du prévenu avec maintient en détention. Reconnu coupable, Kevin est condamné à 12 mois de prison. Le tribunal révoque par ailleurs son sursis de 9 mois et prononce le maintien en détention. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Rive Sud le 27/02/2019 23:04

Le genre de raclure dont on espère la fin en prison

2.Posté par shim le 28/02/2019 08:37

mouais... ils auraient pu lui mettre 5 ans au trou, ça n'aurait pas été de trop à cette petite mouche à merde

3.Posté par mi dit sake mi pense le 28/02/2019 09:28

et pour le viol de l'étudiante, la "zistice" a été TRES CLEMENTE et c'est révoltant! justice de merde! même pour ce qui est arrivé à ce jeune homme la peine n'est pas assez sévère! ceux qui ont agressé la jeune femme et ce jeune homme ne vont pas être "intimidés" par les peines qui leur ont été infligées! et le pire, cela risque d'inciter les autres à ne pas hésiter d'assouvir leurs bas instincts! qu'on les envoient en RUSSIE ou en CHINE et ils verront ce qui risquent là-bas!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes