MENU ZINFOS
Culture

Cinquième édition du concours de la correspondance : Semaine 11


Depuis plusieurs semaines sur Zinfos, nous vous transmettons l’ensemble des informations concernant l’invité de notre cinquième édition : Charles Baudelaire.

Par G. Aho - Publié le Samedi 12 Février 2022 à 10:36

Cinquième édition du concours de la correspondance : Semaine 11
Des livres consacrés à ce poète majeur du XIXème siècle, il y en a eu pléthore. Un des derniers ouvrages consacré à l’auteur « les fleurs du mal » est celui de Marie-Christine Natta. Agrégée de lettres et spécialiste du XIXème siècle, elle a rédigé différents livres et des articles sur le dandysme de l’époque.

A ce propos, Charles Baudelaire disait lui-même : « Celui-ci, le poète du dandysme officiel ; celui-là, le poète du dandysme hasardeux et d'occasion ! » En relisant le livre Du dandysme par M. Jules Barbey d'Aurevilly, le lecteur verra clairement que le dandysme est une chose moderne et qui tient à des causes tout à fait nouvelles. Baudelaire, Salon,1846, p. 197.
 
Quant à Albert Camus, il cite dans son livre « l’homme révolté » (p.72-74)  que « c’est une forme dégénérée de l’ascèse… le dandy est par fonction un oppositionnel. Il ne se manifeste que par le défi. Le romantisme démontre en effet que la révolte a partie liée avec le dandysme ».

Pour en revenir au livre consacré à Baudelaire, Marie Christine Natta ne s’est pas contentée de se nourrir des œuvres, de la correspondance, des notes autobiographiques, des témoignages directs autour de Baudelaire, elle accorde une place à son éditeur de l’époque : Poulet-Malassis. A chaque étape de sa vie, elle met en évidence les contradictions déchirantes de celui qui n’est jamais bien là où il est, qui célèbre les vertus du travail et maudit sa fainéantise, qui rêve d’ordre et de luxe, mais mène une vie de « chien mouillé » (dixit la quatrième de couverture de l’ouvrage).

Si une quinzaine de pages sont consacrées à son séjour dans l’océan Indien, tous les écrits de Charles Baudelaire seront aux couleurs et aux senteurs de ce séjour qui l’aura marqué à jamais. Dans une de ses lettres qu’il écrit en 1848 à Madame Charlotte Fontaine à Saint-Paul (de La Réunion), il avoue : « Je sais maintenant que la seule embellie de ma vie fut ce grand voyage aux îles. J’y ai découvert l’indigo (…). J’y ai découvert la douceur du vivre-ensemble des hommes de couleurs, de cultures et de croyances différentes. J’ai compris dans un même regard l’unité du genre humain et la diversité des manières d’être homme sous différentes latitudes. L’île Bourbon est un don immérité à l’humanité ».
 
Charles Baudelaire, poète sensible à l’âme féminine, est le destinataire de la cinquième édition de notre concours de la correspondance.

À l’automne de sa vie, Charles Baudelaire nous interpelle :

De ce lointain séjour à Bourbon, je garde le souvenir de Dorothée, la belle affranchie « obligée d’entasser piastre sur piastre pour racheter sa petite sœur ? » Et la dame créole aux charmes ignorés ? Et la Malbaraise « grands yeux de velours ». Que sont-elles devenues ? Comment vivent les femmes aujourd’hui là-bas « au pays parfumé que le soleil caresse ? »

Nous vous invitons à vous rendre sur notre site afin de découvrir les conditions de participation à ce concours. 
 
Bonne semaine à tous et à bientôt.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes