Faits-divers

Chèques volés et rapidement encaissés pour "faire cracher au maximum les gabiers"

Jeudi 22 Août 2019 - 22:30

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Ils étaient 16 prévenus appelés à la barre du tribunal correctionnel de St-Pierre ce jeudi matin pour une affaire de chèques volés et recel. Des chèques falsifiés et rapidement encaissés pour "faire cracher au maximum les gabiers", a résumé le vice-procureur. Un "petit réseau hétéroclite et pyramidal" dont les responsabilités et liens entre chacun des prévenus sont restés en partie mystérieux à l’issue de l’audience. 
 
Au total, le préjudice financier s'élève à 163 000 euros. Les chèques ont été volés à trois victimes. Et pour l'une d'entre elles, le délit est d'autant plus désagréable que le forfait a été commis par son propre fils, Ridwan, poly-toxicomane qu’elle héberge.  Six  formules de chèques pour un montant de plus de 78 000 euros, lui ont été dérobés.

Le couple formé par Mohammad et Nathalie, désormais connu pour le trafic d’Artane impliquant des médecins, aurait, lui, servi d’intermédiaire.

Max et Jean-Antoine surnommé "Ti Toine",  sont eux désignés comme les "cerveaux" du réseau. Leur nom apparait dans chacune des ramifications bien qu’aucune transaction n’ait été révélée sur leur compte. Pour cause, selon les éléments de l’enquête, ces derniers auraient demandé à "des petites mains" d’encaisser rapidement les chèques volés qui ont elles-mêmes parfois fait entrer des proches ou membres de leur famille en leur virant des sommes sous couvert d’autres petits business pour certains. Ainsi Jean Rudolf est celui qui a encaissé le plus gros chèque, 37 500 euros pour ensuite virer différentes sommes à cinq bénéficiaires qui ont assuré à la barre ignorer l’origine frauduleuse de ces virements. Jean Rudolf leur demandait ensuite de retirer l’argent en cash. Les derniers maillons de la chaine gardaient une petite partie de la somme, quelques centaines d’euros en général. 
 
"Un coup mûrement réfléchi" selon le ministère public. "On vampirise les comptes et cartes bancaires des personnes les plus fragiles et on s’introduit dans l’économie informelle de petits business en petits business". 
 
Des peines allant de 500 euros d’amende avec sursis à 6 mois de prison avec sursis en fonction des responsabilités et casiers ont été requis pour les "petites mains". Pour avoir volé sa mère, Ridwan risque 8 mois de prison et 2 000 euros d’amende; Jean-Rudolf 6 mois de prison et 5 000 euros d’amende. Ont été demandés 8 mois de prison et 5 000 euros d’amende pour les intermédiaires, Mohammad et Nathalie. Déjà connus défavorablement de la justice, les deux "cerveaux" du réseau, Max et "Ti Toine" pourraient retourner derrière les barreaux pour une période de 15 et 18 mois. Une amende de 10 000 euros a également été requise à leur encontre. 

Pour leur défense, leur conseil ont soulevé "une enquête loin d’être exemplaire", "des auditions lapidaires", "des démonstrations lapidaires" et surtout un manque d’éléments matériels et intentionnels prouvant les infractions reprochées. Le verdict est attendu pour le 5 septembre prochain.
PB
Lu 6865 fois



1.Posté par marde le 23/08/2019 07:51

C est un bon zenfant ça

2.Posté par Kiki le 23/08/2019 13:18 (depuis mobile)

C''est qu''ils "couvrent" une ou des personnes. (Bien insérés ds la sté) ? En 1er sur un chèque c''est de le mettre à l''ordre (risque d''oubli). Comment ont ils procédés ? Pas à la manière de "attrape moi si tu peux" ? Ça c''est pdt en 1960.

3.Posté par MôveLang le 24/08/2019 07:56 (depuis mobile)

Et rien pour les victimes, et pourquoi pas des TIG au minimum pour tout le monde, ?
Il y a tellement de makoterie sur l''île, de bord de ravines à nettoyer, fin! Enlever les restes des paillotes dans le sable, du travail, il y en a.

4.Posté par Le Jacobin le 24/08/2019 14:22

Insolvables cause toujours!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie