MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Citoyens réveillons nous ! Ce n'est ni la mère patrie ni l'Europe qui nous sauveront


Par Pierre BALCON - Publié le Mardi 26 Mai 2020 à 11:48 | Lu 586 fois

Citoyens réveillons nous ! Ce n'est ni la mère patrie ni l'Europe qui nous sauveront
Ni nos députés européens fraîchement élus, ni la presse n'en ont parlé, sans doute pour ne pas ajouter une crise à la crise et détourner définitivement les gogos d'électeurs vers Marine.
 
Pourtant le jugement  de la  Cour  suprême allemande, l'équivalent  de notre  Conseil  constitutionnel, du 5 mai dernier restera  dans les annales de la  construction européenne. 
 
La  Cour de Karlruhe a contesté le  droit de la  Banque  Centrale  Européenne à sortir  de sa mission en  rachetant , depuis  2015,  des titres  portant sur l'équivalent de  2000 milliards d'euros .
 
Il fallait  vite  circonscrire l'incendie  . La Cour de Justice de l’UE  s'y  est employée en déclarant trois jours plus tard qu’elle était la seule compétente pour juger de l’action de la BCE. 
 
N'empêche,  il  y avait le feu à la maison et il fallait  sortir la grande  échelle.
 
Nos  deux pompiers de service ,Macron – Merkel ,  se sont  précipités  sur les lieux  du drame mais  avec un bien petit  camion. Ils  ont  proposé  la création temporaire, d'un fonds  doté de 500 milliards d’euros pour surmonter la crise du coronavirus. La grande nouveauté  était  que,  pour rassembler cette somme, c’était  l’Union européenne  qui  allait  devoir emprunter sur les marchés financiers . 
 
Bien sûr, le chiffre de 500 milliards pouvait donner  l’impression d’un « effort colossal  », pour reprendre les mots de la chancelière allemande. 
 
Mais il faut relativiser. D’abord, le PIB de l’UE tourne autour de 15 000 milliards d’euros. Le fonds proposé n’en représentait donc que 3%,  alors que les pays mettent en un an   à titre domestique, 10 ou 20% de leur propre  PIB sur la table pour relancer leur économie : l’Allemagne a ainsi  engagé, seule,  995 milliards d’euros d’aides publiques ; la France a engagé , de son  côté  et  pour son  propre  compte,  environ 400 milliards d’aides publiques pour lutter contre la crise. 
 
De l'autre côté de l’Atlantique  les choses  sont prises  avec  plus de sérieux et on y voit les choses en plus grand: le CARES Act vient d'être signé par l'affreux  Donald . Un  plan de sauvetage massif de l'économie américaine d'un montant supérieur à 2.000 milliards de dollars (1.842 milliards d'euros).
 
L' initiative européenne  franco allemande , bien que dérisoire,  a  fait  long  feu.
 
Les «quatre pays frugaux», et qui ont  plus sagement  su gérer  l'épidémie , (Pays-Bas, Autriche, Suède et Danemark) ont adressé samedi matin 23 mai à la Commission européenne  une proposition  alternative, aux antipodes de ce que souhaitent Paris et Berli : ils rejettent le principe des dettes mutualisées et l’option selon laquelle le soutien de l’UE aux pays les plus affectés par la crise du coronavirus prendrait la forme de dons comme le souhaitaient Paris et Berlin . Ils sont  même allés  plus loin  en  posant, par ailleurs, leurs conditions en ce qui concerne le budget européen pour la période 2021-2027 (1) . Ce budget est  déjà  fortement  écorné  par le départ  de Londres qui  obligera  les États  membres   à sacrifier   la  politique  agricole  commune  ( baisse de  14 % )  , dont bénéficie largement  la  France et La Réunion ,  et  donc  le  soutien à nos productions. Hors de question pour eux d'augmenter   le  budget  européen pour  tenir compte de la crise du coronavirus. ! 
 
On peut  compter  sur nos florentins  de Bruxelles pour sauver la face  et trouver un compromis  avec les récalcitrants . 
 
Mais ne nous faisons pas  d'illusions . Ce n'est pas ce qui restera de  ce plan qui sera  de nature  à sauver  nos économies sinistrées.
 
Pouvons  nous alors attendre  notre salut  de Bercy ? 
 
Nous serions  bien naïfs  d'y compter . Les caisses de l'Etat  sont  vides  et  les chèques  signés au plus fort  de la  crise devront être  honorés. Notre Ministre des Finances  va  vite  retrouver  ses esprits.  
 
On sait  que dans le partage  ce ne seront pas  les plus nécessiteux  qui  émargeront   mais  ceux  qui  sont près du  coffre .
 
A  La  Réunion  , sidérés  par le matraquage  médiatique ,   et  les yeux  rivés chaque  soir    sur  les chiffres  morbides  des nouveaux  contaminés , nous  n'avons pas  pris  conscience  de l'ampleur  de la tragédie  économique  qui  est  en train  de se nouer et sommes incapables de faire entendre  notre   voix  . 
 
Ce sont   plus  de 20 000 emplois  qui  se trouvent  menacés , notamment  dans les secteurs  de l’hôtellerie  , de la restauration  , du  tourisme ,   des transports . 
 
Faudra-t-il nous en remettre  au dérisoire  appel de  Patrick Karam et  de ses joyeux  saltimbanques  pour ouvrir .les  yeux  de Mme Girardin et les poches  de Bruno Le maire . 
 
L'ancien délégué  interministériel  de Sarkosy propose un "plan d'investissements massifs"  se résumant   à ne plus payer  d'impôts  ni de charges sociales . Ce genre de revendication  n'a  généralement  pas  d’écho  auprès  de nos  inspecteurs  des finances.  Il ferait  mieux  de proposer  de basculer  tous les DOM dans  l'article   74 de notre  Constitution. Ce serait plus  cohérent ! 
 
Plus modestement  , j'ai  suggéré  que nous mettions  en œuvre  un vaste  plan  de départ  anticipé   à la retraite  pour sauver  notre jeunesse du désastre . Mais  manifestement  les esprits  sont ailleurs . Chacun veut sauver  sa peau et ses bronches . 

Trois petites  consolations pour ces temps  troublés : 
 
les offices reprendront dès  qu'aura  été réglée l'épineuse  question de  l'eucharistie  non contaminante ,
Macron a  téléphoné  à Bigard   pour le rassurer  sur la date prochaine d'ouverture  des bars  où on pourra  communier  sous les deux  espèces ;
le nombre  de nouvelles contaminations  en France du  Covid, bien loin  de s'envoler après  le  déconfinement , continue  de régresser en Métrople comme  à La Réunion   , preuve  qu'on aurait  peut  être  pu  nous laisser  sortir  plus  tôt , parce  qu'il n'est  pas  exclu   que  c'était  l'enfermement ,  plus que le virus  , qui rendait les gens malades. 
 
(1) notons  au passage  que la programmation  des fonds  européens  pour la période2021-2027 est déjà arrêtée et que nos futurs élus  municipaux  seraient bien naïfs de croire  qu'ils pourront  la modifier à leur guise. Exit donc le projet de tram train de la CINOR  - Ville de Saint Denis  (TAO) contre celui de la Région (Run rail). 




1.Posté par klod le 26/05/2020 20:13

heu……….

2.Posté par klod le 26/05/2020 20:15

la diatribe du balcon me rappelle l'armée : "réveille" ………… que j'ai fait …………….. c'est pour dire…………… heu……… du nouveau ?

3.Posté par JORI le 26/05/2020 20:22

La Suède que vous donnez en exemple comme ayant "plus sagement su gérer l'épidémie" n'a ni confiné, ni rendu obligatoire le port du masque, n'a pas généralisé les tests, les écoles sont restées ouvertes. Des actions contraires que bon nombre de français rapprochent pourtant à macron d'avoir tardé à mettre en place pour un nombre de décès en France supérieur à celui de la Suède. Comme quoi, ce ne sont pas toujours ceux qui braillent les plus forts qui ont raison!!.

4.Posté par IXE le 27/05/2020 08:30

La Suède est en réalité l'exemple parfait de négligence et d'incompétence dans la gestion de cette épidémie.

Le système public de surveillance a fait preuve d'un incroyable amateurisme, allant même jusqu'à ignorer les études et faits produits à l'étranger.

Des voix, en nombre croissant, s'élèvent pour dénoncer cette situation qui a mis en danger le public et le personnel soignant.

https://www.europe1.fr/international/coronavirus-la-suede-qui-na-pas-ete-confinee-depasse-les-4000-morts-3970669


https://www.lasuedeenkit.se/le-covid-19-en-suede/


https://www.lepoint.fr/monde/suede-la-strategie-du-non-confinement-responsable-d-un-taux-de-mortalite-record-26-05-2020-2376980_24.php


Le témoignage d'un suédois:
"Le fait que le Covid-19 puisse être transmis par des porteurs et porteuses asymptomatiques, ce qui a été établi il y a des mois, n'a été accepté que récemment et à contrecœur par l'agence de la santé publique. Auparavant, celle-ci niait qu'il pouvait s'agir d'un facteur de transmission, même s'il y avait un consensus international pour dire que c'était en partie à cela qu'était due la pandémie."
(...)
"Joacim Rocklöv, professeur en épidémiologie à l'Université d'Umeå, et Anders Jansson, médecin à l'hôpital de Danderyd, ont aussi critiqué très violemment le modèle de leur pays. Ils ont été rejoints par dix-neuf autres spécialistes qui ont signé avec eux une tribune parue dans le grand quotidien Dagens Nyheter et intitulée «L'agence de santé publique a failli à sa tâche, il est temps que les responsables politiques agissent». Ajoutons à cela que les vingt-deux signataires de la tribune ne sont que quelques-uns des plus de 2.000 universitaires qui ont signé une pétition réclamant un changement d'approche. Toutefois, ce groupe a été très largement ignoré par les institutions qui font l'opinion en Suède."
http://www.slate.fr/story/190320/suede-covid-19-gestion-crise-image-irresponsabilite-arrogance

---

La dette ? Souvenons-nous de la Grèce...

5.Posté par JORI le 27/05/2020 09:30

4. IXE. C'est votre point de vu. Car pour un pays qui serait l'exemple parfait de la négligence et de l'incompétence, il a au final moins de morts du covid que chez nous ! 😂.

6.Posté par Lesseps le 27/05/2020 12:51

@ 5 : et le taux de mortalité face au covid le plus élevé au monde pour la Suède .... depuis mi mai ... pas la panacée donc .. ni pour eux, ni pour nous , ni pour personne ... aucun pays n’a de leçons à donner ou gloriole à retirer , si ce n’est la Corée du Sud peut être si les chiffres ne sont pas tronqués...

7.Posté par polo974 le 27/05/2020 13:41

rigolo, le jori:

La Suède a 4100 décès, pour 10 millions d'habitants, soit grosso modo le même ration que la France.
Ils ont été touchés plus tard, donc globalement, ils ont mal géré la déferlante.

Heureusement que le royaume uni ait fait sont brexit, car eux aussi ont gérés comme des bourrins (37000 décès comparés aux moins de 29000 pour la France à population comparable)...

8.Posté par IXE le 27/05/2020 17:40

5.Posté par JORI

On vous parle de taux, qui sera significatif à vos yeux si la propagation continue. C'est comme la moyenne générale d'un mauvais élève.

Avez-vous seulement consulté les liens proposés avant de répondre ?

---

6.Posté par Lesseps

Bien vu.Taïwan est également bien placé dans le classement.

---

7.Posté par polo974

C'est juste. En G.B. le premier ministre Boris Johnson était 'covidosceptique', jusqu'à ce qu'il tombe. Il a failli y rester. Du coup, il a pris conscience de ses erreurs et a rectifié le tir.

9.Posté par JORI le 27/05/2020 19:40

7.Posté par polo974 le 27/05/2020 13:41
Même ratio sans avoir rien fait de particulier contrairement à la France!!. Si laFrance n'avait pas masqué, testé et confiné, combien de morts??.

10.Posté par JORI le 27/05/2020 19:44

8.Posté par IXE le 27/05/2020 17:40
"On vous parle de taux, qui sera significatif à vos yeux si la propagation continue", justement les autorités suédoises n'ont peut être pas envisagé une propagation qui continuerait longtemps. Peut être ont ils de meilleurs scientifiques que nous. Ou est ce un coup de poker, selon expérience!!.

11.Posté par JORI le 27/05/2020 19:45

6.Posté par Lesseps le 27/05/2020 12:51
Parce que l'épidémie serait apparu mi mai en Suède??.

12.Posté par IXE le 27/05/2020 23:08

10.Posté par JORI

JORI

Pour la dernière fois, lisez les articles que je vous propose !

Même le témoignage du suédois évoque une illusoire certitude d'invincibilité, une arrogance incalculable qui met le peuple en danger selon les scientifiques protestataires.

De la pure stupidité...selon les liens indiqués.

Ne les admirez pas, ils se sont plantés.

A moins que...(ne me posez pas la question):

"À Stockholm, épicentre de l'épidémie en Suède, les personnes d'origine étrangère représentent plus de 40% des 13 000 cas de coronavirus enregistrés jusqu'ici.
Les chiffres publiés la semaine dernière par les autorités sanitaires de la région montrent que les quartiers les plus pauvres de la ville - aussi appelée «zones vulnérables» - enregistrent une hausse plus importante des cas de coronavirus qu'ailleurs.
Plus de 550 000 personnes vivent aujourd'hui dans l'une de ces 61 zones à travers le pays, selon un rapport commandé en 2019 par le Global Village, un groupe de défense du droit local.
Si les immigrés (nés à l'étranger ou ayant des parents nés à l'étranger) représentent 24,9% de la population nationale, le taux grimpe à 74% dans ces «zones vulnérables»."
https://www.latribune.ca/actualites/monde/en-suede-le-coronavirus-met-en-evidence-les-failles-du-modele-dintegration-a8a4ad7a26f24c9aa20021a73257d37b

13.Posté par A mon avis le 28/05/2020 11:24

Monsieur Balcon, il semble bien que votre diatribe anti-européenne fasse pschitt !... compte tenu de l'évolution de la situation et des nouvelles propositions de la Commission européenne !

Votre boule de cristal manque de clairvoyance ! 😊😊😊


Le plan de relance, proposé mercredi par la Commission européenne, prévoit de créer un fonds de 750 milliards d’euros empruntés sur les marchés. Un pas important vers le fédéralisme.

https://www.liberation.fr/planete/2020/05/27/l-europe-rhabillee-de-la-dette-aux-pieds_1789609?xtor=EREC-26&actId=ebwp0YMB8s1_OGEGSsDRkNUcvuQDVN7a57ET3fWtrS9q1AbSnDVgZ4LUPPdzpO1M&actCampaignType=CAMPAIGN_MAIL&actSource=503075

14.Posté par JORI le 28/05/2020 11:36

12.Posté par IXE le 27/05/2020 23:08
"Anders Tegnell a insisté à plusieurs reprises sur le fait que, d'après lui, des restrictions plus strictes n'auraient pas sauvé davantage de vies. Les trois-quarts des Suédois morts du Covid-19 étaient des personnes soignées dans des établissements médicalisés ou chez elles", c'est issu d'un lien que vous me donnez.
Qu'est pour vous un" scientifique contestataire"? Raoult est il un scientifique contestataire ou inversement tous ceux qui qui ne pensent pas comme lui?. Tous ceux qui se sont contredit durant la gestion de cette crise?. Vous voyez comme quoi un texte n'est pas forcément la réalité en fonction de qui l'écrit et pourquoi il est écrit.Qui selon vous a fait preuve d'objectivité ou d'impartialité dans tous ces scientifiques?. Qui reconnaissons le devaient se prononcer sur tous les plateaux, sur un ennemi, le covid 19, inconnu de tous.

15.Posté par polo974 le 28/05/2020 16:38

9.Posté par JORI le 27/05/2020 19:40

tu détournes le sujet en posant une question (comme d'hab)...

je faisais juste le constat qu'ils n'avaient pas mieux fait en terme de taux de décès CONTRAIREMENT à ce que tu laissais entendre précédemment...

16.Posté par JORI le 28/05/2020 17:42

15. Polo974. Moi aussi je fais un constat. Dans des conditions identiques la différence du taux de mortalité aurait été énorme. C'est ainsi. Regardez les taux des autres pays scandinaves ayant appliqué les mêmes mesures que nous et comparez. Ouvrez les yeux au lieu de prétendre que je détournerais le sujet. Maintenant la Suède a fait un choix qu'elle a jugé acceptable sur le plan sanitaire et en même temps leur économie doit moins souffrir que la nôtre.

17.Posté par Pierre Balcon le 28/05/2020 18:42

En ce qui me concerne ce n'est pas la jeunesse de Berlin , de Rome ou de Madrid qui m'intéresse.

Donc le fédéralisme n'est pas ma tasse de thé.
.
La situation des parisiens ne me préoccupe pas plus . .

C'est la jeunesse de la Réunion qui va trinquer à la rentrée. Et c'est d'elle qu'il faut s'occuper.

Ils seront près de 10 000 à se présenter sur le marché du travail.

Qu'avons nous à leur proposer ?

Sortons de la peur et de l'angoisse dans laquelle nous a reclus cette épidémie .
Essayons de trouver des solutions originales pour notre Île.

Et vite .

Vaut il mieux élargir le RSA aux moins de 25 ans , comme le propose le gouvernement , ou n'est il pas préférable , moralement et même financièrement , d'enclencher un vaste mouvement de départ anticipé à la retraite des aînés , de telle sorte que soient libérés des milliers de postes .
Tout le monde y trouvera son compte !

Pour une fois je suis d'accord avec Laurent berger qui , ce jour même , tire la sonnette d'alarme sur le triste sort qui sera fait aux jeunes après le Covid.

18.Posté par polo974 le 29/05/2020 06:04

JORI, un autre pays qui n'a pas confiné: le Royaume Uni: plus de 30% de décès en plus, et ça continue.
si la France avait fait pareil, on en serait aussi à 40000 morts ou pas loin.

Pour la Suède, le nombre de morts par jour est encore très élevé, bref, c'est pas génial pour eux, sauf du point de vue d'un con-table: "les vieux sont morts, ça fait un boulet en moins à traîner"...

Pour une fois je suis d'accord avec Balcon sur un point: c'est débile d'obliger les vieux à bosser si c'est pour empêcher les jeunes à trouver du travail... Je serai par ailleurs assez pour une semi-retraite où le vieux encadre le jeune pour passer le flambeau...

19.Posté par Pierre Balcon le 29/05/2020 07:11

à post 13

Ce n'était pas réellement le sens de mon propos mais , puisque vous m'y poussez , revenons , si vous le voulez bien , sur le plan dit «  de relance «  européen qui n'est qu'une opération honteuse de propagande . Ili n'est pour l'heure qu'une hypothèse puisqu'il requiert l'accord unanime des 27 .

S'il est adopté en l'état , trois observations :

Sur le niveau du plan :

Rappelons que le Parlement européen en demandait beaucoup plus et notamment « les Verts », qui semblent avoir votre sympathie . Ils proposaient eux un plan de 3 750 milliards d'euros .

Sur le mécanisme de financement :

Ce n'est pas à proprement parler un emprunt mutualisé ( qui aurait conduit dans les faits certains états membres à emprunter à des taux plus élevés que pour leur propre compte) . En réalité c'est la Commission qui va emprunter et qui créditera le budget Européen pluriannuel de 7 ans .
Ce mécanisme aura pour effet de faire porter à la France une garantie d'au moins 20 % des fonds mobilisés. , soit le niveau de sa participation au budget européen après le Brexit .

Sur l'affectation des fonds :

Et que recevra notre pays en contrepartie ? La majorité des 500 milliards d'euros, devrait prendre la forme de subventions accordées aux États membres, tandis que 250 milliards d'euros seront mis à disposition sous forme de prêts.

Les aides économiques devraient être les plus élevées pour les pays du sud de l'Europe, dont certains étaient déjà en difficultés économique avant le début de la pandémie. . Si le plan est effectivement ratifié, l'Italie recevrait 81,8 milliards d'euros, l'Espagne 77,3 milliards, la France 38,8 milliards et la Grèce 22,6 milliards.
.
Pour La France ce sera donc un perte sèche de plus de 100 milliards .

La Réunion en aurait bien besoin de ces 100 milliards .

Qu'est ce que c'est que ce pays qui nourrit d'abord les voisins, alors que ses enfants crèvent de faim ?

20.Posté par JORI le 29/05/2020 09:28

18. Polo974. C'est au final qu'on pourra avoir les bons chiffres. Aussi bien pour la France que pour la Suède. Aussi bien sur le plan sanitaire qu'economique.

21.Posté par A mon avis le 29/05/2020 11:05

@ 19.Posté par Pierre Balcon

"Qu'est ce que c'est que ce pays qui nourrit d'abord les voisins, alors que ses enfants crèvent de faim "
écrivez vous si égoïstement !

Que pensez vous de ces régions bien françaises, qui paient pour d'autres régions, bien françaises, qui "crèvent de faim" (comme La Réunion selon votre commentaire)? Imaginez la région Réunion sans l'aide financière de solidarité nationale?

C'est le principe même de la solidarité. Le principe de solidarité entre états européens, est la bête noire de tous les nationalistes anti-européens que vous semblez apprécier !

"L'union fait la force". Cet adage n'a jamais eu autant de pertinence qu'en ce moment de crise sanitaire et économique.

22.Posté par Pierre Balcon le 29/05/2020 18:21

à post 21

Les interventions européennes obéissent au" principe de subsidiarité" et non pas de solidarité .
.
Et tenez puisque vous êtes là .

En d'autres temps, je garde à l'esprit votre position avant gardiste de créer une 26 ème commune à La Réunion , et puis sans doute une 27 ème et même une 28 ème .

Donc si je comprends bien , vous voulez faire disparaître notre nation au nom du fédéralisme mais " en même temps " créer de nouvelles communes au nom de la décentralisation .

Bruxelles et la Rivière Saint Louis , tels sont vos deux horizons !!

Tout ça n'est pas cohérent .

Mais en France tout est possible , puisque chez nous nos élites , ou supposées telles, détestent leur patrie .

23.Posté par A mon avis le 30/05/2020 15:21

@ 22.Posté par Pierre Balcon
vous écrivez : "En d'autres temps, je garde à l'esprit votre position avant gardiste de créer une 26 ème commune à La Réunion , et puis sans doute une 27 ème et même une 28 ème ."
D'où sortez vous cette connerie ? Vous devez m'associer à vos rêves !

24.Posté par C.J. le 31/05/2020 07:51

C'est un très bel exercice intellectuel de la part de l' auteur...comme d' hab ! Dépourvu d' émotion pour rester pédagogique...

"Plus modestement , j'ai suggéré que nous mettions en œuvre un vaste plan de départ anticipé à la retraite pour sauver notre jeunesse du désastre . Mais manifestement les esprits sont ailleurs . Chacun veut sauver sa peau et ses bronches . "
C' est triste que dans une économie on soit arriver à se partager la dépouille des autres et en l' occurrence des anciens..le savoir-faire, l' expérience c' est quand même eux qui les ont...
Cette tendance de sortir les anciens encore vigoureux c' est les placer sur la touche définitivement..venir grossir le ghetto des petits vieux...c' est aussi très préjudiciable pour la société...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes