MENU ZINFOS
Santé

Chikungunya : la technique de l'insecte stérile pourrait être testée à La Réunion en 2015


Selon un article du quotidien national Le Monde, du 27 décembre 2009, La Réunion fait partie des régions, qui pourrait servir de laboratoire à l’expérimentation de la technique de l’insecte stérile (TIS) vers 2015, suite à un accord entre l’AIEA et l’IRD.

Par Jismy Ramoudou - Publié le Dimanche 28 Décembre 2008 à 15:15 | Lu 2757 fois

Chikungunya : la technique de l'insecte stérile pourrait être testée à La Réunion en 2015
L’Agence internationale pour l’énergie atomique (AIEA) et l’Institut de recherche pour le développement (IRD), ont décidé “d’associer l'expertise des entomologistes de l'institut français” qui ont travaillé sur le chikungunya, et les études développées sur la dengue par l’AIEA.
L’IRD a étudié l’Aedes albopictus, vecteur du chikungunya et de la dengue, et l’AIEA, l’Anopheles arabiensis, vecteur du paludisme. L’AIEA mène des recherches sur les techniques de séparation des sexes et de stérilisation de l’Anopheles arabiensis dans ses laboratoires de Vienne en Autriche.
L’accord signé en septembre 2008, entre l’IRD et l’AIEA, a pour but de mettre ensemble les travaux de ces deux organismes. La conclusion serait de pouvoir lâcher en masse, dans la nature des milliers de moustiques mâles stériles qui auront “pour mission de circonvenir les femelles locales”, selon le Monde.
Cette méthode appelée “Technique de l’insecte stérile (TIS)” et qui a fait ses preuves “depuis une trentaine d’années sur la mouche à fruit”, remplacerait alors les protocoles utilisés (propagation d’insecticide).
Mais avant d’en arriver à l’expérimentation, les deux organismes devront s’assurer que la technique de l’insecte stérile peut s’appliquer sans effets secondaires pour La Réunion.
Si la phase expérimentale, évaluée à 3 millions d’euros auxquels participera la Région Réunion, est enclenchée, elle durera quatre ans. Et ce n’est que vers 2015 que La Réunion produira des Anophèles arabiensis et des Aedes albopictus stériles.




1.Posté par Fred Ebasque. Oh? Si. le 31/12/2008 10:04

Bonjour,

Ce projet de recherche fait suite aux travaux engagés depuis 2 ans sur Aedes albopictus à la Réunion par l'IRD, le Cirad, l'Université de la Réunion, la Drass et l'Institut Pasteur de Paris, qui consistait à comprendre le comportement de cette espèce de moustique peu étudiée de par le monde.
Le projet se terminera fin 2009 et ce projet sur les TIS prend naturellement le relais grâce à l'énergie de chercheurs français (juste pour revenir sur certaines critiques lues lors de l'article sur la vidéo "publicitaire" italienne sur les TIS).
L'objectif de ce projet appliqué est de mettre au point une méthode d'élevage, de sexage (séparation des mâles des femelles) et de stérilisation des mâles par irradiation afin de pouvoir contrôler voir d'éradiquer Aedes de la Réunion.
L'AIEA a déjà travaillé sur Anophèle et les résultats sont encourageants ; tout est à faire sur Aedes albopictus.
Aedes albopictus est une espèce envahissante à la Réunion et donc sa disparition ne sera pas une perte.
Le projet est novateur mais n'est pas certain de réussir car tout est à faire ; souhaitons lui la meilleure issue possible pour éviter d'utiliser des insecticides pollueurs ad vitam eternam ou de nous trouver face à des épidémies humaines que nous pourrions regretter.
Meilleurs voeux pour 2009.
Fred

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes