MENU ZINFOS
Faits-divers

Cocaïne cachée dans du fromage : Des munitions, des armes blanches aussi saisies


La Police nationale de La Réunion fait le point sur l'affaire de trafic de drogue qui a défrayé la chronique ces derniers jours.

Par Baradi SIVA - Publié le Lundi 5 Octobre 2020 à 16:57 | Lu 6021 fois

Photo : Police nationale de La Réunion
Photo : Police nationale de La Réunion
Communiqué de la Police nationale 

La Réunion fait face depuis plusieurs mois à une recrudescence des arrivées de « mules », ces convoyeurs de drogues, de tous types, destinées à alimenter le marché local.

Des enquêtes au long cours sont ainsi régulièrement initiées par l’unité de lutte contre les stupéfiants de la sûreté départementale, non seulement à la suite de saisies douanières, mais également d’initiative.

Jeudi dernier, c’est une opération d’un autre type, coup de poing, qui a été mise en place.

L’opération menée par ces enquêteurs, à la compétence territoriale départementale et des effectifs des unités de voie publique du SIAAP a débouché, ceci a été relayé dans les médias très (trop) vite, sur trois interpellations, deux saisies de véhicules, pour faire suite à la découverte de 188 grammes de cocaïne, de plusieurs armes blanches et d’un nombre conséquent de boites de produit de coupe, celui-ci permettant au trafiquant de multiplier notablement les bénéfices issus de la revente de la drogue.

Les minutieuses investigations, tant physiques que techniques, les perquisitions opérées tant aux domiciles respectifs des interpellés que dans leur environnement proche par les policiers spécialisés de la sûreté départementale leur ont permis très tôt d’établir des liens formels avec un trafic d’ecstasy sur lequel ils enquêtaient depuis plusieurs mois. En témoigne ainsi notamment la découverte de poinçons à frapper destinés aux logos des cachets de cette drogue de synthèse.

Les évidences déterminaient le parquet, éclairé par le travail des enquêteurs de la sûreté départementale, à joindre les deux enquêtes.

Les nombreuses auditions des mis en cause et les contradictions auxquelles ils étaient confrontés ne leur permettait que de reconnaître leurs implications respectives, à diverses niveaux, dans ces trafics qui perduraient depuis plusieurs années. La majeure partie de leurs biens, acquis grâce au trafic, étaient ainsi saisis. Il était en effet loisible pour les enquêteurs de s’interroger sur la présence au domicile du principal mis en cause, allocataire du RSA, d’une trieuse à billets. Symbole d’une fortune passée ou à venir ? Il reconnaissait toutefois une centaine de milliers d’euros de revenus issus de son activité criminelle.

A l’issue de 96 heures de garde à vue où les intéressés ont été présentés au parquet, l’enquête se poursuivra désormais dans un autre cadre juridique avec la désignation d’un juge d’instruction et la mise en examen des mis en cause.


Retour sur l'affaire : La mule mise en examen, la tête présumée du réseau écrouée

 




1.Posté par kaloupillé le 05/10/2020 18:05

Le Plus Important Maintenant c' est de Savoir D' ou Viennent LA DROGUE ? qui Arrive dans les Aéroports de L' île de la Réunion ? Marseille ? Maroc ? Inde ? île Maurice ? Madagascar ? Portugal ? Asie ? Qatar ? Algérie ? ??????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

2.Posté par Omg le 05/10/2020 18:52

Je me pose surtout une question où est ce qu'ils ont pu dénicher un pistolet de collection fabriqué à partir de 1895 jusqu'à 1938 (en haut a droite sur la photo)un Pistolet semi-automatique Mauser C96 calibre 7,63 (plus courant et produite) ? vendu entre collectionneurs du monde à partir de 4 000€ ... Et classé genre catégorie arme de guerre en France il faut le permis qui va avec quoi !

3.Posté par Le plus intéressant est de savoir qui le 05/10/2020 19:21

se la met dans le nez?

4.Posté par Victor ROSELINI le 05/10/2020 20:00

C'est la fête ! On se croirait dans Mad Max !

5.Posté par Kreol974 le 05/10/2020 21:08

Et pourquoi pas de descente dans les soirées bourgeoises de l'ouest ou ça snif fort !!!!???

6.Posté par DIDIER NAZE le 05/10/2020 21:36

Post 1....excellente question !!!.....😨😮😰......mais je pense ....TRÈS PROBABLEMENT.....que nos enquêteurs y travaille. ....DEPUIS UN BON MOMENT DÉJÀ. ...CONCERNANT LA PROVENANCE DE....CETTE MERDE !!!

7.Posté par biloute le 05/10/2020 21:47

il n'y a jamais les noms quand il ne s'agit pas de pauvres petits créoles. idem pour les violeurs etc...
A croire que certains sont protégés.

8.Posté par Ganesh le 05/10/2020 22:51

c est bien beau toute cette histoire en attendant que va devenir le fromage?
il ne faut pas gacher

9.Posté par citoyen responsable le 05/10/2020 23:35

ce déballage de produits illicites véhiculés par des mules me fait plonger dans les FILMS POLICIERS AMERICAINS !
La réunion et sa jeunesse sont elles en train de devenir une terre américaine?

Dans ce cas, il faut arrêter avec le système social français et opté pour celui des américains ?
EN parallèle, une réforme de la Justice est indispensable !

10.Posté par Aterre le 06/10/2020 06:14

Oui c connu que c'est dans l'ouest que sa Snif fort....quand je vois les têtes de tarés qui a dans l'est il ferait mieux d'en enfermé quelques uns

11.Posté par Dada le 06/10/2020 07:10

Une machine à poinçons ?! Je ne savais pas qu'on pouvait s'en procurer à la Réunion !

12.Posté par cheche le 06/10/2020 10:10

post 1 Kaloupillé Ca ne sert à rien de le savoir puisque la coke provient essentiellement de la Colombie où elle est préparée à partir de la feuille de coca et conditionnée pour differentes destinations.dont la France où elle est revendue et transportée par mules par orly et cdg-passages obligés- sur RUN .Origines principales,coke(Colombie),resine de cannabis(MarocLiban,afrique,Pays bas,..)hero (asie du sud est),ectasy,lsd (europe) .Donc,

accessoirement Mada et Maurice et encore??.

13.Posté par Romain le 06/10/2020 10:17

Post 5. Parce que ces gens ne font de mal à personne.

14.Posté par SATISFECIT le 06/10/2020 12:24

Allons y gaiement. Tellement fière d elle que la police "communique"!
Nous serions tellement fiers nous aussi si les peines infligées étaient à la hauteur des crimes ...

15.Posté par Nono le 06/10/2020 15:42

@5 @7 De toute évidence, vous ne savez pas de quoi vous parlez. Le seul point commun entre tous ceux qui se mettent ces produits chers et coupés dans le pif, c'est que ce sont des gens qui ont de l'argent et qui s'ennuient. Et quand on de l'argent, on a généralement aucune raison de se comporter violemment...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes