MENU ZINFOS
Culture

Christine Salem en pleine ascension


- Publié le Mercredi 6 Février 2013 à 16:32 | Lu 1743 fois

© Moran - NYC
© Moran - NYC
Tout va bien pour Christine Salem. La chanteuse est rentrée récemment des Etats-Unis où elle a joué au Global Fest, à New-York, et au Kennedy Center, à Washington. Son maloya envoutant et sa belle voix grave ont marqué les Américains, si bien que le New York Times a pris la plume pour écrire un article élogieux sur la Réunionnaise.

Aux Etats-Unis, elle y retournera au mois de juin, où une artiste, qu'elle ne souhaite pas nommer mais qui fait du hip/hop et du funk, souhaite collaborer avec elle.

Trois concerts avec Moriarty à la Réunion

En attendant, c'est un véritable marathon qui attend Christine Salem, qui la mènera de la Réunion en métropole, en passant par l'Australie ou encore la Belgique. Fin février-début mars, elle jouera trois dates* à la Réunion avec Moriarty, ce qui marquera la fin d'une longue période de travail entre le groupe de folk et la chanteuse réunionnaise.

"C'était une bonne expérience. Au départ, ils ont eu quelques difficultés pour faire du maloya", souligne Christine Salem, le rythme ternaire du maloya étant différent de la musique pop/folk de Moriarty. Mais la rencontre a bien fonctionné et l'échange musical a opéré: "Nous avons deux publics très différents. Mais faire de la musique ensemble a été une façon de rapprocher nos deux publics".

Son dernier album**, Salem Tradition, du nom de son ancien groupe, qui est sorti le 4 février dernier en métropole, fait le lien entre "l'ancienne" et "la nouvelle" Christine Salem. Il a reçu un très bel accueil à Paris. La native du quartier des Camélias, à Saint-Denis, qui vit désormais de sa musique, a arrêté son travail dans le social, après 15 années à avoir cumulé ces deux activités.

"Continuer à prendre des risques"

Un accomplissement pour la chanteuse, mais également une fierté pour son île : "Je suis contente que la musique de la Réunion s'exporte. C'est une ouverture pour la Réunion".

Son envie désormais : "Continuer à prendre des risques. Car tomber dans la facilité tue la musique". Continuer des collaborations nouvelles, continuer de mettre sa voix au service du maloya... Sa devise, "il faut donner pour recevoir", commence à porter ses fruits après des années de travail. Elle l'a bien mérité.

* Le 28 février au Palaxa, à Saint-Denis ; Le 1er mars au Kerveguen, à Saint-Pierre ; Le 2 mars au Séchoir, à Saint-Leu
** Salem Tradition, Nov. 2012, Cobalt production.



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes