Economie

Chômage: Le nombre de demandeurs d'emploi augmente au mois de mars

Jeudi 27 Avril 2017 - 10:16

Au mois de mars, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (tenus de rechercher un emploi et sans activité) a augmenté de 0,6%, selon les statistiques publiées hier par la Dieccte et la Direction régionale de Pôle emploi. Sur un an, cette progression est de 1,1%. Fin mars 2017 sont donc recensés 137 840 demandeurs d'emplois.

En France (y compris Drom), ce nombre augmente de 1,1 % sur trois mois (+1,2 % sur un mois et –0,9 % sur un an).

Toutes les catégories de population ne sont pas concernées de la même manière. À La Réunion, en mars, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A diminue de 0,1 % pour les moins de 25 ans (+0,8 % sur un mois et –1,2 % sur un an). Par contre, il progresse de 0,7 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (+0,5 % sur un mois et –0,8 % sur un an) et de 3,2 % pour les plus de 50 ans (+0,8 % sur un mois et +7,1 % sur un an).

Pour ce qui est des catégories B et C, fin mars 2017, le nombre de demandeurs d'emploi tenus de rechercher un emploi et ayant exercé une activité réduite dans le mois diminue de 5,1 % sur trois mois et concerne ainsi 23 750 personnes. Il recule de 4,3 % sur un mois et de 0,4 % sur un an.

Au total, le nombre de demandeurs d'emploi toutes catégories confondues est de 161 590 fin mars 2017 à La Réunion. Un nombre en augmentation de 0,2 % sur trois mois (soit +390 personnes) ; en baisse de 0,1 % sur un mois et en progression de 0,8 % sur un an.

En France (y compris Drom), ce nombre augmente de 0,7 % sur trois mois (–0,2 % sur un mois et +0,8 % sur un an).

Sur trois mois, le nombre de demandeurs d'emploi des catégories A, B, C est en baisse de 1,1 % pour les moins de 25 ans (–0,2 % sur un mois et –1,5 % sur un an), de 0,2 % pour les 25 -49 ans (–0,4 % sur un mois et –1,0 % sur un an) et en augmentation de 2,0 % pour les plus de 50 ans (+0,6 % sur un mois et +7,1 % sur un an).

À noter qu'entre fin février et fin mars 2017, le nombre de demandeurs d’emploi qui ont basculé des catégories B et C vers la catégorie A est "inhabituellement élevé", ce qui contribue à la hausse du nombre de demandeurs d’emploi dans cette dernière catégorie.
Lu 921 fois



1.Posté par KUNTA KINTé le 27/04/2017 10:32

Bilan de HOLLANDE ,

Dit n'avoir "aucune raison d'être candidat" si le chômage ne baisse pas d'ici à 2017

Il était fait pour être adjoint du préfet de TULLE ou sous-président de la commission des fêtes du conseil général de Corrèze certainement pas Président de la République .
Voilà c’est tout ce qu’il y a dire sur François Hollande “ . Charles PASQUA

2.Posté par SEVERIN le 27/04/2017 15:24

La ou le bas blesse,ces parasites politiques mafieux de toute horizon savent s'unir pour faire barrage a une candidate au deuxième tour de la présidentielle,considéré pire qu'une pestiférée.Par contre,s'unir pour combattre une cause aussi grave que le chômage,la pauvreté,booster notre économie pour faciliter une meilleure vie a notre population.Ça,ils savent pas le faire,la recette miracle qui se cache dans leurs bottes secrètes,c tjrs tjrs et encore encore des nouvelles taxes.Quitte a plomber la majorité des ménages a très faibles revenus,qui essaient de survivre,alors moi je dis aux chiottes ces vieux pouilleux des partis traditionnels.Vive une femme au pouvoir avec un C.D.D de cinq ans,quoique on n'en dise,elle sera dans l'obligation d'avoir des résultats a comparer au bobo Macron avec sa suite royale dont on sait ce qui nous attend par l'application de la loi El-Konnerie.Les nouvelles taxes sur les superficies des terrains + les cabanes dépassant un certains mètres au carré,la continuation de la mondialisation au profit de ses amis banquier,le MEDEF?enfin,ceux qui financent sa campagne.Toute a un prix dans notre pays sauf notre liberté,in yab des Yvelines

3.Posté par Clitorix le 27/04/2017 17:37

Monsieur Macron, conseiller économique et ministre de Hollande pendant 5 ans est responsable de ces chiffres.

4.Posté par folever le 27/04/2017 23:39 (depuis mobile)

C' est sur quici le chomdu on connait pas on vit sur le compte de la métropole et on en branle pas une ....

5.Posté par Clitorix le 28/04/2017 07:41

C' est sur quici le chomdu on connait pas on vit sur le compte de la métropole et on en branle pas une ....


Métropole qui vit à crédit sur le dos de ses enfants à venir.
Allé marche loin !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Décembre 2017 - 11:36 Crise letchis : F. Faby, le PDG de Colipays rassurant