MENU ZINFOS
Faits-divers

Cilaos : Tabassés pour des insultes imaginaires


Un Cialosien a écopé de 12 mois de prison dont 6 avec sursis probatoire ce mardi, pour avoir roué de coups deux hommes, suspectés d'avoir insulté sa génitrice.

Par Annaëlle QUERTIER - Publié le Mardi 8 Juin 2021 à 18:40

Cilaos : Tabassés pour des insultes imaginaires
Après une journée passée sur un chantier, Fabrice, un entrepreneur de 50 ans, et son collègue décident de casser la croute dans un restaurant de Cilaos. Au moment de quitter les lieux, ils croisent la route d’un groupe de jeunes à l’extérieur, passablement éméché.

Ils poursuivent leur chemin, empruntent une ruelle non éclairée puis entendent des bruits de pas derrière eux. Un homme surgit de nulle part et les roue de coups pour une raison qu’ils ignorent totalement.
 
"lls ont insulté ma mère en créole", explique leur agresseur, ce mardi, devant le tribunal correctionnel. Et de poursuivre : "On n’insulte pas ma mère qui a failli mourir. Sur le coup de la colère, j’ai pas pu me contrôler".

"Qui a insulté votre mère ?", questionne l’avocat de la partie civile. "Le plus jeune", rétorque le mis en cause. L’homme pointé du doigt affirme ne pas parler un seul mot de créole ni le comprendre.
 
Fabrice, blessé dans sa chair et dans son cœur, se dit profondément "attristé par la situation". " Je suis un enfant de Cilaos. J’aime les gens de Cilaos et les gens de Cilaos m’aiment. Je ne savais qu’on pouvait se faire taper dessus pour rien", livre-t-il au tribunal, la voix étranglée par l’émotion.
 
Pour Me Navarro, avocat de la partie civile, l’audience a un goût "d’inachevé". "Nous avons des profils différents : des merdeux qui picolent entre eux près des toilettes publiques et des bosseurs de 50 et 40 ans qui rentrent se coucher. Il entend une insulte et pense qu’elle vient de ces deux là. C’est n’importe quoi", fustige-t-il.
 
La procureure enfonce le clou dans ses réquisitions : "C’est un comportement de sauvage. Ce sont des actes gratuits. Le prévenu n’a pas compris la gravité de ses actes et leurs conséquences. Je requiers 18 mois de prison dont 8 avec sursis probatoire".
 
Après réflexion, le tribunal a condamné le Cilaosien à 12 mois de prison dont 6 avec sursis probatoire. Il a également l’obligation d’indemniser ses victimes à hauteur de 4600 euros.




1.Posté par MôvéLang le 09/06/2021 04:12

'' Il a également l’obligation d’indemniser ses victimes à hauteur de 4600 euros ''
Je croyais qu'il était impossible de saisir le RSA, à mon avis ce sera le fond d'indemnisation qui sera sollicité, c'est à dire, les victimes de la vermine.

2.Posté par Ste suzanne le 09/06/2021 04:43

Et dire qu' il y a certaine qui s amuse à insulté leur prochain sans raison apparente mais quand la situation devienne sérieuse on se fait toute petite mais la vérité éclate c est toujours éclate toujours et sa fait drôle et marché la tête basse envers les autres

3.Posté par Tina Ralbol le 09/06/2021 05:06

Et c'est tout rien d'autre. Que 6 mois ferme...si c'est ça la justice.

4.Posté par vérité le 09/06/2021 04:58

un ti moukate pou rode desorde...

dommage la pas tombe sur un boug en forme pou li...

te rince a li...li n aurait cri son monmon li minm ! lol

5.Posté par Mon avis le 09/06/2021 07:04

Le vin me soûle... La la la

6.Posté par Bruce le 09/06/2021 06:08

Les victimes n’auront rien. Le merdeux est insolvable et comme les victimes bossent, elles gagnent de l’argent et ne seront pas indemnisés par le fonds dédié au victimes. Le coupable n’aura rien non plus, peine aménagée donc pas de prison. Et aucun huissier ne viendra le saisir. Et on appelle ça la « justice » 😅

7.Posté par Antipode le 09/06/2021 09:43

Et qu'il y aurait eu effectivement insulte, ça reste interdit d'utiliser la violence en retour !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes