MENU ZINFOS
Social

Cirad : Un mouvement de grève comme cadeau d’anniversaire


Le Cirad de La Réunion célèbre ses 60 ans ce jeudi. Hasard du calendrier, c’est ce même jour qu’est lancé un mouvement de grève au plan national, voire international. Les salariés revendiquent une hausse de salaires bien plus conséquente que ce que propose la direction. La grille salariale démarre bien en-dessous du SMIC.

Par - Publié le Jeudi 17 Novembre 2022 à 14:15

La table contenant des jus de fruits et des viennoiseries à l’entrée du Cirad ne sont pas là pour accueillir les élèves venus pour la journée portes ouvertes. Le centre de recherche agronomique célèbre ses 60 ans ce jeudi mais l’ambiance est loin d’être à la fête pour les salariés.

À l’instar de leurs collègues de métropole et ceux déployés à travers le monde, le personnel s’est mis en grève pour une revalorisation salariale. Un désaccord entre la direction et les représentants du personnel lors des négociations annuelles obligatoires (NAO) a abouti à cette grogne sociale.

"L’inflation est évaluée en octobre 2022 à 6,2% en glissement annuel et la direction, lors des NAO, a proposé 2,15% d’augmentation de la valeur du point qui est la base de salaire. L’intersyndicale, avec l’appui des salariés, a proposé différentes actions dont une pétition pour une revalorisation de tous les salaires de 60 points et un plan pluriannuel de remise à jour des grilles salariales pour que le plus bas salaire soit au niveau du SMIC", explique le Dr Frédéric Chiroleu, délégué syndical UNARED/CFE-CGC.

Diplômes et expériences ne préservent pas de la précarité

Concrètement, les grévistes exigent une revalorisation de 380 € brut mensuels pour tous. Si la demande semble importante, c’est parce que de nombreuses catégories salariales sont en-dessous du SMIC. Un jeune cadre scientifique recruté au Cirad, en métropole ou dans les DROM, à la sortie de son doctorat (Bac +8) touche autour de 2000 € nets mensuels (+ 60 % au-dessus du SMIC). Un technicien recruté sans expérience (Bac +2) touche environ 1397 € nets mensuels (+7 % au-dessus du SMIC). Il y a 20 ans, ils auraient été recrutés respectivement à + 108 % et à + 39 % au-dessus du SMIC. 

"C’est devenu tellement bas que même les techniciens ne sont plus intéressés. Le Cirad a du mal à embaucher, car ce n’est plus attractif", souligne Emmanuelle Chapier, déléguée syndicale de la CGT. Le centre de recherche doit en plus composer avec la fonction publique où les salaires sont 53% supérieurs.

"Le début de la grille est à 923 euros brut, ce qui est illégal. C’est pour cela que les gens sont embauchés sur la grille au-dessus de leur compétence pour que leur salaire soit un minimum au-dessus du SMIC. Donc on a des gens qui sont là depuis longtemps avec de l’expérience et qui voient des nouveaux embauchés au même niveau pour avoir un salaire au-dessus du SMIC. On marche sur la tête", indique Frédéric Chiroleu.

"Quelqu’un qui a 10 ans de boîte va voir celui qui vient d’être embauché le rattraper rapidement. Cela crée un déséquilibre car celui qui a 10 ans d’expérience, c’est comme si ça ne valait rien et qu’il était jeune et sans expérience. Ce n’est pas logique", ajoute Emmanuelle Chapier. En conséquence, de nombreux employés ne voient pas d’évolution possible et préfèrent quitter le navire pour voir si l’herbe est plus verte ailleurs. "L’ambiance est morose", conclut le délégué syndical.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Dd le 17/11/2022 16:49

Le CIRAD a du mal à recruter ?
J’ai sous la main une personne Bac + 5 en sciences et techniques de l’agriculture parcours biologie biotechnologie environnementale
Qui est disponible immédiatement pour un poste d’ingénieur.

2.Posté par pass migraine le 17/11/2022 20:59

Une réforme injuste
Autrement dit, ce sont les salariés relevant du régime général qui supporteront l’effort de la réforme, et ce point seul démontre l’injustice d’un système de sécurité sociale parcellaire à bout de souffle. Les fonctionnaires continueront à bénéficier d’une retraite calculée sur le salaire des six derniers mois, et les bénéficiaires des régimes spéciaux seront épargnés par la mesure. Seuls les nouveaux entrants verront les règles de calcul changer.

Dans ces conditions, on peut comprendre la réaction négative des salariés qui feront seuls les frais de la réforme.

3.Posté par valeo le 18/11/2022 07:15

C'est très mal payé, normal de partir à l'étranger.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes