MENU ZINFOS

Chez Nicolas Hulot, Gérald Maillot passe au vert

Après l'Elysée, Gérald Maillot, président de la Cinor, a été reçu, ce mercredi 17 octobre, au ministère de la Transition écologique et solidaire. Auprès de Mme Michèle Pappalardo, directrice de cabinet du ministre d'État Nicolas Hulot, le président Maillot, y allant au c(H)ulot, a pu aborder les sujets qui tiennent à coeur la collectivité du Nord de La Réunion. Notamment ceux liés aux transports innovants, à l'économie circulaire et à la valorisation énergétique des déchets.

Jeudi 19 Octobre 2017

Michèle Pappalardo, directrice de cabinet du Ministre d'État Nicolas Hulot et Gérald Maillot, Président de la Cinor.
Michèle Pappalardo, directrice de cabinet du Ministre d'État Nicolas Hulot et Gérald Maillot, Président de la Cinor.
Sur le chapitre transports et des deux projets téléphériques portés par la Cinor pour lesquels la collectivité souhaite un soutien de l'Etat, Paris s'est montrée "favorable au câble" et a prévu de favoriser une rencontre avec la Ministre déléguée aux transports, Mme Elisabeth Borne, "afin d'envisager de futurs échanges constructifs". Une satisfaction pour Gérald Maillot, pas peu fier de montrer que, "dans ce domaine, La Réunion n'est pas en retard, loin de là, et se révèle en phase avec les projets urbains de transports innovants".

S'agissant de l'économie circulaire, la Cinor a défendu un modèle économique qui, en matière  d'insertion et d'emplois pérennes, fait ses preuves. L'exemple de Titang a été mis en exergue. Cette entreprise d'insertion de valorisation de textile, qui a débuté avec 12 agents à sa création, emploie aujourd'hui 55 personnes -dont 15 CDD. Pour la Cinor, ce modèle pourrait être étendu à d'autres projets sous couvert d'un renforcement par l'Etat du dispositif de contrats d'insertion.
 
Prise en compte de l'expérience des Outre mer
Mme Pappalardo a pris note du souhait de La Cinor en matière d'aides législatifs. De même, elle a  suggéré à Gérald Maillot de mettre en avant ce projet à l'occasion des assises des Outre mer visant à l'écriture d'un "Livre bleu outre-mer", document détaillant les projets et sujets innovants des territoires ultramarins au terme des restitutions nées des échanges de ces Assises.

Le sujet "ESS" est à l'évidence plus que jamais d'actualité. Le Ministère finalise en effet pour 2018 une feuille de route marquant les enjeux et projets liés à  l'économie sociale et solidaire. Cette mission vient d'être confiée au député Christophe Itier, nommé haut commissaire dédié à cette thématique, lequel va débuter ses travaux sous l'autorité du secrétaire d'Etat Bruno Boisser.

A l'occasion de cette rencontre au 246 du boulevard Saint-Germain, la prise en compte de l'expérience des îles - et de la Réunion- est actée. Il est prévu que Baptiste Perrissin-Fabert, conseiller économie et finances vertes et économie circulaire, prenne attache avec la Cinor dans le cadre d'une démarche d'échanges et de restitution afin, confie Mme Pappalardo "de pouvoir, comme l'a souhaité le Président de la République, mettre en place des dispositifs adaptés à vos territoires".
 
Présentation du CGMD

Enfin, le Président de la Cinor n'a pas manqué de présenter à l'éminence grise de Hulot, le projet du futur centre de gestion multifiières de déchets (CGMD) du Sydne (syndicat de déchets nord-est).

Les enjeux sont connus: La Réunion est confrontée à un masse de plus en plus conséquente de déchets (500 000 tonnes/an) et l'enfouissement, croqueur d'espaces terrestres et du reste en sursis jusqu'à 2020, n'apparaît plus comme la solution miracle.

Le Président Maillot a pu détailler le contenu et mode de gestion de cette plate-forme qui, avec ses équipements annexes(*) , vise à assurer le tri, la valorisation et la production d'énergie, conformément aux dispositions mises en œuvre par la Loi de Transition Energétique. "Outre la perspective de pouvoir garantir le service public nécessaire à la protection à terme de l'environnement, la préservation de la salubrité publique, l'enjeu pour nous était de montrer que nous pourrons demain répondre de manière durable aux besoins à venir de la population de la micro région Nord Est en matière d’électricité".

Au bout de cette rencontre d'une heure, la directrice de cabinet du Ministère, ex directrice générale de l'ADEME, s'est engagée "à accompagner et  et suivre de près les beaux projets" de la Cinor, laquelle pour sa part s'est montrée "impressionnée par la qualité de l'accueil et de l'écoute de Paris".
 
Nicolas Hulot ne viendra pas en novembre à La Réunion
Quant à savoir si le Ministre Nicolas Hulot viendra découvrir ces projets à La Réunion ? "Rien n'est impossible mais sans doute pas en 2017".

Après les îles Fidji pour la préCOP, le Ministre de la Transition écologique et solidaire est attendu à Bonn pour la COP, puis animera le Sommet du Climat le 12 décembre à Paris, "un nouveau sommet voulu par la France afin de prendre de nouvelles actions pour le climat, notamment sur le plan financier".

Des temps forts manifestement incompatibles avec une escapade éventuelle dans l'Océan indien dans le court terme.

Une écoute attentive des dossiers et projets de la Cinor lors d'un entretien qui s'est déroulé sur la terrasse donnant vue sur le beau jardin du ministère.
Une écoute attentive des dossiers et projets de la Cinor lors d'un entretien qui s'est déroulé sur la terrasse donnant vue sur le beau jardin du ministère.

La directrice de cabinet a fait le plaisir à la délégation de La Réunion d'une visite des lieux.
La directrice de cabinet a fait le plaisir à la délégation de La Réunion d'une visite des lieux.

Nicolas Hulot n'était pas présent mercredi. On a malgré tout pris quelques repères dans son vaste bureau marqué des ors de la République.
Nicolas Hulot n'était pas présent mercredi. On a malgré tout pris quelques repères dans son vaste bureau marqué des ors de la République.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 10 Juillet 2020 - 08:09 Le Conseil Communautaire de la Cinor en direct

 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes