MENU ZINFOS
Culture

Cinquième édition du concours de la correspondance - semaine 5


Par G. Aho – Présidente de l’A.P.P.E.L. - Publié le Samedi 25 Décembre 2021 à 10:53

J’ai plus de souvenirs que si j’avais mille ans
Un gros meuble à tiroirs encombré de bilans,
De vers, de billets doux, de procès, de romances,
Avec de lourds cheveux roulés dans des quittances,
Cache moins de secrets que mon triste cerveau.
 
Et voilà ce qu’écrit Baudelaire dans le chapitre « Spleen ».  A l’époque, le poète à la vie dissolue tente depuis plusieurs années de mettre au point son œuvre majeur « les fleurs du mal ».

Les fervents adorateurs de Baudelaire vous le diront : A l’aide de « métaphores », le dandy noctambule et poète maudit liste ce qui reste de sa mémoire : ses souvenirs.

Difficultés matérielles ; bilan (vers 2), procès (vers 3), quittances (vers 4) : écho de Baudelaire qui dilapidait l'héritage paternel, plein de dettes => souvenirs humiliants, douloureux.
- Souvenir d'amours ; romances (vers 3), billets doux (vers 3).
- Souvenir du poète : vers (vers 3), romances (vers)

Alors comment écrire une lettre à Baudelaire dont l’adulation envers les femmes est omniprésente dans ses écrits ? Faut-il maîtriser l’écriture poétique ? Ou posséder le talent de manier les mots pour rédiger votre missive ? Que nenni !

D’après Jacques Brel (qui lui aussi a sublimé la femme dans ses écrits) : le talent n’existe pas. Les mots sont à la portée de tous, seule la discipline fait défaut lorsqu’il s’agit d’écrire une lettre, un poème, un conte, une nouvelle, un roman… Oui c’est bien cela notre défaut : le manque de discipline : se mettre à la tâche encore et encore pour ciseler des phrases noires sur blanc…

Un des conseils de n’importe quel expert en écriture est le suivant « Lisez et relisez son poème avec le lien qui suit : Poème J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans - Charles Baudelaire (poesie-francaise.fr). Et lancez-vous !

Charles Baudelaire, poète sensible à l’âme féminine, est le destinataire de la cinquième édition de notre concours de la correspondance.

À l’automne de sa vie, Charles Baudelaire nous interpelle :
De ce lointain séjour à Bourbon, je garde le souvenir de Dorothée, la belle affranchie « obligée d’entasser piastre sur piastre pour racheter sa petite sœur » ? Et la dame créole aux charmes ignorés ? Et la Malbaraise « grands yeux de velours ». Que sont-elles devenues ? Comment vivent les femmes aujourd’hui là-bas « au pays parfumé que le soleil caresse ? »
 
Le règlement est à lire sur notre site

De joyeuses fêtes à tous et rendez-vous pour le prochain billet le 9 janvier 2022



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes