Société

Cilaos se cherche un nouveau médecin généraliste

Mardi 25 Février 2020 - 18:46

La petite annonce publiée sur le site de l’ARS invite les médecins généralistes à postuler pour un poste de salarié en ville mais surtout au coeur du cirque. Cilaos est à la recherche d’un nouveau médecin.

Le cirque, du fait de son enclavement, est classé en "zone fragile". Il bénéficie ainsi de l’accompagnement du dispositif des "400 médecins généralistes dans les territoires prioritaires", inscrit dans le cadre de la stratégie nationale "Ma santé 2022". 

Mais si Cilaos se cherche un nouveau généraliste c’est également en raison des deux prochains départs à la retraite des quatre généralistes actuellement en exercice, "ce qui renforce la fragilité de ce territoire", indique l’ARS. 

Cilaos se cherche un nouveau médecin généraliste
Les candidatures sont ouvertes aux médecins généralistes thésés. Le praticien sélectionné évoluera durant deux ans au sein de la future Maison Pluri Professionnelle (MSP) de Cilaos aux côtés de plusieurs professionnels de santé dont 4 médecins généralistes, un(e) sage-femme, 5 infirmièr(e)s, 3 kinésithérapeutes coordonnés autour de ce projet de santé.

Sans tâches administratives imposées, l’employé bénéficiera de la protection sociale du salariat.  "Une réponse immédiate aux problèmes d’accès aux soins des territoires fragiles, en sécurisant l’installation de médecins généralistes ", ajoute l’ARS. 

À La Réunion, la densité médicale est globalement supérieure à la métropole. Pour autant, les hauts et autres territoires isolés connaissent un déficit dans l’accès aux soins. Ils pourraient bénéficier de ce dispositif de lutte contre les déserts médicaux, envisage l’ARS.
Lu 4762 fois
Prisca Bigot
En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur




1.Posté par Désert sanitaire le 25/02/2020 19:02 (depuis mobile)

Cilaos.. Mayotte. Même combat..

2.Posté par papi le 25/02/2020 20:36

Si je connais bien la Réunion, Cilaos a environ 6 000 habitants - très dispersés, c'est vrai - et dispose
de 4 médecins généralistes.. N'est-ce pas suffisant ?

3.Posté par BEN VOYONS le 26/02/2020 05:31

Sans tâches administratives imposées, l’employé bénéficiera de la protection sociale du salariat.

JE SUIS MORT DE RIRE..

4.Posté par justedubonsens le 26/02/2020 07:43

@ Papi Ou gagn pas lire ? Il est dit qur 4 généralistes 2 sont sur le point de partir en retraite. Ce qui bien compté avec le recrutement d'un nouveau médecin fera qu'ils seront 3 à l'issue des départs.

5.Posté par Cilaos... le 26/02/2020 08:45

A cilaos tout est possible.
Cilaos va pouvoir aspirer à une démocratie (participative). Ne laissons plus une personne décider pour nous, votons CilaOsentreprendre et ainsi Olivier et son équipe nous aideront à faire de notre ville un territoire de bien vivre et de “tous les possibles”.

6.Posté par bob le 26/02/2020 17:58

ET DOCTEUR TECHER KO SA LI FE , LI CONSULTE PLUS LES MALADES ?

7.Posté par maikouai le 27/02/2020 12:33

Désertification médicale et autres :
Réflexion sur le fond d’un questionnement, à propos du concept général : "Retour sur investissement" et ses « probables » déclinaisons.
Cette formule a-t-elle du sens, est-elle porteuse d’une quelconque valeur citoyenne, par rapport aux indispensables investissements anonymes, imposées via les impôts à tous dans le cadre de la République ?
En effet, de la maternelle à l’Université et autres facultés ou grandes écoles, le Contribuable dans son ensemble participe pour l’essentiel à : la construction ; l’entretien ; au fonctionnement des entités publiques devant promouvoir et assurer par la suite dans la cité le « bien être » du citoyen.
Certes en plus de toute implication (immuabilité de l’existence), la participation financière ’individuelle pour acquérir les savoirs dispensés par ces structures aussi douloureuse et sacrificielle soit-elle, reste néanmoins infime par rapport au budget global et colossal investi par la Nation pour espérer en retour, à un rendu en service public de proximité de qualité à priori sur l’ensemble du territoire.
A partir de ce « cadre et approche », comment peut-on constater que subsiste toujours et de plus en plus des villages sans service public de première nécessité, dans les domaines de la santé, de la sécurité…?
A partir de cette simple question, s’enchainent hélas beaucoup d’autres…, faisant de plus en plus d’ombre à la cohérence pivot de toute organisation.(Sujet ouvert)
Puis au-delà des « agissements concoctées par délégations démocratiques » où se situe « aussi » la part de Responsabilité Collective, face aux dérives, manquements, emprisonnements…, constatés et entretenus par délégations « aussi »?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 6 Avril 2020 - 16:26 Confinement: Gare aux accidents de la main!