MENU ZINFOS
Faits-divers

Cilaos : Le Conseil d'Etat annule l'élection de la première adjointe mais pas celle du maire


- Publié le Lundi 6 Octobre 2014 à 15:16

Cilaos : Le Conseil d'Etat annule l'élection de la première adjointe mais pas celle du maire
En mai dernier, le candidat PLR (Pour la Réunion) aux municipales de Cilaos, Jacques Técher, avait demandé l'annulation de l'élection devant le tribunal administratif de Saint-Denis pour plusieurs motifs. Le candidat malheureux réclamait également des peines d'inéligibilité à l'encontre du maire de Cilaos, Paul Franco Técher, et de sa première adjointe, Mireille Maillot.

Parmi les griefs soulevés, Jacques Técher soulignait l'utilisation d'engins de chantier dans lesquels le maire de la commune avait investi depuis 2006. Des engins de chantiers utilisés pour des travaux publics réalisés sur la commune. Une irrégularité susceptible de condamner Paul Franco Técher et de rendre le maire de Cilaos inéligible. Autre motif d'annulation aux yeux du candidat PLR, le poste de première adjointe de Mireille Maillot, incompatible avec son "poste de direction" au sein de la Civis. Là aussi, Jacques Técher avait réclamé son inéligibilité.

Si le tribunal administratif de Saint-Denis ne lui avait pas donné raison en juin dernier, Jacques Técher a saisi dans la foulée le Conseil d'Etat.

Le Conseil d'Etat a rendu son arrêt le 1er octobre dernier et est allé, en partie, dans le sens de Jacques Técher. Le Conseil d'Etat n'est pas tendre avec Paul Franco Técher. "Le maire sortant de Cilaos a, en méconnaissance (…) du code électoral, fait usage de moyens de la commune pour solliciter les faveurs des électeurs d'Ilet à Cordes à l'occasion d'une distribution d'arbres fruitiers le 16 février 2014 et maintenu un avantage injustifié consenti à cent soixante-cinq abonnés du service de l'eau, dispensés du paiement de ce service sur la base de leur consommation réelle", peut-on lire dans la décision.

Mais ces irrégularités "aussi regrettables qu'elles aient été", précise le Conseil d'Etat, n'ont pas été en mesure d'altérer les résultats du scrutin. Paul Franco Técher était arrivé largement en tête lors du second tour des municipales le 30 mars dernier en recueillant 2.181 voix ,devant Jacques Técher (807 voix) et Guito Grondin (795 voix).

Sur la question de l'utilisation des engins de chantier, le Conseil d'Etat ne retient pas la notion "d'entrepreneur de services municipaux" incompatible avec la fonction de maire d'une commune.

Par contre, Mireille Maillot, l'actuelle première adjointe, s'est vue notifier l'annulation de son élection sur la liste de Paul Franco Técher. Le Conseil d'Etat explique: "ne peuvent être élus conseillers municipaux dans les communes situées dans le ressort où ils exercent ou ont exercé leurs fonctions depuis moins de six mois".

Résultat, c'est la quatrième co-listière de Jacques Técher, Linda Grondin, qui se retrouve propulsée conseillère municipale d'opposition.




1.Posté par noe le 06/10/2014 17:49

Bof !
Du cinéma cilaosien après le vin , ça se comprend !

2.Posté par Français le 06/10/2014 21:38

Tout n'et que question d'argent. Si la fonction de maire était rémunéré au SMIC, ces suceurs de sang ne passerait pas leur temps à essayer de piquer la place de l'autre ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes