MENU ZINFOS
Société

Cilaos: Les employés titularisés illégalement pendant les municipales déboutés par le TA


14 agents communaux, qui avaient été titularisés dans des conditions douteuses par l'ancien maire ont été déboutés de leur demande au tribunal administratif de réintégration des effectifs communaux.

Par - Publié le Vendredi 12 Février 2021 à 09:40

Cilaos: Les employés titularisés illégalement pendant les municipales déboutés par le TA
Comme nous vous en informions durant le confinement, à Cilaos, entre les deux tours des élections municipales, l'ancien maire Paul Franco Técher avait créé 24 postes de titulaires au sein d'une équipe de 80 employés municipaux, soit une augmentation d'un quart des emplois municipaux.

Le candidat Jacques Técher, qui était en tête après le premier tour et a été élu maire depuis, s'était inquiété de cette situation, l'estimant peu orthodoxe. Le préfet lui avait donné raison, lui adressant une lettre le 12 août 2020, réclamant l'annulation de l'arrêté municipal de création des 24 postes, ce que le maire élu avait immédiatement fait. Plusieurs raisons à cette annulation: les postes n'avaient pas fait l'objet d'un vote au conseil municipal, ils n'étaient pas budgétisés, et l'entre-deux tours ayant été allongé pour cause de Covid, les maires restant en poste durant l'intermède étaient censés s'en tenir à la gestion des affaires courantes. De plus, seuls les candidatures internes ont fait l'objet d'entretiens d'embauche, ce qui pose un problème d'égalité d'accès à l'emploi public.

14 des agents s'étaient adressés au tribunal administratif, dans l'espoir que l'annulation des créations de postes le soit à son tour. Le tribunal administratif a donné raison à la municipalité actuelle, pour les raisons évoquées plus haut. Le maire Jacques Técher regrette que ces personnes se soient retrouvées dans une telle situation à cause de l'illégalité des créations de postes, en pleines élections municipales.


Bérénice Alaterre
Passionnée de littérature et de cinéma d'auteur, intolérante à l'injustice, dévoreuse de journaux... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Le Jacobin le 12/02/2021 14:03

Dans la continuité de Saint Louis, le Préfet ne valide pas.

Ne cherchez pas nous sommes à la Réunion.

2.Posté par Dadou le 12/02/2021 14:06

Juliana aurait dû prendre conseil et ainsi invalider les titularisations à st louis! Instruite mais pas intelligente comme qui dirait

3.Posté par eric le 12/02/2021 14:32

JE COMPRENDS VOTRE POSITtioin


mais il y a des gens qui passent des concours sans reussir

et savoir que des gens sans competences sont agents

laissent un gout amer

4.Posté par Sisi le 12/02/2021 14:39

Là, il faut que l'on m'explique : je me trompe peut être mais c'etait le même cas à st louis ? A Cilaos, le TA donne raison au Maire et à St Louis c'est le contraire.

5.Posté par LAMPION le 12/02/2021 14:41


6.Posté par Gabu le 12/02/2021 13:45

Ces agissements de maire d’un autre temps sont générateurs de drames pour des familles. Cette pratique très répandue est dommageable. Les administrés paient des emplois qui ne devraient pas exister. C’est minable...

7.Posté par Bourik le 13/02/2021 02:25

Sisi, on se pose tout les deux la même question. Qu'est ce que c'est que cette histoire ?

8.Posté par justedubonsens le 14/02/2021 11:07

Post 6 ,je partage votre avis. Ces enfoirés de candidats au départ qui prennent des mesures administratives sachant qu'elles sont illégales et susceptibles d'annulation en causant de grands troubles à ceux qui en sont victimes. Ces agissements devraient pouvoir être poursuivis pour abus de confiance !
Quant à post 2, sauf erreur c'est bien ce qu'elle a fait mais ses arrêtés ont été annules par le TA. Les conditions n'étaient sans doute pas les mêmes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes