Economie

Chômage : Le taux se stabilise à 23 % en 2017 à La Réunion

Vendredi 13 Avril 2018 - 20:47

En 2017 à La Réunion, le taux de chômage se stabilise à 23%, après trois années de baisse. L’Insee a publié, ce vendredi, les résultats de son Enquête Emploi en continu. "Les créations d'emplois n'ont pas été suffisantes pour faire baisser le taux de chômage". En cause également, la baisse des contrats aidés, moins 3600 par rapport à l’année précédente et selon les données provisoires de l’Acoss, l’emploi dans les secteurs marchands est moins dynamique qu’en 2016. 

Au total, l’Institut de statistique enregistre 141 000 personnes sans emploi souhaitant ou cherchant activement un emploi à La Réunion en 2017, "les Réunionnais sans emploi et souhaitant travailler sont plus nombreux cette année". Mais parmi ceux-ci 62 000 forment ce que l’Insee appelle un "halo autour du chômage", dont la plupart n’effectuent pas de recherche active d’emploi. "Le découragement en est la première cause. Les hommes sont plus souvent découragés que les femmes, y compris chez les jeunes".

"Seulement 43 % des jeunes Réunionnais sont en emploi ou au chômage aujourd’hui"

En revanche, pour la deuxième année consécutive, la population active baisse. "Sur 100 personnes en âge de travailler, 62 sont en emploi ou au chômage en 2017". Une baisse qui touche notamment les jeunes et les hommes et qui s’explique par un basculement "vers l’inactivité plutôt que le chômage""Seulement 43 % des jeunes Réunionnais sont en emploi ou au chômage aujourd’hui, contre 50 % en 2010".

Le taux d’activité des femmes reste stable à 56% "alors qu’elles étaient massivement arrivées sur le marché du travail entre 2007 et 2010 (+ 5 points)". Sur le marché du travail, les jeunes femmes sont encore particulièrement sous-représentées : "38% contre 49% pour les jeunes hommes".

Le travail à temps partiel concerne 23 % des salariés à La Réunion en 2017 et concerne deux fois plus les femmes.
N.P
Lu 1001 fois



1.Posté par Samwinsa le 13/04/2018 22:02 (depuis mobile)

Nou kréols, nou doi être satisfés?
Ben la pa le ka.

2.Posté par Réveillez vous le 13/04/2018 23:06

beaucoup de pourcentage pour enfumé....

Bien expliquer toute les catégorie de chômage....ceux qui sont compté et ceux qui ne sont pas...


Catégorie A
Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi
Catégories administratives 1, 2, 3


Catégorie B
Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte (i.e. de 78 heures ou moins au cours du mois)

Catégories administratives 1, 2, 3


Catégorie C

Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue (i.e. de plus de 78 heures au cours du mois)

Catégories administratives 6, 7, 8

Catégorie D
Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi pour diverses raisons (stage, formation, maladie, etc.), sans emploi

Catégories administratives 4

Catégorie E
Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi en emploi (par exemple : bénéficiaires de contrats aidés)

Catégories administratives 5

Catégorie ABC
Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi

Catégories administratives 1, 2, 3, 6, 7, 8

Catégorie ABCDE
Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi

Catégories administratives 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8


Alors.....Aprés selon les catégorie avant:

Les catégories de 1 à 8 :

CATEGORIE 1
Personnes sans emploi, immédiatement disponibles, tenues d’accomplir des actes positifs de recherche d’emploi, à la recherche d’un emploi en CDI à plein temps
CATEGORIE 2
Personnes sans emploi, immédiatement disponibles, tenues d’accomplir des actes positifs de recherche d’emploi, à la recherche d’un emploi en CDI à temps partiel

CATEGORIE 3
Personnes sans emploi, immédiatement disponibles, tenues d’accomplir des actes positifs de recherche
d’emploi, à la recherche d’un emploi en CDD, temporaire ou saisonnier, y compris de très courte durée.
“Sont considérés comme immédiatement disponibles pour occuper un emploi, les personnes qui n’exercent aucune activité professionnelle, qui ne suivent aucune action de formation professionnelle et dont la situation personnelle leur permet d’occuper sans délai un emploi...
Sont en outre réputées immédiatement disponibles les personnes qui, au moment de leur inscription ou du
renouvellement de leur demande d’emploi :
- exercent ou ont exercé au cours du mois précédent une activité occasionnelle ou réduite n’excédant pas
78 h par mois,
- suivent une action de formation inférieure ou égale à 40 heures,- sont en arrêt maladie, ou en incapacité
temporaire de travail ou incarcérées pour une durée n’excédant pas 15 jours.” (art. R 311-3-3 C. trav.) Les personnes avec ou sans emploi non immédiatement disponibles

CATEGORIE 4
Personnes sans emploi, non immédiatement disponibles, à la recherche d’un emploi.
En formation pour une durée supérieure à 40 heures.

CATEGORIE 5
Personnes pourvues d’un emploi, à la recherche d’un autre emploi.
Il s’agit notamment des personnes :
· en arrêt maladie pour une durée supérieure à 15 jours,
Elles peuvent exercer :
· une activité professionnelle rémunérée ou non rémunérée, quelle que soit sa nature et sa durée.
· une activité associative ou d’entraide familiale à temps plein.
Les personnes avec emploi, non immédiatement disponibles, tenues d’accomplir des actes positifs de recherche d’emploi

CATEGORIE 6
Personnes non immédiatement disponibles qui exercent une activité occasionnelle ou réduite d’une durée supérieure à 78 heures par mois civil, dans l’attente d’un emploi durable à la recherche d’un autre emploi, en CDI à plein temps, tenues d’accomplir des actes positifs de recherche d’emploi.

CATEGORIE 7
Personnes non immédiatement disponibles qui exercent une activité occasionnelle ou réduite d’une durée supérieure à 78 heures par mois civil, dans l’attente d’un emploi durableà la recherche d’un autre emploi, en CDI à temps partiel, tenues
d’accomplir des actes positifs de recherche d’emploi.

CATEGORIE 8
Personnes non immédiatement disponibles qui exercent une activité occasionnelle ou réduite d’une durée supérieure à 78 heures par mois civil, dans l’attente d’un emploi durableà la recherche d’un autre emploi, en CDD, temporaire ou saisonnier y compris de très courte durée, tenues d’accomplir des actes positifs de recherche d’emploi.
Aucune inscription n’est directement possible dans ces trois catégories qui ont été spécialement prévues pour
permettre d’articuler le classement des DE en activité occasionnelle ou réduite avec les régimes d’indemnisation de la privation d’emploi.

c'est pas compliqué ...lol

3.Posté par Jp POPAUL54 le 14/04/2018 00:19

Avant nous étions heureux lorsque le taux de chômage s'affichait à la baisse.
Aujourd'hui nous sommes satisfaits lorsqu'il est stable.
Nous écrivions "Encore 43 % des jeunes...."
Maintenant nous lisons "Seulement 43% des jeunes...
La triste vérité se banalise.

4.Posté par Met'enkor le 14/04/2018 13:33

La palme revient à la commune de Patrick LEBRETON avec 42% de taux de chômage et plus de 60% chez les jeunes. Il tient absolument à garder ce record le barbu qui fait un pari avec " ti Gaillou" pour un concours de barbe.
Vivement que Jeannot, dit ti "coulé" i rente dans rond pou relève Saint-Joseph.

5.Posté par advenger le 14/04/2018 15:29

Est-ce vrai ce mensonge?

6.Posté par Simandèf le 14/04/2018 18:03

Malgré une grande dynamique par rapport à toutes sortes d'initiatives créatrices à la Réunion on a vraiment l'impression qu'il est interdit de travailler peut-être que c'est du au sous développement économique.

7.Posté par Ti kreol savate deux doigts le 15/04/2018 07:52 (depuis mobile)

Le taux de chomage a la reunion est identique a celui de la palestine.
Nous avons l un des taux de chomage les plus élevé au monde.
Ce taux de chomage est catastrophique, il en decoule beaucoup de delinquance, d alcoolisme, de misere sociale.

8.Posté par Réveillez vous le 15/04/2018 10:55

Simandèf

" peut-être que c'est du au sous développement économique."

quel économie produit concrètement de la richesse sur la réunion ?
sans subvention ?
On a des contenaire qui arrive plein et reparte vide..

On nous parle de touriste..ok
mais difficile de rivaliser avec Maurice juste a coté ( avec tous ses avantages sur l'impôt, ses charges sur le personnel, condition du personnel...)

On peux juste jouer la carte du tourisme vert....mais la on est entrain de loupé le coche..

9.Posté par Pierre Balcon le 15/04/2018 16:48

La propagande à l'oeuvre et maintenant les services publics y participent .
Et bien entendu la presse relaie ce que les services de l'Etat lui disent de relayer .

Je ne m'étendrai pas sur la qualité de la mesure du chômage au travers de l'enquête emploi ( chômage au sens du BIT ) qui ne converge pas avec les données Pôle Emploi;
Tout a été dit sur la question et voir à ce sujet la littérature abondante.

Les données de l'enquête emploi INSEE 2017 ( pas les commentaires sur les données ) ne disent pas tout à fait que le chômage s'est stabilisé en 2017 à La Réunion .

Au contraire !

L'enquête emploi 2017 dit 2 choses importantes :

- 1- le taux de chômage entre 2016 et 2017 évolue défavorablement , passant de 22,4 % à 22,8% ;

- 2- cette évolution est d'autant plus inquiétante que dans le même temps la population active décroit et que le taux d'activité (1) diminue passant de 62,1% à 61,6 %. Ceci témoigne du fait bien connu qu'une frange de plus en plus large de la population , désespérant de trouver du boulot , se détourne de l'activité

Donc données inquiétantes ...Mais chut ! Ne le répétez pas ...tout va de mieux en mieux ..

(1) rapport entre le nb de personnes ayant un emploi ou en cherchant et le nb de personnes en âge de travailler , soit les 15 à 64 ans

10.Posté par polo974 le 16/04/2018 18:01

"Seulement 43 % des jeunes Réunionnais sont en emploi ou au chômage aujourd’hui, ..."

bref, les jeunes n'y croient plus, et ça, c'est grave...

11.Posté par Pierre Balcon le 16/04/2018 20:41

à post 10

Précaution de lecture :

Ce n'est pas tout à fait cela que dit l'INSEE
Quand on parle du taux de chômage des jeunes on rapporte le nb de jeunes au chômage au nombre de jeunes entrés dans la vie active, c'est à dire ayant achevé ou abandonné leur cursus scolaire .
On ne compare pas du tout le nb de chômeurs de moins de 25 ans à toute la population des jeunes de moins de 25 ans .

Dans la classe d'âge comprise entre 15 et 25 ans 70% ne sont pas recensés comme actifs , la plupart étant encore scolarisés .
;
Donc prudence quand on parle du "chômage des jeunes" .

On devrait ajouter : chômage des jeunes "actifs" ( soit seulement 30 % des jeunes ).
L'analyse du taux de chômage des jeunes doit se faire avec cet important correctif

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Avril 2018 - 20:29 Un espoir de reprise chez Bourbon Bois