MENU ZINFOS
Culture

Cinquième édition du concours de la correspondance - Semaine 4 Bis


Par Gillette Aho - Publié le Lundi 20 Décembre 2021 à 17:34

CINQUIEME EDITION 
DU CONCOURS DE LA CORRESPONDANCE – SEMAINE 4 BIS

Charles Baudelaire est l’invité de notre cinquième édition du concours de la correspondance. La ville de Salazie est notre partenaire. Pourquoi Salazie ?
 Quelques historiens (d’ici et d’ailleurs) qui ont consacrés leur temps et leurs œuvres au poète ont tenté de reconstituer pas à pas les déplacements, les rencontres, les faits et gestes du jeune parisien sur l’île Bourbon pendant une quarantaine de jours. C’était en 1841.
 Il s’avère que Charles Baudelaire se serait probablement rendu le temps d’une journée à Salazie pour payer le montant de l’affranchissement de la petite sœur de Dorothée. Dorothée le premier amour du poète à Bourbon. Il avait vingt ans. Elle était une jeune esclave affranchie mais ses jeunes sœurs ne l’étaient pas. Dorothée travaillait : « obligée d’entasser piastre sur piastre pour racheter sa petite sœur ».
Les années passées, Charles Baudelaire a su magnifier Dorothée son amour de Bourbon dans ses manuscrits et aussi ses découvertes… 
La mairie de Salazie reconnait que « de nombreux écrivains se sont inspirés de Salazie, le cœur de l’histoire de La Réunion. Auguste Lacaussade a su mettre en avant la diversité culturelle du cirque et même en faire sa muse » nous explique Catherine Gévia Adjointe culturelle à la mairie de Salazie. D’ailleurs, l’adjointe encourage les amateurs d’écriture « à participer à cet art oh combien complexe mais tellement en lien direct avec votre imaginaire, alors allez-y, laisser vous emporter par ces flots de mots qui feront je l’espère des missives agréables à lire pour les jurys » conclut-elle.
Charles Baudelaire, poète sensible à l’âme féminine est le destinataire de la cinquième édition de notre concours de la correspondance. 
À l’automne de sa vie Charles Baudelaire nous interpelle : 
De ce lointain séjour à Bourbon, je garde le souvenir de Dorothée, la belle affranchie « obligée d’entasser piastre sur piastre pour racheter sa petite sœur » ? Et la dame créole aux charmes ignorés ? Et la Malbaraise « grands yeux de velours ». Que sont-elles devenues ? Comment vivent les femmes aujourd’hui là-bas « au pays parfumé que le soleil caresse ? » 

Le règlement est à lire sur notre site
http://aparmedia.wixsite.com/appel
Bonne semaine à tous et à bientôt.  
G. Aho – Présidente de l’A.P.P.E.L. 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes