Société

Citalis: "J'ai été licencié pour l'exemple"

Mercredi 15 Mars 2017 - 07:25

Citalis: "J'ai été licencié pour l'exemple"
Après 25 ans de bons et loyaux services à Citalis, Didier Rivière a été remercié par sa direction. Cette dernière lui reproche plusieurs manquements inscrits dans le règlement intérieur. Lui assure que sa direction a voulu faire de lui un "exemple", pour "museler" les revendications des chauffeurs du réseau de transport...

Le 1er février dernier, lors de sa prise de service, Didier Rivière constate que le bus qui lui est alloué n’est pas équipé de plusieurs dispositifs comme le plan de ligne, le règlement intérieur ou encore de pédale d’appel d’urgence. Cette pédale permet au conducteur du bus d’être discrètement mis en relation avec sa centrale en cas de conflit avec un passager.

Selon les affirmations de Didier Rivière, ces dispositifs, "pour lesquels nous nous sommes battus", sont absents dans certains bus badgés Citalis car la direction, "pour faire face au manque de bus ou aux pannes", "loue des véhicules à d’autres transporteurs qui n’ont pas autant de mécanismes de sécurité dont nous disposons en temps normal".

À la place de la pédale de sécurité, l’assureur en poste lui propose un téléphone portable. Pas suffisant pour Didier Rivière, qui explique que signaler un conflit en passant un appel devant un usager mécontent est "provocateur" pour ce dernier. "Je fais quoi si quelqu'un m'agresse ?" s'interroge encore le chauffeur-receveur.

Après plusieurs dizaines de minutes de négociations, Didier Rivière prendra finalement son poste mais avec 45 minutes de retard. Cela a eu pour conséquence "d'entraîner la désorganisation du service de transport", affirme la direction de Citalis, qualifiant le comportement de Didier Rivière "d'inacceptable" et "relevant d'un acte d'insubordination". Le chauffeur de bus, lui, martèle qu'il a soulevé avant tout "un manquement à la sécurité".

Confrontation aux prud’hommes prochainement

Outre le fait d’avoir fait remarquer à sa direction "l’absence de certains dispositifs de sécurité", Didier Rivière a également été licencié pour deux autres motifs. Le premier pour ne pas avoir respecté les consignes liées au port de la tenue règlementaire en juillet 2014, le second pour "avoir terminé avec trois minutes en avance en raison d’une envie pressante" en juillet 2015.

Enfin, il avait fait l’objet d’une autre mise à pied disciplinaire en février 2016 pour "attitude irrespectueuse envers la clientèle". Sur ce point, le chauffeur de bus déplore la réaction de sa direction, qui a préféré selon lui "croire sur parole la passagère alors [qu'il a] insisté pour que [ses] responsables visionnent la vidéo". Pour cette dernière affaire, une confrontation aux prud’hommes aura lieu en juin prochain.

Didier Rivière, qui soupçonne sa direction d’avoir voulu faire de lui un exemple en raison de son "fort caractère", espère, en cas de victoire, l’annulation de son licenciement.

Depuis le 1er mars, le conducteur-receveur est en préavis de licenciement jusqu’au 30 avril prochain. Il assure "ne pas en rester là" et qu'il compte faire "tout ce qui est possible" pour réintégrer les effectifs du réseau de transport urbain du nord de l'île.

Le réseau Citalis, par la voix de son directeur Jean-Jacques Fung, n’a pas souhaité s’exprimer sur ce "dossier disciplinaire en cours" et indique que le plaignant "a le droit d’aller voir les instances compétentes pour exprimer son mécontentement".
SI
Lu 6043 fois



1.Posté par Zara le 15/03/2017 11:17

C'est à Saint Denis que ça se passe !!!
Pourtant la mairie et la Cinor sont décisionnaire de cette entreprise , la securité doit être au top pour nos passagers !!!
Ces collectivités ont ils des copains à placer !!!

2.Posté par donquichote le 15/03/2017 13:09

je travail actuellement sur un réseau sous délégation de service public; cela veut bien dire que c l'argent du contribuable qui paye ! hors il s’avère que beaucoup de manquement son constaté mais pas sanctionné ,aucun contrôle sur l’application du cahier des charges n'est faits du moins en ce qui concerne la partie concernant le rythmes de travail la rémunération du personnel ainsi que les primes devant leur être versé ! par contre au moindre manquement sur les horaires ou a la moindre plainte les conducteurs son entendu voir sanctionné ; je pense que demandé au agents d’être plus droit que les autres certes mais d'abord qu'on arrête des excuses bidon et que l'on face enfin le ménage tout réseau confondu voir même que le cour des comptes ce penche même sur les marchés passer et la bonne application de ces derniers sachant qu'elle a en sa possession tout le pouvoir et accès a tout type de documents même les déclaration d’impôts des conducteur .et je dirais pour conclure que face a l’absence voir l’immobilisme des syndicats de la branche ces messieurs les patrons on encore de beau jour devant eux .

3.Posté par a bon entendeur le 15/03/2017 14:32

Malheureusement dans les collectivités çà se passe comme ça ils ont leur famille ou amis à mettre en place donc il font tout pour vous ejecter .

4.Posté par RIPOSTE974 le 15/03/2017 14:40

@ Zara , plussoie !

La direction de citalis n'est pas à la hauteur , souvenons nous du bordel d'avril 2016 sur la désorganisation des lignes juste pour faire de l'économie .

Les bus sont de plus en plus en retard à cause de la circulation , d'un mauvais entretien du parc de bus , le manque de synchronisation et de professionnalisme de la part des régulateurs , sans compter le " j' en foutre " du (...) de citalis plaçant d'abord les copains pour service rendu aux élus en campagne électorale ensuite faisant peur les conducteurs receveurs de citalis qui sans eux point de recette .
L'incompétence vient du (...) sous couvert des élus au CA de citalis , du délégué au transport et du président de la CINOR et de la mairie de Sin Dni ... point trait !

En tant que usager du transport mi observe à zot la direction de citalis ... tout est à revoir du mode de transport sur le réseau citalis :

Pour que dans le cerveau d'un couillon, la pensée fasse un tour, il faut qu'il lui arrive beaucoup de choses et de bien cruelles. (Louis-Ferdinand Céline)
Pour finir:
Il arrive à un con d'avancer, mais toujours à reculons. (Frédéric Dard)

5.Posté par Vétiver le 15/03/2017 15:04

La direction a licencié ce chauffeur pour ces motifs que eux ils disent , allé savoir si c'est vrai !!!!

6.Posté par Tizoi le 15/03/2017 15:08

@1 : qui a dit que ça se passe à St-Denis ? Les 3 villes de la CINOR sont concernées par Citalis : Saint-Denis, Sainte-Marie et Sainte-Suzanne.

7.Posté par didier le 15/03/2017 18:57

bonjour . oui sa ce passe bien a st Denis.

8.Posté par Léonie le 15/03/2017 19:04 (depuis mobile)

Je trouve inadmissible de licencier un chauffeur qui aura eu le courage de dénoncer un défaut concernant sa sécurité! Un chauffeur agréable courtois et présent sur les lignes depuis si longtemps ...

9.Posté par babar run le 15/03/2017 19:11

alors la c'est la meilleure..... pour une fois qu'un chauffeur fait son boulot correctement......on le licencie......

si j’étais usager de citalis....je me poserais de sérieuses questions quand a ma sécurité........

c'est un gag...le gars n'a pas de droit d'avoir une envie pressante......

sic : "le plaignant "a le droit d’aller voir les instances compétentes pour exprimer son mécontentement". té oussa zot la trouve patron comme ça..??? dann boite bonux ??? ça c'est du management......encore un emploi de complaisance..(?)...

10.Posté par vincent le 15/03/2017 19:25

Licencié pour faire respecter des règles de sécurité ou pour 3 min de retard pour une envie pressante........ C'est pour faire un exemple, c'est sûr !!!

11.Posté par Mécontents le 15/03/2017 19:57 (depuis mobile)

C''est du grand n''importe quoi de licencié quelqu''un alors qu''il y a un manquement pour sa sécurité.
Tant qu''à la Cinor c pire les sanctions ne sont pas appliqués pour les transporteurs normale pot v... y circule et c normal.

12.Posté par Babar le 15/03/2017 20:36 (depuis mobile)

Cest un complot. Citalis va payer. Allez jusko bout. Il va payer. Sa aurai du etre moi ce genre de conflit.

13.Posté par jeff le 15/03/2017 20:42

riposte974 vous avez tout compris.
C'est la tête qui va pas et les politiques y soutirent. C'est toujours lé bougs en bas qui trinque. Et sat lé en l'air y monte de plus en plus haut.
Allez voir ailleur comment y gère un réseau de transport urbain. Avec du vieux matériels et des incompétents y fé pas du neuf et de l'efficace. Quand les contribuables y réveille à zot pour sanctionne ces dirigeants ?
Les politiques y fé rien.

14.Posté par Dolly Prane le 15/03/2017 20:54

@ 8.Posté par Léonie le 15/03/2017 19:04 (depuis mobile)

C'est vrai qu'est qu'il cherche ce chauffeur récalcitrant ?

"loue des véhicules à d’autres transporteurs hi hi hi !!! qui n’ont pas autant de mécanismes de sécurité dont nous disposons en temps normal".
la pédale de sécurité ?quelle pédale ?

Ben c'est remplacé par des chiffons rouges et des chapelets de fleurs multicolores accrochés au rétroviseur

Ben quoi li rode ce chauffeur , il est protégé et ses voyageurs également alors .....

Bat a li dehors même

ah ah ah !!!!

15.Posté par Burel bruno le 15/03/2017 21:03 (depuis mobile)

Didier largué pas le zaffair!!
Si ou La besoin un coup de main pour bouche l'entrée citalis pas de pb!!!

16.Posté par J M H le 16/03/2017 01:22

ce n'est plus guère surprenant. le marché de l'emploi à la réunion est tel que les patrons savent qu'ils peuvent à loisir museler les employés. malheur aux fortes têtes, tôt ou tard ils (les patrons) trouveront un moyen de la couper.
j'ai ouvert ma bouche pour dénoncer moult manquement de sécurité dans l'entreprise dans laquelle je travaillais d'abord en alertant la hiérarchie puis en faisant usage de mon "droit de retrait". résultat des courses aujourd'hui je suis au chômage. est ce que cela m'a servi de leçon ? oui et non. oui parce que désormais je sais à quelles bassesses les employés peuvent être confrontés au nom du profit. et non parce que mon tempérament enflammé à dénoncer ce qui ne va pas ne s'est pas éteint et que je ne sais toujours pas fermer ma bouche.
tien bo largue pas. mi connais que lé pas facile mais tien bo

17.Posté par Métisse974 le 16/03/2017 08:22

Et dire qu''il y a des chauffeurs moins professionnels qui n'ont et ne seront jamais inquiétés! Courage à celui-ci qui pense à la sécurité avant tout!

18.Posté par Gil le 16/03/2017 09:58

C'est une aberration on a plus le droit de dénoncer ou de revendiquer. Aucun soutient de la direction lorsque les usagé se plaignent.On doit se retenir si on a une envie pressante et on doit conduire le bus mis a disposition du chauffeur au détriment des usagés et du conducteur.N'est-ce pas la une forme d'harcèlement ? La lutte doit continuer pour qu'on se fasse respecter et que notre travail soit reconnu. Tien bo largue pa

19.Posté par largue pas a terre le 16/03/2017 10:10

ou la vi la largue a ou a terr et la point 1 pou donn a ou un coup mains 25ans apres monte 1 coup fich do paye na voir

20.Posté par Dolly Prane le 16/03/2017 10:23 (depuis mobile)


17. Métisse974 le 16/03/2017 08:22

Pourquoi s'inquiète t il ce chauffeur zélé ?

Les bus 🚌 Remplacés sont protégés par

des chiffons rouges et des chapelets de fleurs multicolores accrochés au rétroviseur
Donc pas besoin pédale sécurité

21.Posté par Vanvan974 le 16/03/2017 10:27

Traiter un employé de la sorte après 25 ans ,c'est carrément inhumain, honte à Citalis!! Le profit avant tout fait qu'ils vous traitent comme du mobilier qu'ils jettent quand ils n'en veulent plus...et ne parlons même pas des salaires indignes que perçoit les chauffeurs confrontés au stress du respect des horaires,de la violence de certains usager, de la responsabilité engagé pour transporter les citoyens en toute sécurité. Afin que cela ne se reproduise plus, ses collègues devraient faire grève,s'il ne veulent pas être à leurs tour traité de la sorte ...Tiembo larg pas Didier, en espérant de tout cœur que tes collègues fassent preuve de solidarité et que cela débouche sur une issue favorable,mettre en place une pétition peut être favorable pour que ton cas ne passe pas inaperçu. Courage!!

22.Posté par Fabiho le 16/03/2017 14:25

Que font les syndicats ? Même pas fichus de défendre leur collègue ou carrément "vendus" au patron ?

23.Posté par Bringellã le 17/03/2017 03:31

Tous les politiques incitent à l'utilisation des bus et cars pour résorber les embouteillages.
Cf Didier Rob et ses 2000 bus ?....
Propreté, Ponctualité et Sécurité sont les bases du succès de ce mode de transport.
Au vu des remarques habituelles des clients et encore avec cet exemple sur la sécurité, comment voulez-vous changer l'image de ce mode de transport à La Réunion.
Ainsi on prendra toujours le bus parce qu'on n'a pas de voiture et non par choix.








24.Posté par Timoune le 17/03/2017 08:25 (depuis mobile)

En même temps il y a des règles comme dans toute entreprise et ce monsieur n'a particulièrement pas respecté les règles.

25.Posté par Didier le 05/07/2017 07:05

TIMOUNE justement on parle bien de ces règles que le patron ne respecte pas

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter