MENU ZINFOS
Société

Chienlit à l'URPS des Médecins de La Réunion. Pourquoi ?


Par Dr Humbert GOJON - Publié le Jeudi 14 Janvier 2021 à 10:01 | Lu 1268 fois

Chienlit à l'URPS des Médecins de La Réunion. Pourquoi ?


Les Unions Régionales des Professionnels de Santé médecin (URPS médecin) sont sensées dans la mise en œuvre du projet régional de santé faire prévaloir l'exercice libéral, conformément à une politique voulue par les syndicats nationaux représentatifs des médecins libéraux (CSMF - FMF - SML - MG pour citer les principaux), et bien qualifiés de représentatifs car seuls habilités à négocier toute nouvelle convention avec la Caisse Nationale d'Assurance Maladie.

Chaque syndicat national représentatif se doit pour chaque élection régionale à l'URPS médecin de présenter des listes régionales généraliste et/ou spécialiste de médecins libéraux. Les URPS s'avérant financées par la Contribution aux URPS (CURPS), un prélèvement obligatoire opéré sur les charges sociales personnelles obligatoires (URSSAF) des médecins libéraux de France, qui pour la plupart l'ignorent. Par un système de part primordiale de la collecte nationale de CURPS distribuée ensuite à part égale à 13 régions soit très favorable aux petites régions, l'URPS de la Réunion (connue sous la qualificatif d'URML OI) devenant alors une des plus riches de France pour seulement 1200 médecins en exercice libéral dans le département . 

Or, il existe une importante problématique, dans la plupart des URPS et celle de la Réunion en particulier, d'actions très dispendieuses non soucieuses de décliner des objectifs syndicaux nationaux de défense et valorisation en région de la médecine libérale. Peu ou pas question pour des élus véritables "électrons libres" à l'URPS d'en référer à leurs syndicats locaux et surtout nationaux. Plus grave encore, ce qui est flagrant à la Réunion, l'URPS désignée et reconnue par la Préfecture, l'Agence Régionale de Santé ( ARS ) et la Caisse Régionale d'Assurance Maladie comme interlocuteur privilégié voire unique, avec pour conséquence une représentation syndicale nationale effective déclinée en région absente de fait. Le résultat est des syndicats nationaux finalement le plus souvent absents en région et très affaiblis sur le plan national. A remarquer enfin un pseudo syndicalisme souvent alimentaire pour certains, des intérêts personnels voire même des conflits d'intérêt parfois constatés aux URPS. Et plus particulièrement à l'URPS de la Réunion indigne de l'institution et qui connaît la démission des élus de 3 syndicats sur 5, ceux des 2 restants semblant accepter et cautionner la gabegie. 

DE LÉGITIMES QUESTIONS DE DÉMOCRATIE se posent. Dorénavant le versement de la CURPS actuellement volée par les URPS aux syndicats nationaux au prorata des votes obtenus par chacun  Ce qui permettrait à des syndicats nationaux exangues et sous-syndicalisés de disposer de moyens et devenir franchement représentatifs, à considérer comme adhésion syndicale tout vote exprimé. Par ailleurs question posée de l'élection suivant un même mode électoral de syndicalistes régionaux rémunérés par leur syndicat national respectif autorisant ainsi une véritable représentation et déclinaison syndicale territoriale voulue en fait par chaque médecin électeur.

 



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes