MENU ZINFOS
National

Christian Estrosi avait écrit à François Hollande la veille de l'attentat


- Publié le Vendredi 15 Juillet 2016 à 17:54 | Lu 1698 fois

Le Figaro révèle ce vendredi que le président du Conseil de la région PACA avait écrit au président de la République il y a deux jours pour relayer ses inquiétudes vis-à-vis des moyens donnés aux forces de l'ordre.
Christian Estrosi, ancien maire de Nice, avait fait remonter la veille de cet attentat les doléances des policiers de sa ville.

Dans son courrier, l'ancien ministre réclamait avec force "un grand plan d'urgence pour protéger nos policiers et leur donner les moyens d'agir."

L'élu Les Républicains s'était notamment longuement attardé sur les conditions de travail des policiers. "Le manque de matériel doit enfin être solutionné, afin que chaque policier puisse par exemple avoir son propre gilet pare-balles (…) Nous devons supprimer les freins dogmatiques et idéologiques faisant obstacle à l'utilisation des nouveaux moyens technologiques", tout en dénonçant une certaine frilosité du gouvernement.

Dans ce courrier adressé à François Hollande, Christian Estrosi réitérait son regret de constater que l'État, n'avait par exemple pas souhaité répondre à (sa) proposition relative à l'expérimentation de la reconnaissance faciale dans sa ville durant l'Euro 2016.

Extrait du courrier publié par Le Figaro :

Christian Estrosi avait écrit à François Hollande la veille de l'attentat




1.Posté par GIRONDIN le 15/07/2016 19:35

Estrosi est parfaitement conscient des enjeux!

Etat d'urgence!

ils étaient tellement à bout que mon motodidacte Estrosi a décidé de faire un feu d'artifice et un concert de Rihana, surement pour les encourager!

Il est tout de même plus mesuré que l’année dernière, sa place de président grâce aux socialo doit l'y aider

2.Posté par Progressiste le 15/07/2016 21:37

Il semble qu'on a une meilleure vision des choses quand on a un peu de recul (cad qu'on n'est plus dans le gouvernement).

Au fait, Zinfos974 n'a pas trop parlé du procès gagné par le père du défunt Abel Chennouf.
C'est pourtant une info assez intéressante : sous la présidence Sarkozy, un islamiste avéré avait été laissé en liberté, ce qui lui avait permis de perpétrer des actes terroristes dans la région de Montauban et Toulouse. Dont Abel Chennouf avait été une des victimes.

C'est de toute façon bien connu, cette faculté qu'on a en politique d'avoir des idées sensées quand on est dans l'opposition, et des actions insensées quand on est dans la majorité.
Pour que nos votes aient encore un sens, il faudrait qu'on se focalise sur les législatives, en choisissant uniquement des candidats non encartés donc n'ayant aucune pression pour représenter effectivement les aspirations de leurs administrés.
C'est pas gagné...

3.Posté par JORI le 15/07/2016 23:06 (depuis mobile)

Ces Inquiétudes vis à vis des moyens donnés aux forces de l'ordre, mais de qui se fout il lui qui a diminué les effectifs des forces de l'ordre sous le mandat de Sarkozy et qui voulait et veut encore supprimer un poste sur deux de fonctionnaire.

4.Posté par brunox le 16/07/2016 09:57

Il faut abattre clandestinement les radicalisés (actifs ou pas) repérés sur notre territoire car nous sommes en guerre et sur un champ de bataille face à un ennemi qui n'a pas encore pointé son arme il n'y a qu'une réaction saine : c'est de tirer le premier.



Le terrorisme est traité en France avec la même incurie que pour la délinquance. Alors si le peuple ne prend pas directement les choses en main....



Par exemple, des centres de déradicalisation (aux frais du contribuable et futures victimes) sont envisagés pour héberger les 13 000 monstres qui doivent revenir de Syrie et d'Irak.



Vu la naïveté et la passivité des français, il faudra beaucoup de sang perdu avant que n'apparaisse une volonté de prendre le taureau par les cornes.



Le tueur de Nice s'en est pris à des enfants de tous âges ; ce qui signifie que pour Daesh ce sont des cibles comme les autres et il y en a beaucoup dans les écoles, collèges et lycées.



Embrassons bien nos gosses avant leur départ pour l'école car leur retour vivant ou en un seul morceau restera incertain tant que le problème du terrorisme sera géré comme il l'est depuis trop longtemps déjà. En plus, ils peuvent à tout moment se retrouver orphelins.

5.Posté par mat le 16/07/2016 11:06

un courrier posté le 13 il arrive le 15

6.Posté par Janus le 16/07/2016 12:29

Monsieur ESTROSI se moque du monde ...

La mairie de Marseille a annulé son feu d'artifice pour des raisons de sécurité ...
La mairie d'Aix-En-Provence annulé son feu d'artifice pour des raisons de sécurité ...

La mairie de Nice a maintenu le sien, et visiblement avec une sécurité réduite ...
C'est la responsabilité du maire de Nice qui est engagée, pas celle du Gouvernement ...

Monsieur ESTROSI se trompe de cible, il ne peut s'en prendre qu'à ses amis de la mairie de Nice ...

7.Posté par A mon avis le 17/07/2016 15:59

@ 6 : tout à fait d'accord avec vous.

Nice est la ville peut-être la plus fliquée de France avec un record de caméras de surveillance (plus de 1500 il me semble).
Si Monsieur Estrosi, 1er adjoint, trouvait que la sécurité n'était pas assurée, pourquoi n'a-t-il pas convaincu le maire d'annuler les festivités.

Par ailleurs, Cazeneuve a déclaré (Le Figaro) que la sécurité des manifestations dans chaque ville était organisée en étroite relation entre chaque municipalité et le ministère de l'Intérieur.
Estrosi, (tout comme Cioti qui a été le premier à aboyer sur France Inter ou France culture je ne sais plus, le 15 au matin) a perdu une bonne occasion de se faire oublier.

8.Posté par A mon avis le 17/07/2016 16:02

@ 5 mat : un bon point pour La Poste !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes