MENU ZINFOS
Faits-divers

Cilaos : Fou de jalousie, il pénètre dans la chambre d'hôtel de son ex et la viole


Un quadragénaire risque 20 ans de réclusion criminelle pour avoir, en août 2021, escaladé la façade d'un hôtel du cirque où se trouvait son ex-concubine et abusé d'elle. En détention en attendant son procès en avril 2023, l'intéressé demandait ce mardi à quitter sa cellule pour faire "une pause".

Par Isabelle Serre - Publié le Jeudi 8 Décembre 2022 à 09:55

Cilaos : Fou de jalousie, il pénètre dans la chambre d'hôtel de son ex et la viole
C'était dans la nuit du 5 au 6 août 2021 à Cilaos. Emilie* avait réservé une chambre d'hôtel dans le centre-ville de la station thermale pour y passer la nuit avec son compagnon. Mais soudain, un homme qui avait escaladé la façade de l'établissement avait pénétré dans la chambre. Le compagnon avait pris la fuite et la malheureuse s'était retrouvée face à l'intrus.

Celui-ci n'était autre que son ancien concubin dont elle était séparé. Mais le quadragénaire, poussé par la jalousie, avait forcé son ex à lui faire une fellation. Il l'avait menacée de mort si elle révélait les faits en lui disant qu'il "irait chercher le fusil si elle parlait". Par la suite, se sachant dénoncé, il avait tenté de l'intimider par téléphone pour qu'elle retire sa plainte. 

Placé en garde à vue, l'individu avait reconnu que son ex-compagne n'était pas consentante mais précisé ne s'en être rendu compte qu'à la fin de son acte odieux "car elle pleurait".

Ce mardi, le quadragénaire comparaissait devant la chambre de l'instruction afin qu'on lui accorde "une pause" avant d'être jugé en avril 2023 devant la cour criminelle où il encourt 20 ans de réclusion.

Le parquet général n'a pas manqué de décrire un homme passionnel, impulsif et jaloux maladif. "Il a fait pression sur la famille de la victime qui a finalement déménagé et changé de travail", a développé l'avocate générale pour appuyer son refus de libérer l'accusé. Selon la représentante de la société, le commerçant de Cilaos "pistait sa victime" et serait "incapable de contrôler ses pulsions".

Sans avocat pour assurer sa défense, l'intéressé a longuement plaidé sa cause mais sans succès puisqu'en attendant son jugement, il reste en détention provisoire.

*Prénom d'emprunt



 




1.Posté par Lulu le 08/12/2022 10:38

"Le compagnon avait pris la fuite et la malheureuse s'était retrouvée face à l'intrus. ...." après cela j'espère qu'elle a aussi viré le compagnon.....!

2.Posté par almuba le 08/12/2022 10:38

Courageux le compagnon.
Voilà un homme sur qui elle pourra compter.

3.Posté par jpleterrien le 08/12/2022 10:52

Castration chimique !
Faut agir à la base, si j'ose dire, puisque le cerveau est irrécupérable !!!

4.Posté par Poiyygkk le 08/12/2022 17:03

Sa c'est un tapete...mais pas compagnon.....

5.Posté par Lydia le 08/12/2022 19:34

Il risque 20 ans...c'tee blague ! Ce sera un miracle s'il obtient même 1 an ferme.
Ça va finir en probation pour quelques mois.
Plus d'illusion sur la justice française.

6.Posté par Le révolutionnaire le 08/12/2022 20:05

Chimique trop faible, couper l'organe à source c'est mieux!!!!!!

7.Posté par Interdit de rire le 09/12/2022 01:16

difficile à avaler....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes