MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Claude Hoarau: "Existe-t-il un miracle Saint-Louisien ?"


- Publié le Lundi 10 Décembre 2012 à 14:24 | Lu 691 fois

Claude Hoarau: "Existe-t-il un miracle Saint-Louisien ?"
Lorsqu’en 2008, j’ai pris la direction de la municipalité de Saint-Louis, la commune croulait sous les dettes. Les fournisseurs, faute de voir leurs factures honorées par la trésorerie de Saint-Louis, en appelaient régulièrement à Monsieur le Préfet, lequel ne se privait pas, et il était dans son rôle, de m’interpeller.

                Un an après la prise de fonction, des factures signées par les élus de l’équipe HAMILCARO, n’étaient pas encore payées.

                En 2009, année de la révélation de l’ampleur du déficit de fonctionnement,  je le rappelle : 21 600 000 €, cette situation a perduré.

                La commune avait-elle besoin d’émulsion pour ses routes ? le fournisseur répondait : « payez moi les factures qui sont derrière et je vous livre ce dont vous avez besoin ». Il en était ainsi pour presque tous les fournisseurs. J’ai même ressenti un profond sentiment de révolte quand le fournisseur de produits laitiers a refusé de livrer les yaourts pour les enfants.

                On pouvait dire alors que le déficit avait un impact direct sur le quotidien des Saint-Louisiens.

                Nous ne sommes plus aujourd’hui dans cette situation.

                Dans le même temps où le déficit de fonctionnement a été réduit à un peu plus de 12 millions d’euros, et où l’excédent d’investissements s’est situé à plus de 10 millions d’euros, la situation de trésorerie a été assainie.

                Nous avons aujourd’hui une commune, que l’on place à tout instant sous les feux de la rampe, que l’on désigne comme le mouton noir des communes de la Réunion, et qui ne doit rien à personne.

                Toutes les échéances des emprunts sont honorées aux dates prévues.

                Tous les fournisseurs dont les factures correspondent aux bons de commande sont payés dans un délai qui ferait envie à bien des communes,

                 Les salaires de tous les travailleurs sont payés au 30 ou 31 de chaque mois.

                Et la commune n’a aucune dette , en dehors des annuités d’emprunts dont j’ai écrit plus haut qu’elles étaient remboursées aux date prévues.

                Au terme de l’année 2012, c’est-à-dire au 31 Décembre, quand la commune aura payé tout ce qu’elle doit payer ce mois-ci, elle aura dans ses caisses  1.346.920 €. En fin Janvier 2013, cet excédent de trésorerie sera de 1.826.537 €.

                Existerait-il un miracle Saint-Louisien ?

                Alors pourquoi tout ce tapage ? Pourquoi tous ces mensonges sur la commune qui serait "exsangue" ?

                

La loi fait obligation à ce que les deux budgets soient en équilibre.

                Le budget de fonctionnement a 12 millions de déficit, et le budget d’investissements 10 millions d’excédent.  Cela veut dire que le déficit global n’est que de 2 millions sur un budget global de plus de 105  millions d’euros.

                On comprend pourquoi, à cette situation de déficit en fonctionnement et de sur-équilibre en investissements, correspond une situation de trésorerie qui permet à la commune  d’assurer tous les paiements auxquels elle est au quotidien confrontée, et d’avoir l’aisance de trésorerie révélée plus haut.


                Dans ces conditions, le temps peut être donné, sans dommage pour personne, à la commune de Saint-Louis, pour éteindre son déficit de fonctionnement, et se conformer à la loi, c’est le sens de la démarche visant à obtenir une année supplémentaire pour atteindre l’objectif.

                Réduire le déficit de fonctionnement à moins de 6 millions en fin 2013, pour l’effacer complètement au budget 2014, sans avoir recours à une augmentation de la fiscalité, est donc un objectif raisonnable qui mérite l’adhésion de tous ceux qui souhaitent une avancée pour Saint-Louis.

                Imposer une nouvelle augmentation de la fiscalité, prendre encore 2 ou 3 millions d’euros aux Saint-Louisiens, pour les accumuler à la trésorerie, sans que celle-ci en ait besoin pour payer quoique ce soit, n’est pas acceptable.

                Pour autant, il n’est pas question de nier que l’augmentation en 2012 des dépenses de personnel, rend plus difficile le retour à l’équilibre de la section de fonctionnement.

                Pendant des mois, nous avons tout fait pour sauver le maximum d’emplois compte tenu de la situation dramatique des familles. Le déséquilibre budgétaire qui devait être réduit de 6 millions cette année ne l’a été que de 4 millions, car 2 millions ont été engagés, en plus que ceux qui étaient prévus,  pour les CDD.

                Le moment est venu, malheureusement de réduire de manière drastique le nombre des CDD.

                J’entends déjà, les mêmes qui dénonçaient les renouvellements et recrutement de CDD, verser des larmes de crocodile sur la situation des agents dont les contrats s’achèveront au 31 décembre. Ils iront même démarcher chez ces derniers pour tenter un dérisoire ralliement électoral.

                Je les laisse à leur sale boulot. J’entends poursuivre l’action pour qu’en mars 2014, c’est une commune parmi les plus solides de la Réunion, que je laisserai à mes camarades qui je l’espère assureront la relève.

Claude HOARAU




1.Posté par La Cours des Miracles ! le 10/12/2012 21:35

Si la France possède La Cour des Comptes, à la Réunion nous avons La Chambre Régionale des Comptes et à Saint-Louis il nous faudra à l'avenir composer avec " La Cour des Miracles ", dernière trouvaille de son actuel maire.

En effet, à la lecture de son speech, apparemment tout va bien, la trésorerie serait comme par magie devenue saine et même qu'elle aurait, à force d'excédents, pris de l'embonpoint ; et si on n'y prenait garde, on en viendrait même à faire un pied de nez au chef de file de l'opposition tant l'illusion est parfaite, tout au moins pendant les trois ou quatre minutes nécessaire à la lecture de son excellente mise en scène. Après quoi, une fois le rêve consommé, il nous faut malheureusement revenir à la triste réalité.

En revanche, si la situation est vraiment semblable à celle dont il nous décrit, assez habilement d'ailleurs, comment se fait-il qu'il n'ait pu trouvé les 300 000 euros nécessaires au paiement des indemnités de ses élus? Ahhhh, c'est vrai, ça n'est pas de sa faute, c'est le tandem Préfecture et CRC qui en sont les principaux responsables de ce grave manquement... je les avais complètement oublié ceux-là !

Par conséquent, et pendant que j'y pense, pourquoi n'irai-je pas consulter M.le percepteur pour lui demander de me rembourser le trop payé ou comme M. le maire aime à nous le fredonner, l’excédent !

2.Posté par mimi le 11/12/2012 12:42

Sans blague papa noël !!
Arét plér dsi!!

Cé ou le Maire dépi 2008, nou lé en 2012 et na touzour le nom hamilcaro dan out bouche.

Ce boug la lé pi rien, aréte un pé !!

Fé out travail, baisse zimpot, mette la cantine 10 euros, donne marmaille un cado noêl..
Cé sa nous vé toute suite, tire a nou dan la crise si lé média lé mentèr, si ou lé pa capable ou na raison laisse out place, nou na marre...

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 11/12/2012 20:30

vous confondez cher maire, situation de trésorerie et déficit budgétaire..
un déficit budgétaire ne peut être la conséquence d'un déficit de trésorerie..

4.Posté par Blabla le 12/12/2012 09:34

ce type est un menteur et un incompétent notoire pour ne pas dire plus...
la préfecture est au courant, les électeurs aussi , hélas , qui ont réélu ce mec...car l'électeur est avant tout un quémandeur qui ne veut rien foutre en étant payé par la mairie!
Dans les années 80, il a ruiné la commune , aucune raison donc qu'il ne refasse pas la même chose!
Et son adversaire qui ne vaut pas mieux a fait de même et curieusement le soutien ( car dans les derniers conseils municipaux ,il a été étrangement silencieux...et qui ne dit mot consent...
Dans le JIR d'aujourd'hui, un article sur la future décision de la cour d'appel , concernant ce sinistre sire.
Qu'y apprend-on? Qu'il a prévu de mobiliser une centaine de ces "militants" demain , pour le soutenir face à la "justice coloniale" qui ne l'est que si elle s'attaque aux véreux de la pire espèce , ces maires qui depuis 60 ans accaparent les postes et les finances publiques et qui se conduisent comme de bons esclavagistes avec leurs administrés et leurs employés ( mais ,après tout , ils ont l'air d'aimer ça!)

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes