Santé

Circulation de la Dengue: St-Pierre et St-Leu sont les communes les plus touchées

L’épidémie de dengue est actuellement stabilisée à un niveau modéré, aux alentours d’une dizaine de nouveaux cas signalés chaque semaine, mais elle se poursuit malgré tout en cette fin d’hiver austral, ce qui laisse craindre une reprise épidémique au retour de l’été, quand les conditions météorologiques seront plus favorables au développement des moustiques. La mobilisation conjointe de l’ensemble des acteurs et de la population est donc nécessaire, rappelle la préfecture de La Réunion.

Mardi 17 Septembre 2019 - 16:16

Circulation de la Dengue: St-Pierre et St-Leu sont les communes les plus touchées
Malgré la baisse du nombre de cas, 13 communes sont toujours concernées par une circulation active du virus. Saint-Pierre et Saint-Leu sont les communes les plus touchées. La circulation hivernale est à présent comparable à celle de 2018.

La protection individuelle : une mesure de prévention prioritaire

Connaitre et appliquer, à titre personnel, les mesures de prévention pour lutter contre le virus de la dengue, reste de loin, le moyen le plus efficace pour éviter de contracter la maladie et de la transmettre à son entourage. 

Il est très fortement recommandé de porter des vêtements clairs et couvrants (manches longues, pantalons, chaussures fermées) pour se protéger, surtout le matin et le soir. Ces vêtements peuvent également être imprégnés par spray ou trempage dans une solution insecticide (perméthrine).

Ces mesures de prévention ne doivent être envisagées qu’en complément des autres mesures de protection collective telles que :

- Eliminer et jeter tout ce qui peut contenir de l’eau car les moustiques se multiplient en pondant leurs œufs dans les récipients et objets contenant de l’eau. Pour lutter contre la prolifération des moustiques, il faut supprimer ces gîtes larvaires, ou les vider chaque semaine.

- Consulter un médecin en cas de symptômes. Les symptômes qui doivent conduire à consulter son médecin sont :
- une forte fièvre
- des maux de tête
- des douleurs musculaires et/ou articulaires, une sensation de grande fatigue.

Il est important de rappeler qu'une personne malade peut contaminer des moustiques pendant une semaine à partir de l’apparition des symptômes. 
Regis Labrousse
Lu 1755 fois




1.Posté par Louis Pariot le 17/09/2019 17:50

Et voilà encore une fausse info : il semblerait donc qu'il n'y a des moustiques QUE dans les coupelles d'eau !!!! Non les moustiques sont partout, dans les déchets sauvages dans les pneus dans les frigos et autres jetés dans les ravines. Bref tant que les officiels ne diront pas clairement déchets = moustiques... rien ne changera

2.Posté par ddchat974 le 17/09/2019 23:06

St Pierre? Pas étonnant !!!!piscines hors sol des particuliers remplies d’eau stagnante en face de la sécurité sociale à titre d’exemple

3.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 18/09/2019 10:00

*Toujours l'éternel radotage...

*Après la visite chez moi,

*C'est QUAND qu'ON s'occupe des ravines ???

4.Posté par Fredo974 le 18/09/2019 20:41 (depuis mobile)

Merci Juliette , c'est super intéressant.. Sûrement un complot ..

5.Posté par IKKI le 19/09/2019 07:44 (depuis mobile)

Saint leu les ravines en pleine ville sont emplies d'imondices, de boue et de marres d'eau stagnantes. En d'autres mots c'est une porcherie. La modification génétique du moustique afin de le stériliser l'a rendu plus fort, échec !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie