MENU ZINFOS
Social

Chirurgie infantile Sud : "Jean-Paul Virapoullé a-t-il encore de l’autorité ou tient-il un double langage?"


Par PB - Publié le Lundi 9 Avril 2018 à 14:44

Soutenu par une intersyndicale, le personnel du service chirurgie infantile du CHU Sud poursuit, ce lundi, un mouvement de grève illimitée contre la fermeture de 4 lits d’hospitalisation et la suppression 8 postes non médicaux. 

Dans leur combat, les grévistes ont reçu une nouvelle fois le soutien de Jean-Hugues Ratenon qui appelle à l’organisation d’une réunion avec l’ensemble des partenaires. 

Estimant "le système de santé en danger à La Réunion", le député Insoumis s’interroge sur le non respect du moratoire prévu lors du conseil de surveillance du CHU le 21 mars dernier et interpelle une nouvelle fois le président du Conseil, Jean-Paul Virapoullé. " A-t-il encore de l’autorité ou tient-il un double langage?"





1.Posté par ZembroKaf le 09/04/2018 16:35

A aucun moment il y a "fermeture de la Chir Inf du Sud" avec un transfert vers le Nord...C'est une "fermeture administrative de 4 lits"....physiquement "les lits" sont toujours là...il y a un transfert du personnel vers d'autres services du CHU Sud...malheureusement c'est une conséquence du "Plan de Retour à l'Equilibre"...voulu par l'Etat...et entériné par obligation par le Conseil de Surveillance...c'était ça ou une mise "sous tutelle" du CHU....Tak, Vira...n'ont pas la "main" sur le CHU (c'est fini l'époque du GHSR/CHD avec leur manigance)...tous ces gesticulations ne servent juste à faire 'croire" que les politiciens peuvent faire quelque chose !!! le vrai combat, M.Le Député "Ratenon" c'est demandé aux tutelles pourquoi pratiquement toutes "les pathologies lucratives" partent vers le privé avec la bénédiction de l'ARS-Réunion...bientôt "Clinifutur" ouvrira un "mini CHU" au Port...par exemple la plupart des "coronographies" du Sud se font à la Clinique Sainte Clotilde "la concurrence" au lieu du CHU de Saint Denis...!!!
3/4 de la Cancérologie est dans la main du "privé" enfin d'un seul "privé"...!!! Bientôt à force de "privatiser" la médecine...on sera privé de tout !!! Messieurs/Mesdames les député(e)s ne vous trompez pas...pour les malades de La Réunion !!!

2.Posté par Bibik le 09/04/2018 16:54

Retour à l'équilibre avec la suppression de la sur-rémunération, versée aux fonctionnaires , "nous lé pas plus nous lé pas moins respecte à nous"

3.Posté par à post 1 le 09/04/2018 16:59

Bientôt à force de "privatiser" la médecine...on sera privé de tout
ça c'est un scoop, depuis trente ans , tous les gouvernements veulent avec la bénédiction hystérique du bon peuple que tous les salauds de fainéants fonctionnaires ( y compris donc les hospitaliers) disparaissent au profit du privé...
Eh bien on y arrive et le bon peuple ne pourra plus rien faire d'autre que de réclamer en hurlant que l'état ( qui n'en a justement rien à foutre du peuple sauf pour le faire bosser) paie pour tout ce qui sera privatisé : école ( on y arrive à grands pas ) la médecine , la poste ... et tout le reste ...Bref , les crétins abrutis qui depuis toujours gueulent "haro sur les services publics" n'auront bientôt plus que les yeux pour pleurer et pour réclamer en pure perte que , dans le fond , ont recrée les services publics

4.Posté par post 2 le 09/04/2018 17:07

Pauvre tache , c'est ton seul argument ...sais tu que plus de 30% des feignasses( si, si , c'est ce que tu penses , toi qui a raté les concours ou qui n'a jamais eu le courage d'en passer un!) de la fonction publique ne sont pas sur rémunéré , toi qui oublies que les entreprises avec le CICE qui leur refile des millions , n'ont pas créé un seul emploi de plus , que les agriculteurs en permanence , touchent des aides de l'Europe , de l'état et qu'ils continuent en connaissance de cause de nos jours à empoisonner leurs produits et nous avec, que des milliers de gens qui n'ont jamais bossé de leur vie ( pas envie , pas de compétence, tradition familiale, si, si , j'en connais !) touchent les minima sociaux , ne paient pas d'impôts , contrairement à ces salauds de fonctionnaires qui eux en paient et n'y échappent pas , contrairement à bon nombre d'entrepreneurs , de commerçants et autres emploient des dizaines de gens au noir, par bonté d'âme et charité chrétienne sans doute, ...
Alors mets là en veilleuse et va toucher ton RSA!

5.Posté par conseil de surveillance le 09/04/2018 20:01

N oubliez pas le vote favorable pour le PRE , de CAMATCHY, président fondateur de la CFTC....qu il assume...
rien que ca...

6.Posté par soignant pa aveugle le 09/04/2018 21:02

Vira la vote le PRE avec Calenge .... et la CFTC aussi .... et astèr zot fé grève pour le zieu personnel parce que zélection i arrive la fin de l'année... Vira y gère la CFTC avec Camatchy .... Zot canar lé noir ...toutte personnel la compri zote manège.... CFTC y di oui a toute la direction , après y fé la grève ou bien tract pour bouche lo zié...A bon entendeur

7.Posté par klod le 09/04/2018 22:08

la question de l'article mérite 't'elle une réponse ??????????????? pov run 974 depuis 70 ans . pov amendement ..............

8.Posté par saint andréen le 10/04/2018 09:45

JPV est un d un autre âge.................

Les hôpitaux ont un problème récurent de gestion et donc de trésorerie, les emplois politiques y sont légions en plus donc la trésorerie s effondre avec les années : les politiques ont un grosse responsabilité là dedans et après c est eux qui sont en charge de régler les inepties..................ce fonctionnement est lamentable car les mêmes vont payer les pots cassés..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes