Faits-divers

Clientes brûlées dans des instituts de beauté: Le médecin jugé en appel

Jeudi 23 Mai 2019 - 23:44

Retour sur l’affaire des instituts de beauté de Dépil E Co et leurs clientes brûlées. La gérante, condamnée à 20.000 euros d’amende dont 15.000 avec sursis, n’a pas fait appel de la décision du tribunal correctionnel de Saint-Pierre. La société, quant à elle, a été liquidée. Mais Victor Baranes, médecin à la retraite qui a fourni le matériel aux instituts et formé leurs esthéticiennes, est à nouveau devant la justice.
 
En première instance, il avait écopé de 30.000 euros d’amende dont 15.000 avec sursis et l’interdiction d’exercer toute activité de formation dans le domaine médico-esthétique.
 
Pour rappel, les instituts de beauté Derma Nude et Celestetic à Saint-Pierre et Saint-Paul étaient visés par quatre clientes grièvement blessées ; trois d’entre elles après des séances de micro-needling dont le but est de rajeunir la peau, la quatrième suite à une séance de cryolipolyse – technique d’amincissement par le froid. Si la cryolipolyse ne constitue par une pratique illégale de médecine, selon la loi, la pratique du micro-needling l’est car le traitement consiste à pénétrer sous la peau.
 
Les clientes ont ainsi été victimes de brûlures au second degré sur le visage et de cicatrisations peu esthétiques. Les mêmes aiguilles auraient également été utilisées sur différentes clientes.
 
Selon lui, il n’était pas "médecin référent"
 
Victor Baranes a malgré tout minimisé sa part de responsabilité en affirmant qu’il n’est qu’ "indirectement responsable". Une enquête bâclée, des mensonges d’esthéticiennes qui disent avoir été formées par lui-même et le simple rôle de "donneur de franchise" à la gérante. Or, Victor Baranes est bien présenté comme le médecin des instituts dans leur film de promotion et comme "médecin référent" vers qui les clientes blessées peuvent se diriger.

L'avocat général a demandé 30.000 euros d'amende, sans sursis et l'interdiction d'exercer la profession de formateur dans le domaine, indéfiniment.
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 4249 fois




1.Posté par Réveillez vous le 24/05/2019 08:17

J'adore la mode "avec surcis" ...

La gérante c'est donc 5 000€
Le médecin 15 000€ l’interdiction d’exercer toute activité de formation dans le domaine médico-esthétique.

point barre

2.Posté par Lulu le 24/05/2019 09:00 (depuis mobile)

Poua Mais elle est trop forte la Muriel !!!
Alors il suffit juste de regarder les plannings de rendez vous (1 aiguilles par clientes)Et l état du stock !! Combien d aiguilles achetés et vous avez la réponse !!on est pas idiots!!

3.Posté par Horreur le 24/05/2019 10:12 (depuis mobile)

Pas de contrôle et tous le monde s'en fou porte ouverte aux escrocs très très fournis ici ils ne demandent que sa baiser la métropole ne suffit plus le gâteau rétrécit.. ..faut bien se recycler....

4.Posté par Kiki le 25/05/2019 23:55 (depuis mobile)

L''appât du gains, voila où cela mène ! Bcp de sté poussent tel des champignons, ça demande à réfléchir. Et pr couronner, un médecin h.s. Aucun n''a eu d''effet escompté. M''enfin, pr les victimes c insuffisants pr un "ravalement" !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie