Politique

Changement climatique : Frédéric Mortier nommé en Outre-mer

Jeudi 2 Mai 2019 - 15:37

© Cerema
© Cerema
Les récents événements climatiques ayant entrainé des catastrophes naturelles ont douloureusement rappelé la vulnérabilité des territoires ultramarins face à certains risques naturels  intenses : cyclones, éruptions volcaniques, séismes, tsunamis, submersions marines… Ces risques se trouvent aggravés sous l’effet d’une concentration urbaine sur le littoral, de son anthropisation, de l’affaiblissement des récifs coralliens et des marais à mangroves, d’une forte vulnérabilité du bâti.
 
En plus de ces risques naturels, les territoires ultramarins peuvent être exposés à d’autres risques spécifiques nouveaux, telle que la prolifération des algues "sargasses" aux Antilles.
 
Pour faire face à ces enjeux spécifiques, et pour répondre à la spécificité de la gestion de crise en outre-mer, en raison de l’éloignement et de l’enclavement des territoires, le Gouvernement a décidé de nommer Frédéric Mortier délégué interministériel aux risques majeurs outre-mer pour une période de deux ans. Sa nomination aura lieu lors du Conseil des Ministres du 15 mai 2019.
 
Il sera chargé d’accélérer et renforcer les actions de prévention et de gestion des risques dans ces territoires, en particulier celles découlant du Livre bleu issu des Assises des outre-mer et présenté par le président de la République à l’été 2018.
 
Il travaillera en lien étroit et en appui des préfets et des collectivités locales, départements et régions d’outre-mer, dans une approche pragmatique, avec l’appui d’une équipe dédiée. Il se déplacera régulièrement dans les territoires concernés afin d’évaluer la coordination et la mobilisation des acteurs et de proposer des pistes d’amélioration.
 
Il travaillera en lien étroit avec les professionnels et acteurs locaux

Parmi ses priorités, le délégué pilotera plus particulièrement la mise en œuvre du plan séismes Antilles (PSA), qui vise à réduire la vulnérabilité des îles antillaises face aux séismes, ainsi que  l’amélioration de la connaissance et de la préparation face aux séismes qui frappent les fonds marins de Mayotte depuis mai 2018. Il travaillera en lien étroit avec les professionnels et acteurs locaux afin de développer un aménagement et des constructions résilientes, en particulier face aux risques cycloniques.
 
Il sera également chargé de réfléchir aux mesures permettant d’améliorer le taux de couverture assurantielle qui reste trop bas dans les territoires d’outre-mer.
 
Bien que l’échouage massif de sargasses dans les Antilles ne puisse plus être considéré comme risque naturel imprévisible, le délégué interministériel sera également mobilisé dans la mise en œuvre du plan national de prévention et de lutte contre les algues sargasses, en vue d’améliorer la connaissance de l’origine de ce phénomène, renforcer les capacités de prévision et identifier des solutions pour valoriser les algues ramassées.
 
"La nomination de Frédéric Mortier, comme délégué interministériel aux risques majeurs outre-mer, est un pas important dans la construction de la Trajectoire Outre-mer 5.0, et notamment dans l’accomplissement de l’objectif zéro vulnérabilité aux changements climatiques, qui vise spécifiquement à réduire la vulnérabilité de nos territoires ultramarins",  indique Annick Girardin.
NP
Lu 1495 fois




1.Posté par République le 02/05/2019 15:50

Quand les mots ne s’accrochent pas aux choses…

2.Posté par Angel le 02/05/2019 15:55 (depuis mobile)

Stgilles les bains tte band gros kaz et hotel les devant le tracé de l''ancien chemin de fer et à detruite surtt roche noire. Sans conté dans les ravine etc...

3.Posté par GIRONDIN le 02/05/2019 16:05

Mortier?

C'est notre posteur sur zinfos974 '' mortier''' '


Donc du mortier pour recoller les morceaux, je demande M Taloche à l'intérieur !!!!!!

4.Posté par Lover le 02/05/2019 16:06 (depuis mobile)

Ben nu atendd notre pilon avec impatience ! N'a voir quouque li pé fèr ! Lo calou nou nana déza...lol !

5.Posté par Lover le 02/05/2019 16:07 (depuis mobile)

Ben nu atendd notre pilon avec impatience ! N''a voir quouque li pé fèr ! Lo calou nou nana déza...lol !

6.Posté par néné le 02/05/2019 16:51

excusez moi du jeu de motsun peu con , MORTIER c'est du béton

7.Posté par SITARANE le 02/05/2019 17:21

Nommé pour 2 ans , le temps qu'il fasse ses visites dans tous les territoires, il sera parti sans avoir agi..........Le prochain agira de même...............C'est juste du pipeau................

8.Posté par Batofou974 le 02/05/2019 17:34

Macron a dépéché un savant qui va entraver les plans de la nature "pei" ! Tous ces postes qui servent à rien si ce n'est que du baratin sucré,, faudrait s'en passer ! Y a pas un jour où l'on assiste pas à la création d'un poste de : délégué, d' assistant, de directeur, d'ambassadeur etc... ou je ne sais quoi encore . Foutaises au carré, ce mec ne vas pas quand même barrer le vent ni défendre la houle, ..non, mais vraiment du n'importe quoi....Macron essaie de grapiller ou rattraper toutes ses conneries...en attendant le problème des gilets jaunes n'est pas résolu et le peuple crie plus fort ! Sérieusement, on doit être la risée du monde. On risque de croire que la France c'est comme le Vénézuela ! .....

9.Posté par GIL et jones le 02/05/2019 18:39

SI CA C EST PAS DU BÉTON ?

10.Posté par parlamer le 02/05/2019 19:53

la banquise s'agrandi:

" Jakobshavn, le plus grand glacier du Groenland regagne du terrain
Des chercheurs de la NASA ont découvert que le glacier Jakobshavn (à l’origine de l’iceberg responsable du naufrage du Titanic ) qui s’amincissait depuis 20 ans a fait une volte-face inattendue : le glacier s’écoule maintenant plus lentement, s’épaississant et avançant vers l’océan au lieu de reculer. Cette découverte a fait l’objet d’une étude publiée… "

mine , le gouvernement de blaireaux n'etait pas au courant de la vague de froid qui arrive

em marche arrierre toutes..

11.Posté par Ma sonnerie le 02/05/2019 22:14

un chargeur de l'eau?

12.Posté par CITOYEN le 03/05/2019 05:52

ESPÉRONS QU IL CONTRIBUERAS A FAIRE STOPPER DEFINITIVEMENT LE PROJET DES CARRIÈRES NUISIBLE A L ENVIRONNEMENT ET CONTRIBUE AU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE ?

13.Posté par Bababfigue le 03/05/2019 10:17

Du coup, puisqu'il va s'occuper de notre problème à notre place, je peux retourner à ma bouffe emballée...

14.Posté par Mortier le 03/05/2019 10:59 (depuis mobile)

Non Mr. Girondin, ce n'est pas le même et par respect pour ce monsieur qui vient d'être nommé ici, je compte changer mon pseudo. Et pour vous faire plaisir je choisirai ''taloche''

15.Posté par Le Jacobin le 03/05/2019 13:16

Un Mortier pour bétonner.

Nous avons dans les Outre Mer des talents qui savent observer le phénomène naturel, encore un emploi de complaisance pour les copains.

16.Posté par GIRONDIN le 03/05/2019 13:39

14.Posté par Mortier
Salut, '' taloche '' ' lol, mais gardez votre pseudo, en tout cas l'essentiel c'est de continuer à donner votre avis.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 1 Décembre 2019 - 19:35 St-Paul : Fabrice Marouvin officialise sa candidature