MENU ZINFOS
Economie

Cinor : Le premier pylône du téléphérique dressé


C’est un grand jour pour la future ligne du téléphérique dionysien reliant les quartiers du Chaudron et Bois de Nèfles. Une visite de ce chantier a été organisée ce lundi par la Cinor, maître d’ouvrage de ce projet, en présence notamment de la maire de Saint-Denis Ericka Bareigts, des représentants de la Région, du Feder et autres financeurs comme l'AFD ou la Banque des territoires. Une visite marquée par le levage du premier des 26 pylônes du tracé de cette première ligne du téléphérique urbain à Bois de Nèfles, sur le site d'accueil de la future gare.

Par - Publié le Lundi 10 Août 2020 à 11:02 | Lu 3859 fois

Temps fort ce lundi lors de la visite de chantier du téléphérique urbain de la Cinor. Le premier des 26 pylônes du tracé de la première ligne a été levé à Bois-de-Nèfles, sur le site d'accueil de la future gare. Une opération précédée d'une visite des chantiers des cinq futures gares.
 
St-Denis: Pose de la première pierre du premier téléphérique public d'Outre-mer

Cette première ligne, Chaudron / Moufia / Bois-de-Nèfles sera connectée au réseau de transport Citalis existant, qui transporte déjà plus de 21 millions de voyageurs annuel. Elle tient également compte du futur projet de réseau ferroviaire qui desservira les trois communes de la Cinor et où des discussions sont en cours pour un tracé allant de Saint-Benoît à Saint-Denis.

Pour le reste, cette ligne du téléphérique s’inscrit dans le projet de Réseau Intégré de Transport Moderne, porté par la mairie de Saint-Denis (RITMO), qui comprend la création d’un réseau de cinq lignes téléportées desservant plusieurs quartiers des hauts et les mi-pentes en restant connecté au réseau du TCSP du centre-ville.

"La livraison de ce téléphérique Bois-de-Nèfles / Moufia / Chaudron est prévue pour le milieu d'année 2021", indique Mickaël Nacivet, chef de projet téléphérique pour la Cinor, précisant que la ligne de 2,7 km a pour but de relier ces quartiers via une centralité. "Les cabines vont passer toutes les 36 secondes en station, il n'y aura pas de temps d'attente", assure-t-il."Et le temps de parcours sera garanti toutes les 3 minutes avant d'arriver à une nouvelle station".

La station de Bois-de-Nèfles est aujourd'hui la plus aboutie. Il reste encore à finaliser quatre autres stations (les terrassements et les fondations ont déjà été engagés) et la construction des 25 autres pylônes.
 


Les travaux préparatoires (défrichage, sondages, et autres dévoiements de réseaux) sont désormais terminés sur les sites des futures stations du téléphérique (Chaudron, Campus, Moufia, Bancoul et Bois de Nèfles) et des sites d’implantation des 26 pylônes.

La livraison du premier téléphérique urbain de l’outre-mer français, et de France, de part son ampleur, est prévue dès la rentrée 2021.

Un projet plébiscité par la population à hauteur de 90 % qui propose un tracé de 2,7 km, comprenant 5 stations, pour environ 6 000 voyageurs transportés par jour avec un débit potentiel de 1000 voyageurs par heure.

D'un coût de 50 millions d’€ (en tenant compte des opérations connexes), l'opération est financée par la Cinor, la mairie de Saint-Denis, la Région, l'Europe, l'AFD et la Banque des territoires.

"Désenclaver les hauteurs de la ville et fluidifier la circulation"

Si le président de la Cinor et maire de Sainte-Suzanne Maurice Gironcel se félicite que le Nord et Saint-Denis "disposeront bientôt du premier téléphérique urbain de France", la maire de Saint-Denis, Ericka Bareigts, met en avant “cette innovation écologique qui participera à désenclaver les hauteurs de la ville et à fluidifier la circulation”.

Tous deux sont attentifs au fait que "l'impact des travaux sur les riverains soit le plus limité possible. Nous mettons tout en oeuvre et resterons vigilants sur ce point durant l'ensemble des travaux, même s'il est prouvé que la gêne est relativement faible au moment des travaux”.

Sur le plan financier, "la réalisation de ce projet est relativement bon marché au regard du transport par bus qui nécessite des infrastructures importantes", poursuit la Cinor, qui indique que les coûts du projet "ont été optimisés et maîtrisés afin de garantir la meilleure utilisation des fonds publics possibles, tout en garantissant la qualité du projet".

"Ce projet ambitieux de lignes téléphériques va permettre de faciliter les déplacements entre les hauts de la commune, les secteurs basés en mi-pentes et le littoral", vante Maurice Gironcel. Son homologue dionysienne, elle, compte beaucoup sur ce type d'infrastructures pour essayer de faire changer les mentalités. "Ce projet est le fruit d’une réflexion globale et vient répondre à une problématique de déplacements devenue majeur, notamment pour le chef-lieu. Il s’agit pour nous d’apporter une des réponses au "tout auto", complète à son tour la maire de Saint-Denis.

Ce premier téléphérique sera suivi en 2022 selon les estimations de l'intercommunalité d'un second téléphérique urbain reliant le quartier de Bellepierre à La Montagne. Cette "téléphérique-mania" semble avoir touché d'autres communes ou collectivités de l'île à en croire Maurice Gironcel puisque certaines d'entre elles "ont déjà lancé des études". "Il en est de même à Mayotte puisque nous avons été approchés en ce sens", se félicite l'homme fort de la Cinor.

En lien avec le  futur projet de Tram TAO

Cette première ligne, Chaudron / Moufia / Bois-de-Nèfles sera connectée au réseau de transport Citalis existant (plus de 21 millions de voyageurs annuel) et tiendra compte du futur projet de tram TAO qui desservira le chef-lieu en grande partie sur l'actuel tracé du transport en commun en site propre (TCSP) du centre-ville.

Autre motif de satisfaction pour la mairie de Saint-Denis, une concertation "réussie" aussi bien avec les habitants, les collectivités ou encore les entreprises. Pour poursuivre cette dynamique, la Cinor compte mettre en place des points info-proximité dans les quartiers impliqués par les futurs aménagements, sans oublier la tenue de réunions publiques d’information qui vont continuer à s'organiser auprès des riverains, associations, commerçants et l'ensemble des personnes concernées par le projet.




Samuel Irlepenne
Travaille depuis 2012 à Zinfos974 où je couvre les rubriques politique et société. Lecteur... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Thierryasticot le 10/08/2020 11:05

Et le dernier sera posé espérons-le avant les 50 prochaines années...

2.Posté par Anonyme le 10/08/2020 11:25

Gaspillage foutaise vantardise d elu ca ne servira pas plus que les bus sauf aller bat carré pou amuser.....

3.Posté par Romain le 10/08/2020 11:46

Super projet !

Enfin un transport qui prend en compte les spécificités de l'ile !!!

Mettez en tout autour de l'île ! VITE !

4.Posté par vince le 10/08/2020 11:53

enfin un projet utile pour laisser la voiture au parking !!!j’espère que sa ce finira rapidement genial pour aller bosser

5.Posté par Hugh le 10/08/2020 12:12

Bravo pour ce premier pylône. Et combien restent à poser encore, 26 donc ?
Vous allez donc poser 26 clones de ce pylône et, en cas de cyclone, combien de clones resteront debout, ?
6 clones ?

J'pète un câble--------------------⏩ EPSMR. Je crois qu'il ont des cabines téléfrénétiques.

6.Posté par Jp POPAUL54 le 10/08/2020 13:06

Avec un coût d'exploitation estimé de l'ordre de 7000 euros/jour.... il va falloir les remplir les cabines.
Une fois de plus, seule la mégalomanie de certains élus sera flattée !!

7.Posté par Enirsem le 10/08/2020 13:10

Encore un truc qui ne sert à rien et qui va faire dégueulasse dans l'décor, prévoyez de quoi nettoyer les tags, ils vont s'en donner à coeur joie vous ne serez pas déçus ...

8.Posté par PEC-PEC le 10/08/2020 13:29

Le moyen de transport ayant le minimum d'emprise au sol dans un pays ou justement l'espace manque. Avant de dénigrer il est peut être bon de raisonner intelligemment. Certaines grandes villes de par le monde, ont tenté l'expérience et semble très satisfaites des résultats, alors pourquoi pas à Saint Denis. Le seul sujet sera la liaison avec les transports terrestres qui doivent encore s'améliorer.

9.Posté par Marie le 10/08/2020 13:36

Les travaux démarrent à côté de deux écoles (maternelle et élémentaire) du Moufia aujourd'hui pour "une durée estimative de 4 semaines". On coupe le chemin permettant aux parents d'emmener leurs enfants à l'école sans passer près de la route. Les enfants vont devoir travailler dans un bruit incessant pendant un mois, les petits de maternelle n'auront pas envie d'aller à l'école.
Et là, on se vante de créer la première station de téléphérique de France...
Pensez d'abord au bien-être des enfants, s'il vous plaît!

10.Posté par L''''autre le 10/08/2020 14:03

@Thierryasticot
@Anonyme

Quand j'étais petit, il y avait une bande dessinée : les fous du volant. Je viens de retrouver les frères Têtes Dures : Roc et Gravillon.

http://cartoons2.free.fr/Monsite/Dossiers/cartoons8/index_fichiers3/page0005.htm

Bonne journée

11.Posté par Didam le 10/08/2020 14:04

L'érection de ce pylône est une très bonne nouvelle :D

12.Posté par Patoche Kréopolitain. le 10/08/2020 14:19

Pas de distanciation, pas de masques. Chercher l'erreur.

13.Posté par PATRICK CEVENNES le 10/08/2020 15:09

fukcd473
Question à 2 balles.
Est-ce la même société que celle qui exploite celui de Brest qui n'arrête pas de tomber en panne et qui échauffe depuis les esprits brestois ?

14.Posté par Oooh le 10/08/2020 15:23

Ça projet maillot ça
Il lui reste un élastique

15.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 10/08/2020 15:48

*BEURK !

16.Posté par Choupette le 10/08/2020 16:13

2.Posté par Anonyme

" ... aller bat carré pou amuser....."

Et alors, il y a une loi contre ça ?

9.Posté par Marie

Faudra s'y faire. L'enfant-roi élevé dans du coton, à un moment donné ... hein ... . Ils s'y habitueront, comme tout le monde. Ils deviendront des adultes.
Et, plus tard, si ça se trouve, ils vont habiter dans un appartement à côté d'une ligne de métro aérien.

A entendre certaines femmes, il n'y a que leurs enfants tout "trognons" qui comptent. Arrêtez de gagatiser, c'est soûlant à la fin.

17.Posté par Clem le 10/08/2020 16:19

Madames, Messieurs, faites vos jeux !
Qui de la NRL ou du téléphérique finira le premier?
MDR

18.Posté par Bleu outre mer le 10/08/2020 17:01

17.Posté par Clem
Normalement avant la NRL qui sera fini après la prochaine élection régionale et le départ de Sieur Robertix. Nous savons qu'un accord à été signé, nous ne savons toujours pas lequel. Cela fait poser question, sur le fond de cette accord, le service com est dans le silence, cela ne présage rien de bon pour nous.......

19.Posté par Marie le 10/08/2020 17:45

Réponse à Choupette:
D’accord, ils devront grandir, c’est ça pas le problème.
Pour soulager les étudiants et les lycéens du boulevard Brassens (l’université et le lycée ont refusé les travaux dans leur secteur), on ennuie les personnels et les élèves des écoles. On rend sourd les enfants pour le confort des jeunes adultes, BRAVO!!👎🏼

20.Posté par TICOQ le 10/08/2020 18:13

Prions pour qu'aucune assos d'écolos (de m....) ne saisisse le T.A pour X raison

21.Posté par ZembroKaf le 11/08/2020 08:46

@13 Patrick Cevennes
La société qui a conçu celui de Brest...va exploiter le "Payanké" de la Montagne 🔧🔨😂
@18 Bleu..."
Merci de rappeler...l'accord signé qui devait être présenter aux "payeurs" (nous contribuables)...mais il parait que "qu'un point" (.) a remplacer une "virgule" (,) dans les millions d'euros "supplémentaires" de ce chantier exemplaire qui devrait être livrer en 2018 et sans dépassement budgétaire...selon les dires "du vacancier de la Région" 😱😷
Pour le téléphérique "cinorien/dionysien"...l'avenir nous dira si ce mode de transport sera efficace et que la population pourra le prendre en toute sécurité (météo, incivilité...) 👍
Déjà l'ancien maire de saint Denis A.Legros...avait proposé pendant son mandat un projet "La Montagne/Centre Ville) en téléphérique...qui a été abandonné...donc ce n'est pas une nouveauté en soi...😉😉😉

22.Posté par Romain le 11/08/2020 10:53

Post 5
Arrêtez avec vos cyclones, les remontées mecaniques je vous le rappelle sont posées à l'origine dans les alpes !!! Vous avez déjà affronté les tempêtes en altitude ??? Evidemment que les poteaux resisteront aux cyclones, il n'y a pas tant de prise au vent que ça.

23.Posté par ah,ahah, le 11/08/2020 11:49

Si le président de la Cinor et maire de Sainte-Suzanne Maurice Gironcel se félicite que le Nord et Saint-Denis "disposeront bientôt du premier téléphérique urbain de France"
hé oui, on se fait mousser , on ment ( comme jadis Tonton Paul déclarant que la pile du pont de la ravine St gilles je crois était la plus haute de France , oubliant le viaduc de Millau ou bien prenant les Réunionnais pour des cons...ou les deux) on montre sa nullité comme toujours.
Grenoble ça vous dit quelque chose , hé les "z'élus"!son téléphérique date de tellement longtemps que les Grenoblois ne se souviennent même pas qu'il fut un temps où il n'y en avait pas ( construit en 1934!)

24.Posté par babar ©® le 11/08/2020 21:51

maman.....le jour va pete un bataille dann cabine la.....a 30 m de hauteur.......vaut mieux que c'est zote......

25.Posté par Hugh le 12/08/2020 12:18

@ post 22 Romain.

Vous êtes bien trop sérieux pour moi.

26.Posté par MICHEL OIRO le 12/08/2020 14:26

J'ai envie de pleurer que d'imaginer ce projet ubuesque, inutile et destructeur. Comment peut on voter des imbécilités pareils!! la route littorale n'est pas terminée, notre réseau de bus n'est pas efficace et nous on fait un téléphérique!! ils sont a coté de la plaque nos élus, ils meritent des gifles et punition.
C'est un crime contre la nature et notre semblant d'intelligence.
Réveillons nous et mettons leur la fessée a ces imbéciles!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes