MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Chapeau bas Monsieur Hollande !


- Publié le Lundi 5 Décembre 2016 à 17:06 | Lu 451 fois

Chapeau bas Monsieur Hollande !
Je vous félicite et je vous remercie pour le courage et l’intégrité dont vous faites, enfin (!) preuve. Enfin un président en exercice qui tient parole tout en  reconnaissant son échec ! Il est vrai que la situation politique et politicienne dans laquelle vous vous trouvez vous laissait peu, voire aucune, de marge de manœuvre face aux prochaines élections. La cuisante défaite de votre prédécesseur aux toutes récentes primaires de la droite vous a peut-être ouvert ouvert tout grands les yeux et probablement guidé dans votre prise de décision… Les français seraient-ils plus intelligents que vous ne le laissiez supposer ? Même « le Grand Général » qui, pourtant avait pris une bonne mesure du peuple français, avait fini par y perdre la veste… Il était parti aussitôt, dignement. Personne n’a, depuis, agit avec tant de conscience.
 
En ce qui vous concerne, Monsieur le Président, mieux vaut ce retrait prudent qu’une défaite qui vous collerait immanquablement à la peau pendant tout le reste de votre vie, voire bien plus longtemps. Plus de 100 ans après, on se souvient encore de la pittoresque aventure en pyjama de Paul Deschanel…
 
Enfin, nous pouvons l’espérer, la grande majorité de nos militants  retrouva cette  envie, ce besoin de militer, de porter haut nos valeurs. Ces valeurs qui nous sont si chères, vous les avez trop souvent et trop vite oubliées. Vous avez entraîné à votre suite un nombre importants de nos élus de gauche, oublieux eux aussi de leurs devoirs et des convictions qui les avaient fait élire. Ils vous  ont aveuglément suivi dans votre virage à 180 degrés vers une forme de libéralisme pour ne dire une droite réactionnaire. Il me peine d’admettre que, loin de défendre nos idéaux fondamentaux et humanistes, tous ces gens ont ravalé leur conscience, qui pour un poste, qui pour une reconnaissance… Quelle tristesse !
 
Par contre, je tiens fortement à féliciter tous les frondeurs qui n’ont pas cédé à vos chants de sirène, ces « 70 » qui se sont érigés, entre autres, contre la déchéance de nationalité (proposée, en son temps par un certain Jean-Marie Lepen et puis reprise par vous !) puis contre la loi Macron et la loi travail (dont personne ne veut, ni à droite, ni à gauche, mais que notre premier ministre actuel, en phase de démission, soutient toujours !). Je les salue tous, ces femmes et ces hommes courageux qui comptent dans leur nombre des personnages qui nous sont chers, ces Huguette Bello, ces Gérard Filloche ou ces Laurent Baumel. Leur position et leur opposition ont, paradoxalement, permis à notre grand parti de ne pas imploser.
 
Suite à votre quinquennat calamiteux, Monsieur Hollande, nous allons devoir nous retrousser haut les manches pour reconstruire sur les ruines que vous laissez derrière vous, tâche qui, j’imagine, ne vous séduit pas beaucoup, ce qui a pu aussi peser dans la balance de votre décision de vous effacer. Merci de ne pas nous rendre cette tâche ingrate encore un peu plus ardue !
 
Il serait bon et décent que votre garde rapprochée calque son comportement sur le vôtre. Elle vous a suivi, soutenu et probablement poussé vers des décisions et  propositions suicidaires pour le parti et pour la France.
 
Aujourd’hui, vous « reconnaissez » (?) vos erreurs, mais la base, c’est à dire tous les « petits », tous les militants, ne peut oublier. Je leur fais confiance pour ne pas perdre la mémoire face à celui qui œuvre dans l’ombre depuis longtemps et qui ambitionne de vous remplacer. Il a été l’un des plus fervent défenseurs de la loi de déchéance de nationalité ! Il a clairement et longuement exprimé son profond mécontentement quand vous avez renoncé à cette loi inique. Il serait donc profondément injuste de vous condamner et de l’absoudre ! Seule Madame Taubira trouve grâce à mes yeux : elle n’a pas été toujours comprise, mais elle seule a eu le courage de démissionner pour bien vous signifier son désaccord. Il semble donc qu’elle, au moins, porte de vraies valeurs de gauche.  
 
Face à l’échéance électorale de 2017, perdre une  élection  en respectant les idées fondamentales du parti me paraît tolérable, démocratie oblige. Là où le bât blesse, c’est l’idée de perdre alors que nous avions toutes les cartes en main : les régions, les départements, le Sénat, l’Assemblée Nationale, les mairies des grandes métropoles. Nous devons maintenant faire preuve de maturité politique, de  professionnalisme et de discernement des plus absolus. Force nous est de constater que nous sommes devenus le parti politique qui est au plus bas non seulement dans les sondages, ce qui n’est pas forcément très grave en soi, sauf dans notre cas où les résultats sont implacables, mais surtout dans le cœur des citoyens de notre  pays, ce qui s’exprimera dans les urnes et qui hélas ne mentira pas… Quelle tristesse ! Après avoir brillé d’une façon insolente nous avons tout perdu. C’est plus qu’insupportable. C’est d’une négligence impardonnable !  Demain il faut la gauche retrouve une unité, une identité.  Pour ce faire il faudra avoir le courage d’analyser et de décortiquer la situation dans laquelle nous nous trouvons plongés, d’en tirer les leçons. Nous sommes socialistes et nous devons nous en tenir au socialisme ! Nous avons vu comment pencher trop à droite nous a fait tomber dans l’abîme ! Finalement, il n’y a pas grand chose de plus à comprendre ! Toute la gauche doit se retrouver. Des millions de femmes et d'hommes sont dans l’attente.  Ne les décevons pas !
 
Marc Marie, incurable optimiste, rêveur peut-être ?




1.Posté par @ Marc Marie le 05/12/2016 20:58

"Chapeau bas pour le courage, l'intégrité" dites vous !!! Je crois rêver, on ne dois pas parler de la même personne... Si cela s'applique au nain de jardin qui essaye de diriger la France, prenez un dictionnaire pour revoir la définition des mots courage, intégrité et aussi le sens de "chapeau bas" !
DE GAULLE a eut ce courage et cette intégrité en démissionnant après un référendum, plus près de nous, l'italien Matteo Renzi aussi a assumé son échec.
Notre "audacieux" nullissime 1er au plus profond des abysses n'a jamais eut le courage ni l'intégrité de faire de même, trop bouffi d'orgueil et de suffisance...
"courage, intégrité, chapeau bas" MDR !!!
PS : Merci Marc Marie pour ce moment d'intense rigolade... MDR !!!

2.Posté par VIEUX CREOLE le 06/12/2016 19:45

_ Rappelons simplement ( pour mémoire ) que sous la 5ème République quatre Personnalités de l'Exécutif français ont volontairement démissionné du poste qu'elles occupaient : !
-1) le Président de la République Charles de GAULLE ,aprés avoir été désavoué par les Français à la suite d'un référendum ;
-2) le 1er Ministre ,Jacques Chirac ,en désaccord avec le Président Valéry Giscard d'Estaing ;
-3) le 1er Ministre Lionel Jospin ,aprés son échec au 2ème tour du scrutin présidentiel de 2012 . Il n'a jamais plus sollicité , depuis, d'autre mandat autre politique !!!
-4) et enfin ,François Hollande qui a tenu à respecter la promesse faite au début de son mandat de ne plus se représenter si la courbe de chômage laissée par Sarkozy , "n'était pas inversée "! La cacophonie qui régnait au sein du P..S. l'a certainement incité à prendre sa décision à un moment qui a surpris ses fidèles !

_ Remarquons que si ces démissions ont été saluées comme des comportements "d' Authentiques Républicains et d'Hommes d' État " , les Adversaires partisans "attitrés"de ces Personnalités ont des qualificatifs les plus sarcastiques ,voire les plus injurieux à l' dresse des Démissionnaires !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes