MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Chers candidats, qui que vous soyez... allez vous enfin aborder la question des nuisances-sonores et du tourisme-motorisé de loisir?


Par Jean Thevenet, bio-acousticien, habitant de CILAOS depuis 1993 - Publié le Samedi 8 Mai 2021 à 17:32

Si le BRUIT coûte 57 milliards d'euros par an en France selon l'ADEME, la Réunion particulièrement touchée par ce fléau a sûrement intérêt à gérer la question des NUISANCES-SONORES...

CILAOS ainsi que Mafate et même Salazie, sont tous les trois SINISTRÉS par le vacarme du tourisme-aérien.

Cette pollution-sonore dure "en temps normal" 6 à 8 heures par jour sous forme de passages à quelques minutes d'intervalle, bouffant toute la matinée et rognant de plus en plus ce qui reste de la journée.

Si on mesure quantitativement cette nuisance, elle correspond à un trafic-routier de plusieurs milliers de voitures par jour à proximité immédiate (environ 1500/matin si 50 hélicos), à la différence près que c'est partout, autant dans les zones-résidentielles qu'en pleine forêt, urbanisant ce qu'il nous restait de trésors naturels.

On détruit ce qu'il nous restait de Patrimoine et de cadre attrayant, les derniers espaces de ressourcement, nature et bien-être de L'île, son charme, et l'ambiance des Hauts. 

Le paysage est totalement modifié, la perturbation des oiseaux accélère celle des plantes, affectant réellement le paysage visuel, le ressenti des lieux est dégradé, la qualité de vie dégradée, et sur le plan quantitatif, les dégâts-sanitaires coûtent probablement bien plus que l'apport de cette activité polluante (stress ou effets-somatiques d'un stress non-reconnu). Le coût-sanitaire dépasserait le million d'euros rien qu'à CILAOS (abaque de l'ADEME: y entrer intensité-durée de ce surplus de pollution-sonore = 1.5 millions d'Euros/an CILAOS).

L'usage des hélicoptères à fenestron type EC130B4, H130, et pire encore le H120, ont augmenté d'un nouveau cran les nuisances des Hélicos depuis 2016: encore plus de vibrations et de hurlement prolongé du rotor-arrière.

La pollution des aéronefs n'est pas non plus négligeable en rejets chimiques: l'équivalent de ceux de milliers de voitures crachés dans des zones plus vulnérables d'où des irisations d'hydrocarbures dans l'eau de ruissellement près des 3 Salazes. 

Ce tourisme archaïque est totalement contraire à l'idée de transition-énergétique, et SURTOUT, répandre du bruit aussi longtemps et partout est en train d'éradiquer le chant des oiseaux-endémiques, et le Zoiseau-la-vierge mascotte des "Espaces Naturels Sensibles" perd rapidement ses populations depuis l'étalement-horaire des survols et leur généralisation après 2017!

Retrouver de partout dans les lieux les plus prestigieux de L'île cette "poubelle sonore", est une honte, d'autant plus que les gens commencent, surtout parmi les touristes, à se rendre compte des bienfaits du calme: savoir dans le monde-entier que la Réunion est encore "une île à hélicoptères" est un épouvantail-touristique: il ne reste donc plus que des touristes attirés par la Pub ou affinitaires, dont le comportement tend à être irrespectueux et destructeur de la nature qu'ils abordent comme "un parc de loisirs" sans conscience de la fragilité et de son caractère précieux. 

Même les parisiens ont fait l'expérience des chants d'oiseaux au calme au soleil de printemps, à Paris-même! À Tokyo la nature est honorée, chaque jardin et rue calme est un hommage à la nature...  Visiter ici un Haut-lieu de la biodiversité-mondiale inscrit à l'UNESCO et Parc-National, dans un tel vacarme, est une véritable honte pour La Réunion, "on se croirait dans une république bananière où règne la corruption". 

Il y a des solutions: compacter temporellement la nuisance, exclure les cirques des survols-panoramiques, concentrer l'activité des baptêmes-de-l'air dans des zones moins sensibles, et que ce soit pour le transport-touristique et pour la plupart des denrées hélitreuillées, redécouvrir le service des caravanes de mules, des porteurs correctement payés et relayés pour "les handicapés", des câbles de monte-charge, de petits téléphériques ou télésièges, évitant cette dépendance aux hélicoptères, lesquels devraient être réservés aux urgences et au secours...

Sur le même registre de LA POLLUTION-SONORE... Il est tout un mode de vie acquis sur l'exemple et "l'ambiance-la-Réunion": faire tout ce que l'on veut sans tenir compte des autres qui ne diront rien car "gentils et tolérants" ravalant leur ressenti...

 C'est ainsi que des touristes font de l'Hélico ou de l'autogire dans les Cirques, que des locaux enferment des chiens sous les fenêtres du voisin ou louent une location-saisonnière pour faire tapage toute la nuit: la violence intérieure monte d'un cran... et du coup, la pollution-sonore est devenue le fléau numéro 1 de L'île, le terrain d'une partie de cette maltraitance animale et violence entre humains, la source de tant de conflits larvés finissant en drames... Le RESPECT des habitants et la "prise en compte" du FLÉAU-SANITAIRE DE LA POLLUTION-SONORE devraient être un chantier prioritaire.




1.Posté par Bertel de Vacoa le 08/05/2021 18:07

Entièrement en phase avec l'auteur de ce courrier !

2.Posté par MirAU le 08/05/2021 20:13

Notre île lé une île touristique par excellence. Si nous y empêche les avions et hélicoptères de "fréquenter" nos cirques, mi vois pas comment attirer les touristes dans notre île. La Réunion ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et .... (donnez la suite que vous voulez à cette phrase) . Les survols de ces appareils sont exécrables et horripilants, mais il faut les supporter si on veut que le tourisme prospère .

3.Posté par nativel le 09/05/2021 06:59

Si la crise actuelle ne vous a pas fait réfléchir sur l'imbécilité d'un modèle économique basé uniquement sur le tourisme c'est que vous n'avez rien compris.
Le tourisme n'est pas une chance, c'est une nuisance et tous les pays qui ont basés leur économie sur cette activité vont avoir beaucoup de mal a se remettre du COVID dans le monde d'aprés.
L'augmentation des tarifs qui sera massive du transport aérien du fait des faillites et de la raréfaction des vols, la quasi suppression du transport maritime de passagers sont presque des certitudes qui bloqueront pour longtemps les activités touristiques et il faut le souhaiter cet envahissement de notre espace par les hélicos.
Une autre source de pollution sonore est celle générée par les ambulances privées qui à tout moment utilisent leur 2 tons pour griller les feux, se faufiler dans la circulation, sur le boulevard sud de Saint Denis à certaines heures on se croirait à New York alors que dans 90% des cas elle ne transportent pas de malade à risque vital, les chauffeurs de ces véhicules (Comme ceux d'un transporteur de matériel médical d'ailleurs) se servent de leur sirène et de leur feu tournant pour aller plus vite dans les embouteillages et ainsi rentabiliser au mieux leurs courses.

4.Posté par République le 09/05/2021 08:50

Le 09/05/21: on ne peut pas tourner le dos à ce problème; qui a fait la descente dans les cirques, par Maïdo ou par le Col des Bœufs, se rend vite compte de ces nuisances, amplifiées et prolongées encore plus par les remparts! À la population de la Réunion toute entière, et particulièrement aux élus , de se battre pour qu’il y ait des créneaux horaires hélicoptères bien établis - en tout cas voilà un problème à débattre dans le cadre des prochaines régionales!

5.Posté par Bertel de Vacoa le 09/05/2021 09:26

4.Posté par République le 09/05/2021 08:50

Entièrement d'accord avec vous !.... en fait vous m'avez devancé et dit ce que je pense !

6.Posté par Lulu le 10/05/2021 07:17

post 3 Nativel, je rejoins votre avis , ces ambulances privées doivent aussi savoir qu'elles ne sont pas prioritaires sur les routes et qu'il faudrait revoir leur comportement, car il y a urgence aussi à régler ce problème!

7.Posté par MICHOU le 10/05/2021 07:42

Oui et c'est peut être le moment de s'attaquer à tous les vrais problèmes pour lesquels on élit ces braves gens: Des bancs ou assises pour les personnes âgées à qui on demande de faire de la marche, des toilettes publiques propres et gratuites comme à l' Entre Deux, des logements, des transports et abris bus, des services de livraisons moins onéreux ou gratuits avec un minimum d'achat correct pour ceux qui sont âgés sans véhicules, une solution pour éviter les engorgements des bus pendant les vacances scolaires au détriment des autres voyageurs, la sécurité sur les espaces publics......
Une alternative au tout voiture et responsabilisation des concessionnaires par une taxe

8.Posté par MICHOU le 10/05/2021 07:51

A 2, le tourisme à tout prix, c'est une solution de facilité qui montre qu'on est incapable de mettre en valeur une île qui a de formidables atouts. Le tourisme bête et irréfléchi basé juste sur de la consommation débile et en important tout ce qui se fait ailleurs sous prétexte que nous aussi on a le droit c'est dommage et on pollue au lieu de partager nos richesses propres.
Les voyages forment la jeunesse mais voyager est devenu synonyme de retrouver les mêmes choses activités, hôtels partout, les centres villes et hypermarchés deviennent des clones partout, c'est dommage.
Les marchés péi deviennent des pièges à touristes avec des revendeurs qui n'ont rien de péi et des faits mains qui proviennent de AMAZONE

9.Posté par L'Ardéchoise le 10/05/2021 11:34

A 2 - Vous n'avez visiblement rien compris au problème !
Tout ce qui est fort bien développé devrait vous faire réfléchir un peu.
Quand à cause des différentes pollutions l'île aura perdu de ses attraits, le tourisme dont il est question n'existera plus.
L'île de la Réunion se mérite, et doit être parcourue à pied, dans le respect de la nature.
Mais si c'est trop pollué, les marcheurs ne viendront plus.

A 8 - "les marchés péi deviennent des pièges à touristes..."
Cela fait longtemps qu'il en est ainsi, ce me semble.

10.Posté par SETENG le 10/05/2021 15:37

Entièrement d'accord avec Jean THEVENET auteur de cet article. Hélicos, ambulances, motos, tout s'y met. D'accord aussi avec 3, 4 , 7, 9... qui apportent des solutions.

11.Posté par MICHOU le 10/05/2021 20:12

A 9, je n'y suis jamais allé avant 2019 accompagner des amis, je pensais aller à un marché du Chaudron, mais plus fourni, quelle ne fut ma déception! Idem pour les fameux marchés du terroir, onéreux et pas intéressants, du moins pour moi.
Quant au marché de nuit , à part les dall pouri , grosse déception aussi

12.Posté par Mamanresponsable le 11/05/2021 19:10

@ post 2: le tourisme à la Réunion s’est développé grâce aux labels Parc National et Patrimoine mondial de l’Humanité. Les hélicoptères ont profité de cette aubaine pour accroître leurs survols, comme des plantes parasites sur un arbre en bonne santé. Et aujourd’hui ces parasites font du tort à l’activité touristique comme à la population: on ne peut plus profiter des cirques, du volcan, du lagon...sans être importuné par ces machines à bruit.
Il faut absolument limiter leur activité pour que la Réunion garde ses attraits de Parc National, et non de parc d’attraction.

13.Posté par Gabu le 11/05/2021 21:10

D’accord sur le fait que la pollution sonore des engins volants soit gênante. Mais le tourisme est également synonyme de pollution visuelle, de pollution environnementale, générateur de plus de circulation dans une île étouffée par les bagnoles à tout va. Nous roulons au pas de manière chronique, les embouteillages sont devenus quasi « endémiques ». Quoi d’autre? La pollution de notre environnement : dépôts sauvages un peu partout, pique niques avec des feignants qui laissent tout sur leur passage, ravines souillées, bords de routes, carcasses de toutes sortes de véhicules. Vous en voulez d’autres? Allons-y : nos jeunes coureurs automobiles du dimanche, leurs bagnoles qui envoient des nuages de fumée à chaque accélération. Encore? Les mêmes jeunes qui ont des sonos centre stade de France, ultra basses à réveiller les morts. Encore? Les motos et le bordel qu’elles font, surtout le dimanche. Quoi d’autre? La tradition de monter le son dans les chaumières, le terrorisme musical à fond du voisin saoul, zamalé, sourd, qui emmerde tout le quartier…. Encore? Les chiens qui aboient à chaque mouche, quelquefois tout la nuit… j’arrête là…. Mais il y en a d’autres…. Pollutions sur cette île merveilleuse (dans les années 80, oui…!!!)

14.Posté par Nawak le 12/05/2021 08:45

Moi ce qui me fait rire avant toute chose, c’est d’entendre nous sommes une île française …… Nous ne sommes pas considérés comme des Français sinon il n’y aurait pas autant d’hélicoptères nous pourrissant la vie. Tout cela a démarré par une succession de dérogations du préfet de l’époque ! Pour survoler nos cirques, pour construire les hélistations en dehors des aéroports pour survoler à plus basse altitude notre île puis bouquet final pour déposer les clients dans nos cirques et partout ailleurs !! Strictement interdit dans toute la France !!!! Sauf à la Réunion !
Je suis réunionnaise et j’ai mal en mon âme de voir comment les préfets nous traitent. Nous ne sommes pas moins que nos concitoyens de métropole. Vous devriez avoir honte de nous laisser nous faire abuser de la sorte. Vous ne méritez pas votre poste sur notre île, vous êtes là pour faire appliquer la loi Française. Moi ce que je constate, c’est que l’un des préfets à abuser de notre « vivre ensemble » et abuser de notre gentillesse. Nous ne sommes pas des singes, vous n’avez pas à survoler nos lieux d’habitation.

15.Posté par Sylvain Benusiglio le 12/05/2021 11:09

Je suis 100% d'accord, ce tourisme "infernal", qui ne sert qu'à quelques privilégiés et nuit à des milliers d'habitants, de touristes en quête de calme et de vraie nature, détruit les oiseaux, devrait être banni. Il va d'ailleurs à l'encontre de tout vdéveloppement durable, arrosant notre île de milliers de tonnes de déchets de kérosène (250 l à l'heure pour 1 hélico !!!)

16.Posté par Bruno 974 le 12/05/2021 13:12

Si le phénomène ne s'arrêtait qu'aux cirques mais malheureusement c'est un problème global qui doit être traité au niveau de l'ile entière.

17.Posté par Qui aime encore La Réunion, ce qu''''elle est devenue ?? le 12/05/2021 21:52

À l'attention de nos "chers" candidats :

Pourquoi depuis le début de la campagne, pas un seul de VOUS TOUS n'a parlé de l'exaspération de tant de Réunionnais (et de touristes aussi) devant ce Tourisme-aérien quotidien qui nous bombarde tant de Décibels et de Vibrations des heures durant chaque jour de l'année, comme si nous étions un pays en état de guerre, de violence extrême, à fuir de toute urgence >> sujet tabou, abdication, manque de courage?? Ne pas débattre et réagir face à cette prédation, c'est vraiment ne rien vouloir entendre et comprendre des déséquilibres, douleurs et souffrances de La Réunion profonde!

Avec ce vacarme constant, incessant, chez soi, dans les champs, en randonnée, La Réunion a complètement perdu sa Beauté et sa Splendeur, toute son Âme et sa Bonté >> on ne se croirait plus que dans un gigantesque Parc d'attractions, les dégâts et conséquences sont considérables!

Les conséquences sur les Oiseaux-endémiques à faible-chant, donc sur sa Biodiversité (Faune et Flore) sont monstrueuses, pas besoin d'être ornithologue ou botaniste pour s'en rendre compte, juste amoureux et à l'écoute tous les jours de la Nature... Quand on voit que le Parc-national de La Réunion et l'UNESCO ne sont même pas capables de le constater et de le dénoncer, crier le holà, mais c'est quoi ces bouffons qui nous dirigent et soit disant protègent les "zones naturelles sensibles" de L'île, ces conseils Départemental et Régional à laisser autant se dégrader la Vie à La Réunion depuis tant d'années, de quantité de populations et d'espèces protégées??

Merci de mettre en avant ce SUJET phare et central du quotidien de tant de Réunionnais et des Oiseaux-endémiques en voie de déperdition... Le Zoizo-la-vierge ou Chakouat (Tersiphone de Bourbon) est en train de diminuer jusqu'à disparaître dans les zones très survolées par les Hélicos et ULM, les drones aujourd'hui >> plus un seul au Col-du-Taïbit, entre le Cirque de Cilaos et celui de Mafate!!

Quand allez-vous vous intéresser en profondeur à La RÉUNION, aux Réunionnais, à ses Zoizos-endémiques, sa Biodiversité??

Pierre Bosmans, cilaosien depuis 8 ans

18.Posté par L'Ardéchoise le 13/05/2021 08:56

A 14 - Sa koué sa ?
Vous avez vu ça où que c'était interdit partout sur l'hexagone ?
La différence, c'est la surface de l'île, concentrée, et le fait que certains ont vu une opportunité de faire du fric au détriment de la préservation de la nature !!!

19.Posté par Hugh .Hugh ... le 13/05/2021 12:17

@ 10.Posté par SETENG le 10/05/2021 15:37
et
@ 6.Posté par Lulu le 10/05/2021 07:17

Hélicos, ambulances, Vous avez omis le tintamarre DES DEUX TONS lors des sorties de la Police Nationale en plein centre ville de Saint Pierre rue du Four à chaux souvent bloquées dans les embouteillages ... un vrai fléau.

Dieu Merci les Pompiers ne sont plus rue Désiré Barquisseau

Une solution: faire accompagner les sorties de Police secours par une brigade motorisée afin de bloquer les véhicules en amont sans utilisé les 115 dB

@ 16.Posté par Bruno 974 le 12/05/2021 13:12

Oui ce phénomène a gangréné l'ile entière....COMME LES TOURS DE L'ILE EN MEUTE DES MOTARDS une réglementation s'impose, puisqu'en sus des nuisances sonores il y a leur inconscience VITESSE

20.Posté par Nawak le 13/05/2021 12:30

@ L’Ardechois vous pouvez trouver toutes ces informations dans la réglementation de l’aviation civile sur internet. Et c’est là qu’on peut constater toutes les dérogations dont bénéficient les compagnies d’hélicoptères à la Réunion.

21.Posté par L'Ardéchoise le 13/05/2021 20:11

20 - Ce qui ne colle pas dans votre premier commentaire, c'est "strictement interdit dans toute le France".
Vous pouvez faire un tour d'hélico au-dessus des côtes sud, un survol des gorges de l'Ardèche en ULM etc...etc...
Comprenez bien que je suis d'accord avec ce billet et la plupart des commentaires, d'autant que j'ai vécu non loin d'un héliport sur l'île, c'était infernal dés potron minet. Je sais que cela ne s'est pas arrangé, au contraire, comme d'autres pollutions (parc auto complétement dingue entre autres).
Non seulement c'est infernal, mais en plus c'est dommageable et inquiétant pour l'avenir de la Réunion.

22.Posté par Nawak le 14/05/2021 09:24

& L'Ardechoise relisez bien ma phrase, c'est la dépose en dehors des hélistations qui est interdite en France.

23.Posté par Interviewvox le 15/05/2021 08:19

Vous décrivez, décrivez, décrivez ok merci pour moi qui vit à Paris!
Moi je vais proposer! Mettez vous en contact avec des corses qui vous diront comment se faire respecter! Demandez à vos voyous de ne plus tirer des coups de feu en l'air mais sur des hélicos à l'arrêt! Incitez les touristes à ne surtout pas en faire, dites que leurs hélicos ne so t révisés que tous les 30 ans, les taxis ditent qu'il y a beaucoup d'accidents, invitez les touristes à venir manger à la maison, écoutez les histoires de vos ancêtres, organisez des visite guidées de vos coutumes, parlez leur des sales hélicos dès l'arrivée! Faites en des alliés, demandez leur des idées faites jouer vos enfants avec les leurs, Parlez leur de la faune, la flore, et vous serez payés en plus, organisez des associés tourisme, un vous amènera au bar du coin! A la fin ils sauront tout tout tout sur laReunion! Racontez des anecdote de vos élus, faites les concierges, personne n'aura envie de faire du scooter des mers, ils en ont à 10km de chez eux! parlez leurs des dangereux requins, organisez vous par quartiers pour monter des vendettas à bases de riches idées pour les contrer!
Vous êtes mous ou quoi?;)

24.Posté par L'Ardéchoise le 15/05/2021 19:11

La "Parisienne", vous avez l'intention de recommencer vos délires ?

"Demandez à vos voyous...de tirer des coups de feu sur des hélicos à l'arrêt".

J'hallucine ! Zinfos permet donc à des gens comme vous de donner de tels "conseils"...qui sont plutôt des incitations à des actes guerriers...
Et en plus de n'avoir pas repéré qui vous êtes.
Oussa nou sava ?

25.Posté par L'Ardéchoise le 15/05/2021 23:25

Ohé ! Pierrot, t'es encore là ?
Post 23, " tirer des coups de feu", "montez des vendettas" ?
C'est qui, qui est à la modération ?
C'est bon, là, c'est devenu quoi Zinfos ?

26.Posté par Jean Thevenet le 16/05/2021 10:32

Pour répondre à 23.Posté par Interviewvox le 15/05/2021 08:19 j'aime bien ce message par ce qu'il transmet ce fantasme "facile" et "naïf" de bon vivre ensemble et d'entraide sociale... Mais non, mais non... ce ne sont pas des VISITEURS qui viennent alimenter ces activités destructrices mais des TOURISTES qui ne sont que 80.000 à 100.000 par an (le reste, sur le tout faisant 500.000 environ,sont des amis ou de la famille des habitants dit "AFFINITAIRES"), Les "touristes" sont des consommateurs d'un produit associé à un slogan. "La Réunion, ÎLE INTENSE, Parc de Loisir Grandeur Nature" (des slogans qui s'affichent dans les pages des sites qui vendent la Réunion).

Ces touristes actualisent le rêve pré-formaté promu par la com touristique sans se poser plus de questions (parfois caricatural jusqu'à devenir un Parc de loisir pseudo tropical sonorisé avec une musique pseudo antillaise et... peuplée d'asiatiques !!! -> pour séduire la clientèle de la Thaïlande et les chinois?!), et ils ne veulent pas s'en poser, étant en vacances. Ces touristes là "accrochent" aux vidéos à forte audience des réseaux sociaux qui sont celles des influenceurs, fonctionnent par identification (on a eu recours à l'identification exploitée en publicité pour la première fois quand l'IRT a fait une campagne de publicité montrant la tête d'une personne en plus grand que le paysage)

C'est trop chiant de faire des remises en question, les touristes "critiques" ont déjà décidé d'éviter de prendre l'avion pour aller aussi loin pour des vacance car ça pollue trop et la Réunion est déjà "trop pourrie" d'urbanisation concrétisant le "tout-bagnole", et l'hélico en Parc National, c'est la cerise sur le gâteau de la destination-arnaque aussi beau soit-il le paysage, car le malaise n'en est que plus grand de voir ce qu'il en est fait.

Discuter avec ces touristes? Vous ne pouvez pas; ce sont des gens qui se sont soudés dans des groupes organisés, occupé à plaisanter et à faire des railleries et souvent très pressés: il font une course à "en voir le plus possible en moins de temps possible", certains n'ont même pas le temps de faire la route de CILAOS d'où l'enjeu de construire prochainement une hélistation pour eux, et on ne peut guère les aborder, pas plus qu'on peut aborder quelqu'un qui se rend au travail et qui est pressé. La plupart ont en effet un plan de visite avec des points à atteindre dans les délais, ce plan de visite, l'accès aux prestation est parfois (et de plus en plus souvent), planifié et payé AVANT MÊME qu'il aient débarqués, donc sans avoir eu le temps de se rendre compte sur place "ce que ça fait".

Le slogan "La Réunion île intense" censé périmé vers 2010 a été relancé vers 2014 malgré le raz le bol de la consommation-poubelle de l'époque, car ça marchait de nouveau associé à la vitesse, et au "plein la vue", et à cette tendance réseaux sociaux (images rapides associées à du bruit et de la musique forte, presque de la publicité pour l'ego de ceux qui les produisent): La pollution sonore intense ne gêne pas ce type de "trip"... Vous n'avez pas idée du pouvoir d'induction de ces slogans touristiques que les touristes propagent d'eux même en les reprenant dans leur propre communication fières d'avoir visité "l'île intense" et de reproduire à leur tour ces images "intenses" qui leur ont donné envie sur les réseaux sociaux, en "amateurs", et de seconder ainsi les influenceurs en conseillant "les incontournables".

Commercialement, entasser des foules sur un petit territoire est aussi plus rentable. La Réunion est trop petite pour accueillir un tourisme calme et important en quantité sur aussi peu de surface de nature puisque la surface de nature qu'on peut fréquenter se réduit à presque rien si on ne sort pas des sentiers, et en dehors des reliques de forêts primaire contenant ces sentiers c'est de l'urbanisation, ou de la culture intensive, ou des zones à déflagrateurs anti-oiseaux!

Un bon modèle, pour le tourisme à la Réunion, c'est LE JAPON.

- Même densité de population
- Même pourcentage de zone constructible/montagne
- La différence du coté nature: la nature est un temple, dont l'entrée est symbolisée, et lieu de recueillement, il peut y avoir 100 fois plus de personnes sur un sentier qu'à la Réunion, sans que ça soit "le bordel", par ce qu'on visite dans l'idée de respecter (les esprits) et de contempler la beauté.
- on n'élague pas les arbres, au pire, on les taille en quête d'esthétisme... etc...

Cela implique un changement d'esprit, de façon de vivre, on en est loin et il est question de paysage et d'ambiance pour cela: il faut commencer par restaurer le terrain d'un tel émerveillement et paix, ça doit venir de plus haut: il devrait être interdit de nuire ainsi à des paysages et une population pour des raisons mercantiles décision prises de plus haut que le sont les "autorités" locales occupés à la dilapidation de l'île....

27.Posté par Interviewox le 20/05/2021 08:14

@Jean Thevenet
Je veux bien vous croire pour certaines choses, mais pas pour tout! Je pense que vous êtes une population assez indolente qui se laisse bercer par les événements sans solidarité déjà entre vous, donc pas plus avec des touristes! Je le dis sans aucune méchanceté, soyez en assuré!
C'est pour cela que je me suis permis cette référence à la Corse, pour plaisanter!
Vous dites que c'est petit, mais n'avez aucun contact avec les touristes?
Vous pourriez très bien manifester, faire du bruit devant les hôtel, expliquer la situation aux touristes devant leurs hôtels!
Mais vous êtes peut-être gentils, bien élevés et vous n'osez pas le faire! Quoique...vous avez montré votre caractère pour l'affaire Joe Bedier! Pourquoi pas la même chose pour les hélicoptères?
Mais attention ce qu'on gagne d'un côté, on le perd de l'autre...
C'est risqué pour le tourisme et ses emplois...
A vous de voir, de choisir, de réfléchir à des solutions!
Ensemble! Vous attendez trop de vos politiques! Ou alors allez les voir en groupe, exaspérés!
Ils feront remonter l'info en haut lieu, si vous êtes convaincants!
Mieux vaut être naïf qu'inactif;)
Demandez à la force battante et vive de votre île, les asiatiques, de se joindre à vous!
Le multiculturalisme de votre île permet aux touristes de découvrir et de visiter 10 pays à la fois, d'écouter les histoires d'un guide en parcourant un chemin de randonnée où la nature est intense! Arrêtez de me dire que les touristes préfèrent être dans un hélico au vacarme assourdissant! Ils y vont car ils n'ont pas d'autres propositions ou qu'ils sont mal, ou pas du tout informés sur les maux qu'ils procurent à la population!
Avez vous envoyé votre magnifique et explicite courrier en haut lieu? Au président de la République? Aux médias de la métropole? Aux médias des principaux pays d'où proviennent vos touristes?
Il est très fort ce courrier et ne doit pas être lu par 1314 personnes! Bravo pour cet écrit!
Vous m'avez informé sur quelque chose que j'ignorais!
Et vous devez le relayer! Et pardon, vous avez proposé quelques solutions... ce sont des gens comme vous qui commencent à faire bouger les choses!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes