Société

Citoyens d'honneur de St-Denis : Cinq personnages haut en couleur

Samedi 15 Juillet 2017 - 11:32

Madame Aude, Raoul Lucas, Gilbert Annette, Nicole Chon Nam, Henri Bourhis et Ali Abdallah
Madame Aude, Raoul Lucas, Gilbert Annette, Nicole Chon Nam, Henri Bourhis et Ali Abdallah
Le maire de Saint-Denis, Gilbert Annette, présidait hier la devenue traditionnelle cérémonie de remise de titre de citoyen d'honneur de sa ville. Cinq personnalités d'horizons très différents se sont vues décerner cette récompense : Raoul Lucas, Nicole Chon Nam, Ali Abdallah, Henri Bourhis et Aude Palant-Vergoz.

Le grand salon de l'ancien hôtel de ville de Saint-Denis a fait salle comble hier pour cette cérémonie de remise de titre des citoyens d'honneur de la ville au son de l'accordéon d'Henri Bourhis. Ericka Bareigts était aux côtés de Gilbert Annette pour saluer leur travail.

De très nombreuses personnalités étaient présentes ainsi que les familles et amis des récipiendaires. Le maire a tenu à saluer : "Ces citoyens incarnent les valeurs de la République. Des citoyens exceptionnels guidés par l'altruisme, le don de soi et le partage. Pour eux la question finale, toutes religions confondues, est qu'as tu fait pour ton frère? Ils ont tous en commun d'avoir précisément le soucis de leur frère".

Madame Aude a reçu cette nouvelle distinction reconnaissant son travail d'enseignante, de chef d'établissement mais aussi de défense des consommateurs. Gilbert Annette a tenu à saluer "son travail fait avec autorité et bienveillance". "Madame Aude s'est engagée socialement, totalement depuis 40 ans. Elle a été très sollicitée politiquement de tous bords tout en étant en excellente relation avec tous. Sa force est d'être bien partout avec tout le monde", a-t-il ajouté.

Raoul Lucas, Ali Abdallah Nicole Chan Nam et Henri Bourhis ont eux aussi reçu cette distinction avec beaucoup d'émotion. 

Raoul Lucas, l'historien engagé s'est vu rappeler son parcours "un peu rebelle" mais aussi précisément tout son engagement intellectuel.

Henri Bourhis, le musicien et restaurateur, a été récompensé pour son travail de transmission.

Nicole Chon Nam quant à elle a été distinguée pour son travail à la tête d'Emmaüs Réunion qui compte aujourd'hui plus de 50 salariés et 40 bénévoles.

Enfin, le très charismatique Ali Abdallah, Comorien d'origine, a été honoré pour son incroyable parcours de petit couturier monté à Paris à l'Académie internationale de couture qui finira par s'établir dans notre île et à transmettre son savoir aux jeunes.
Catherine RONIN
Lu 2209 fois



1.Posté par Dolly Prane le 15/07/2017 15:22

Madame Aude a reçu cette nouvelle distinction reconnaissant son travail d'enseignante, SANS DOUTE de chef d'établissement PEUT ETRE mais aussi de défense des consommateurs BOFfffffff.....

à part ses maisons de justice ou ses lettres recommandées avec AR ou Bonsoir Madaaaaaaame relevé par TJ et ou va dire ma moin la suite mon zenfant

2.Posté par Miro le 15/07/2017 22:52

mi aime Aude ! lu lé joli comme lendemain carême, ce qui veut dire que la voir me fait frémir de joie ! ....... Olé ! ....

3.Posté par Kayam le 15/07/2017 22:59

Madame Aude, ou lé partou mé tooouuute ban'na yaten'n gainlle in lète avek accusé d'réception pou mète ENFIN out' nom si in pano dan'n in somin ou si in batimen ?? Y fo di a zot ke kan le zié y rouv pi, lé tro tar pou en profité !!

4.Posté par MON ZENFANT le 16/07/2017 07:15

On comprend mieux la présence de Madame AUDE lors du reseltat des législatives à la Mairie de St Denis aux côté de Princesse Erika.
Que ne ferait on pas pour une distinction et pour faire parler de soi.....!!!! Une citoyenne d'honneur dans ces conditions, non Merci pas pour moi. Quelle déception, mais cela ne m'étonne pas de La Mairie de St Denis....!!!!
Enfin, il faudrait lui faire des réactions paf "lettre RAR"....!!!! Quelle tristesse cette politique

5.Posté par MANU MACROU le 16/07/2017 12:50

Tout à fait d'accord avec Post 1 Dolly Prane..Sa défense des consommateurs se situe au fond de caniveau, que dis-je, au fond des égouts tellement qu'elle raconte des bobards ! C'est sûrement pas une référence en la matière. mdr

6.Posté par o fait, le 16/07/2017 18:44

...Chef d'établissement ? Ouais, ben i fout la honte ceux et celles qui font VRAIMENT le taf' et qui ne font pas des réunions avec un gsm, ou abandonnent le staff avec des soucis , des baffes, des débrayages , comme du temps où elle sévissait à l'oasis. Y a des cas à l'Educ' Nat' mais comme cette opportuniste , très peu .Pfff, médaillée. Tot...e!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter