Faits-divers

Clément Dubar mène toujours son "combat" contre Tereos

Vendredi 9 Novembre 2018 - 12:16

Clément Dubar, plus connu pour la dégradation de paillotes dans l'Ouest, mais aussi pour violences et menaces à l'encontre de Tereos à la balance cannière de Beaufonds en décembre 2017, a été condamné pour ces derniers faits mardi. Il a écopé de 5 mois de prison avec sursis. Dans un courrier adressé à la rédaction et publié en l'état, le militant du KURR (Kolektif Union Rényoné responsab) et agriculteur dénonce la dominance de Tereos et le manque de réactivité des syndicats.


Clément Dubar mène toujours son "combat" contre Tereos
"TEREOS ou la fin du syndicalisme agricole

aujourd’hui je veux m’exprimer ,après avoir été jugé par bon nombres de gens .
il y a moi ,Dubar clément agriculteur biologique avec environs 250 tonnes de canne bio ,oui ,bio
que tereos ne valorise pas mais que je produit par acquit de conscience ,d’ailleurs avec mon père
toute notre exploitation est certifié AB,mais cela est un autre débat .

Et , en face :
Tereos le 2e groupe sucrier mondial, 1er groupe sucrier français et 3e groupe sucrier brésilien.

ces activités reposent sur la transformation de trois principales matières premières végétales :
la betterave sucrière, les céréales et la canne à sucre. Le groupe transforme également de
la pomme de terre féculière et du manioc ainsi que la luzerne
Tereos rassemble 12 000 associés coopérateurs betteraviers en France et 25 000 salariés répartis
au sein de 492 sites de production en Europe, Amérique latine, Afrique et Océan Indien, Chine et
Indonésie ainsi que des sites administratifs ou commerciaux.
La scène est mise !
Je m’adresse à la profession ,celle d’agriculteur ,aux syndicats et aux instances ,
en préambule je me permet humblement de citer un grand homme :
« le courage c’est de chercher la vérité et de la dire ,c’est de ne pas subir la loi du mensonge
triomphant qui passe et de ne pas faire écho ,de notre âme de notre bouche et de nos mains aux
applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques » J.Jaurès
planteurs , Il est bien loin le temps où les principaux syndicats , revendiquaient une augmentation
de leurs revenus auprès des industriels du sucre et du rhum.
( Écarts technique ,mode de calculs de la richesse ,sous produits et autres )
La quête de deniers publics est depuis quelque temps déjà le principal, si ce n'est le seul
levier que nous actionnons pour obtenir des augmentations de nos revenus ?????
Nous avons choisi le consensus avec les industriels !
Quand l’île avait 4 ,5 usines de grandes familles réunionnaises le combat syndicale était ardu,viril
mais un respect hérité de décennies de coopération arbitrait ces oppositions ,l’ont savait que les
planteurs dépendais des usiniers est les usiniers des planteurs et que nous nous devions de
travailler ensemble pour le biens de tous ,mais la mondialisation ,la quête de profits nous a fait
tomber de Charybde en Scylla .
Le capitalisme industriel est arrivé sous les actifs de tereos , le sauveur de canne ,l’industriel
salutaire ,il allait tout faire pour nous ????
et tout le monde agricole réunionnais d’applaudir .
On a donner un pilier de l’économie local , laissant à ce derniers la mainmise sur la profession et
par conséquent sur l'avenir des petits, voire des moyens planteurs.
Non seulement les aides publiques transitent pour partie entre les mains des industriels avant
d'être redistribuées aux planteurs( sur les 63 à 75 euro en moyennes perçus par tonne ,a peine 23
a 25 sortes de la poche de tereos ), mais ce sont eux qui imposent les règles et les conditions de la
culture de la canne.
Ce sont eux qui déterminent, au travers d'organismes de recherche et de sélection qu'ils dirigent,
les variétés de cannes que doivent cultiver les planteurs, les superficies qui doivent être
consacrées, laissant notamment peu de possibilités à la diversification des cultures.’(Rcane ,ctics,)
 
En fait, c'est le groupe Tereos qui domine tout.
 
D'ailleurs, si les représentants de Tereos à La Réunion tirent la sonnette d’alarme à propos de la
fin des quotas,et obtiennent une rallonge approximative de 38 millions/an pour manque a gagner
sur le marcher mondial , le président du groupe à l'international considère, lui, que Tereos serait
l'un des principaux bénéficiaires de la réforme.
Ainsi d'après ses calculs, la disparition des quotas va permettre à Tereos d'accroître ses volumes
de production de betteraves sucrières de 20 % d'ici à 2017 /18 et de pousser ses usines à leur
maximum de production, en France ou ailleurs, en allongeant la durée de la campagne sucrière.
Tereos ne souffrira donc pas de la concurrence européenne, pas plus d'ailleurs que de celle des
pays du Sud, car il est aussi présent au Mozambique, en Tanzanie, en Indonésie, en Chine et au
Brésil. L'avenir, les actionnaires de Tereos l'envisagent donc bien sucré.
 
Suis je un délinquant ?
 
Moi qui dans un mouvement de gréve de grande ampleur face a cette multinationale j’ai abîmé un
portail d’accès a la balance et a l’usine .
 
Suis-je un délinquant ?
 
Quand pour faire aboutir des revendications juste, profitable a toute la professions ,pour un
revenus décent,un partage juste et équitable des revenus du sucre et devant la rapacité de tereos
est osé m’opposer a tereos
 
suis je un délinquant ?
 
Quand pour nous faire taire on envoie des groupes de vigiles pour nous impressionner,nous
contrôler sur notre lieux de travail
 
suis je délinquant ?
 
Quand pour étouffer toute réflexions , toute futures revendications,pour bâillonner la profession
et faire naître une crainte du maître , l’on me condamne a de la prison et pour absolution m’achève
financièrement
 
suis je délinquant ?
 
Quand tout action syndicale ,revendication de quelque natures que ce soit se solde
systématiquement par procès et condamnation
le rouleau compresseur tereos est actif ,il ne veux que des colons ,des travailleurs ,des agriculteurs
a leur merci est surtout si revendication il y a allez voir l’état providence est laissez nous
amasser du profit en paix .
Notre sang, notre labeur, celui de la terre réunionnaise comme le sucre « désote » la mer pour
engraisser des actionnaires ,et nous agriculteur mais aussi réunionnais qu’avons nous ?
Dés les premières condamnations (fdsea) tout les syndicats aurait dut faire front commun ,
 
ousa zot ilé ?
 
Dés les premières condamnations (gigan ) tout les syndicats aurait dut faire front commun
 
,ousa zot ilé ?
 
Des considérations autres comme les élections a la chambre ou autres intérêts ,mais lesquels ????
avant l’intérêt général
vous syndicats n’avait plus aucun pouvoir pour contrer tereos , oui , continuez a quémander a
l’État et n’espérez plus vivre de votre labeur.
Mon amertume est plus grande encore quand la justice ,en me jugeant accepte de faire
l’amalgame entre des combats différents dans le seul but de me salir et d’abonder vers le sens du
capital ,ou une pléthore d’avocats m’accuse de tout les maux en ne voyant que le délinquant et
non le professionnel responsable agricole ,actif syndical et réunionnais soucieux de son avenir et
celui de son pays , ou le jugement salue cette plaidoirie gorgée d’argent et de supériorité .
 
Je terminerais en disant a mes amis collègues planteurs :
mi koné ke le konba lé dur ,zamé sur,riské ,ou koné zamé la fin ,sélman si na in nafér mi koné sé ke
nout tout ansanm na fé in nafér mé tousél zamé .
 
Nous savons que tout combat est dur,incertain mais seulement si il y a quelque chose de sûr c’est
que cela est plus facile ensemble que seul."
NP
Lu 3087 fois



1.Posté par cmoin le 09/11/2018 12:42

Oui vous êtes un délinquant,vous attaqué de simples contrôleurs sans aucune raison valable.
Vous ne vivez que grâce aux millions de subventions,NOTRE argent.

2.Posté par cmoin le 09/11/2018 12:48

Vous êtes lamentable,toujours la faute des autres,jamais la votre.La filière canne doit disparaitre,elle n'est pas entable.

3.Posté par Nono le 09/11/2018 13:05

Non Monsieur Dubard, vous n'êtes pas un délinquant, votre vision est exacte, mais comment voulez vous vous battre contre un groupe international qui n'a plus aucun intérêt à supporter la production de canne à sucre à la Réunion, autrement que par un jeu de dupes sur fond de subventions européennes.

Planter autre chose, je ne vois que ça...

4.Posté par specialized le 09/11/2018 13:51 (depuis mobile)

Vous auriez du vous focalisé sur votre combat au lieu d allé donné de la force au combat d'une seule et autre personne...demandé lui de venir vous soutenir à présent vue qu il sera bientôt grâce entre autre à votre action débarrassé de ce qui le gènè

5.Posté par cd974 le 09/11/2018 13:58

son combat contre l'orthographe et la grammaire a aussi été dur ! d'ailleurs il l'a perdu ...

6.Posté par Paulo le 09/11/2018 15:44 (depuis mobile)

@cmoin on attend toujours la vraie startup qui s attelera à sécuriser la migration des cultures locales sur un territoire si petit ! En attendant respect mister Dubard !

7.Posté par Respect le 09/11/2018 16:04 (depuis mobile)

Continue mec.
L’orthographe et la grammaire on s’en fout.
C’est lisible. Bien écrit . Largue pas.

8.Posté par Aux critiqueurs pro post 5 et 7 le 09/11/2018 16:53 (depuis mobile)

Ceux qui critiquent cette personne au.niveau de l'orthographe et la grammaire, vous ne semblez ne pas être des lumières.

Continuez à salir les gens. Vous êtes de pauvres types : post 5 et post 7

9.Posté par jean-richard bennala le 09/11/2018 17:10

c'est moin si vous êtes courageux c'est en face qu'il faut parler, vous êtes le corbeau de la zone faible et petit d'esprit

10.Posté par Kom i antan le 09/11/2018 17:11

Non, ce n'est pas très bien écrit pour ce qui est du français... En créole zkw en revanche, c'est impeccable, bravo !
Mais le problème est ailleurs. Ce jeune fait preuve d'une détermination formidable, il est juste mal encadré et mal conseillé. Un jeune agriculteur qui se lance dans le bio ne peut pas être foncièrement mauvais...
J'ai envie de lui conseiller d'arrêter la canne ( et la violence ), de se lancer dans d'autres cultures biologiques, de viser le marché local de proximité et de consacrer le reste de son énergie à se faire un nom dans ce domaine. On a besoin, à La Réunion comme ailleurs, de consommer davantage bio et local, cela dit sans rejeter le commerce international pour ce qu'on ne peut pas produire.

11.Posté par dent blanc ker noir i passe tjrs mieux le 09/11/2018 17:42 (depuis mobile)

Mieux vaut parler avec son coeur avec des fautes d''orthographe qu''être parfait dehors et pourri dedans.

12.Posté par Bob l’eponge le 09/11/2018 19:17 (depuis mobile)

T’as qu’a la vendre tout seul ta canne bio. Ca sera peut etre plus facile et moeux payé qu’ave Tereos.

Par contre un fumier comme toi, pas sir qu’il soit bio, de quoi revoir ladite labélisation de ton exploitation.
CQFD

13.Posté par RidingSly le 09/11/2018 20:35

J'aimerai bien savoir qui a écrit le texte, mes deux mains à couper que c'est pas lui! Quitte a faire du Bio pourquoi pas sortir de la canne pour pouvoir amener une vraie valeur ajoutée... Faire de la canne Bio n'a pas de sens, la canne à sucre telle qu'elle est cultivée c'est des OGM... Mr Dubard se fait manipuler par des gens qui profite de son jeune age...Qui est derrière tout ça?? Surement des gens moins courageux que lui en tout cas. Prenez du recul Mr Dubard, sortez de la canne, proposez autre chose d'autres cultures vous avez vraisemblablement l'énergie qu'il faut! (arrêtez la canne revient à ne plus être confrontés a des groupe comme Tereos aussi...)

14.Posté par :-) le 09/11/2018 23:05 (depuis mobile)

Même si elle ne se vend plus, j'espère qu'il restera des champs de canne à la Réunion. Pour tous les bons et mauvais moments passés dedans, et pour le goût de ce fruit bizarroide que Dieu nous a créé. Si commerce i tue ça, alors li lé contre Dieu.

15.Posté par arete dkoné donT le 09/11/2018 23:59 (depuis mobile)

Clément Dubar un bon petit gars. Zot na poin nker.

16.Posté par Pro no stick le 10/11/2018 07:15

qu'il s'intéresse aux refacturations inter sociétés, biais par lequel tereos triche..et ce n'est pas le seul biais.
les experts du CE de Tereos se voient refuser l'accès à certains comptes, ce qui est interdit par la loi, car ces experts ont un droit d'accès étendu identique à celui des commissaires aux comptes, pour faire leur diligence.

Il est étonnant que le big boss local de Tereos, lui même expert, soit méconnaissant de cette obligation.. qu'en penses les syndicalistes de TEREOS ?

17.Posté par Jean Denis le 10/11/2018 07:22 (depuis mobile)

Il y a des vérités dans ce qui est dit. Même si.......
Je compte sur vous puisque vous dites faire du bio taper le poing sur la gueule de ceux qui viennent déposer des ordures près de votre exploitation au lieu d’aller le faire dans l’ouest .

18.Posté par PEC-PEC le 10/11/2018 11:26

Comment ne pas être d'accord avec ce discours plein de bon sens.
Le combat contre le mastodonte Tereos est très certainement perdu d'avance, il en faut donc du courage pour aller se battre contre ce monstre, rien que pour ça vous méritez une certaine forme de respect, même si la méthode employée est discutable.
Pourquoi devrait il changer de production? comme suggéré par certains.
Pourquoi devrait il baisser les bras par ce que son opposant est plus gros.
David avait bien vaincu Goliath !
Sa faute, pour moi est bien moindre que celle de ces multinationales qui polluent, vampirisent, étouffent les peuples de par le monde.

19.Posté par Dalon CGPER le 10/11/2018 11:41 (depuis mobile)

Bon je connais Dubard. Ce n’est pas un violent . Dans le deux cas il s’est laissé entraîner.
Le texte et les idées ne sont pas de lui non plus . Il a embauché un nègre au noir !!! Une Double faute répréhensible par la loi.

20.Posté par Kom i antan le 10/11/2018 13:26

A Pec-Pec
Pourquoi devrait-il changer de production ?
Justement pour ne plus avoir affaire à une multinationale. D'ailleurs, le bio va dans le sens de l'écologie, ce qui n'est pas le cas des multinationales.

21.Posté par Kayam le 10/11/2018 14:12

@19 - Cela veut dire quoi "Il a embauché un nègre au noir" ? Voulez-vous faire passer le message et/ou cela voudrait-il dire que si c'était un blanc embauché au noir, le texte aurait été nickel-chrome ???

Même si on veut rendre un texte propre et sans fautes, il arrive que certaines passent au travers. On relit les phrases, mais on ne voit pas, malgré tout, les fautes d'accord, de grammaire, d'orthographe, les débuts de mots qu'on a oublié d'effacer pour rendre une phrase crédible, les tournures avec les dernières phrases qui doivent être en premier, etc. L'essentiel c'est que cela soit compris, et on demande aussi de la tolérance aux lecteurs et qu'ils fassent également d'eux-mêmes la correction... sinon il faut à chaque fois envoyer des coms pour corriger encore et encore. On ne s'en sort plus.
Du moment que dans le milieu professionnel - s'il est demandé d'assurer du secrétariat - l'orthographe est irréprochable, c'est l'essentiel. Sur un site partagé par différentes personnes, on peut se donner la peine d'être moins pointilleux.

Je me permets de dire - si cela peut servir aux prochains courriers de M. Dubard, et à la personne qui lui fera son courrier - quelle qu'elle soit - qu'en utilisant Word ou Libre-office Writer, on tape juste le texte et on ne s'occupe pas d'appuyer sur la touche entrée à chaque fois, car cela se fait automatiquement. Vous aurez moins de passage à la ligne. Vous avez juste à justifier le texte après. Soyez curieux des larges avantages qu'offrent ces logiciels.

Sinon à chaque cause, il faut sans cesse trouver du courage et redoubler de force face aux dominants. Un peu comme dans la jungle.

22.Posté par Dalon CGPER le 10/11/2018 14:30 (depuis mobile)

Post 21 kayam.

Vraiment là pas d’humour ! je peux vous dire que vous êtes un (..). Je vois très bien où vous voulez amener le débat !!! Triple idiot

23.Posté par PEC-PEC le 10/11/2018 19:46 (depuis mobile)

20. C''est évident que la canne a l''avenir dans le dos. Mon propos est bien sûr utopique, ce n''était que pour appuyer mon propos qui est de nos pas céder face au gros !

24.Posté par Kayam le 10/11/2018 21:00

@22 ---- Si je suis un (con ? illettré ? ou autre) je fais en sorte de m'améliorer.

J'ai juste posé des questions car votre "Il a embauché un nègre au noir !!! " est pour moi confus ! Vous n'aviez qu'à répondre clairement au lieu de penser à tort que je veuille amener le débat où vous, vous le voyez !

D'ailleurs quel est donc ce débat ? J'attends votre réponse pour savoir vraiment le fond.

Ah ! c'est vrai que ce que les doigts écrivent par l'un peut être perçu différemment par l'autre, hein ! Ça vaut aussi pour moi, bien entendu.

Pour le reste, c'est juste une constatation concernant des fautes dans un texte, des conseils qui intéressent ou pas et des avis personnels visant la tournure des évènements qui gèrent la vie d'aujourd'hui tout simplement.

Pour cette année, vous êtes le 3é :
Kayam vs Dalon CGPER ----- Je peux considérer en effet que j'ai pris et/ou joué le rôle de triple idiot !!!

Mais... NON et NON !! Il n'en est aucunement question que j'accepte et porte un costume qui ne me convienne pas.

25.Posté par zean le 11/11/2018 13:47

non vivre seulement du travail imposible le sucre n'a plus aucune valeur si il n'est pas sur-subventionné Beaucoup de produits de la terre est importés utiliser une partie de terre à cannes pour planter des légumes serait une bonne chose ,mais on gagne plus en gardant les subventions de la canne

26.Posté par et puis quoi encore le 12/11/2018 11:24

Oui tu es un délinquant. Si chacun commence à casser le bien d'autrui pour se faire entendre ou irons nous? D'autres méthodes sans violences existent pour se faire entendre.

Il est tellement plus facile de se plaindre de ce que l'on a, si c'est si difficile de travailler pour TEREOS arrête l'agriculture ou invente une façon innovante de vendre tes produits BIO.
A bon entendeur mec.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 22:58 Chaudron : Un policier a eu la main arrachée