Championnat du monde des courses aventure


Du 4 au 16 novembre 2018, la France organise le championnat du monde des courses aventure. 
A événement exceptionnel, un décor hors-norme, celui de L’île de La Réunion. Cette expédition sportive unique et engagée, courue en autonomie réunira un plateau composé des meilleures équipes du monde. 

Les équipes relieront Hell-Bourg à Saint-Paul durant 5 à 8 jours de courses non-stop en immersion et sans assistance. 
 
Une fierté pour le Président du Département Cyrille Melchior. Plus de 300 athlètes vont fouler nos sentiers et remparts, un véritable coup de projecteur sur notre île. 125 nations seront représentées avec 75 équipes mixtes de 4 coureurs. Une aventure de 400km.
 
Pascal BAHUAUD- Directeur de l’organisation de l’ARWS :
« Les courses aventure sont des courses non stop en autonomie complète par équipe, des équipes de 4 personnes, c’est des équipes mixtes et puis ça regroupe tout les sports de nature qu’on peut trouver sur un territoire où sur L’île de La Réunion on va avoir du trek, du VTT, des kayaks en eaux vives ou en mer, on va avoir du canyoning, de la spéléo, on va peut-être avoir du cheval. » 
 
Cyrille MELCHIOR- Président du Département :
« C’est un vrai plaisir pour nous d’accueillir ce raid aventure sur le territoire de La Réunion puisque vous le savez bien, nous avons des paysages magnifiques, nos cirques et nos remparts sont classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. On dit que la Réunion est une île intense et la beauté de nos paysages est reconnue aujourd’hui et le fait d’accueillir le raid aventure édition 2018 au mois de novembre. C’est un honneur mais c’est aussi une façon de dire que La Réunion est reconnue sur le plan mondial. »

Team Zourit :
« Il y a forcément des appréhensions parce que déjà c’est un format très très long donc un peu hors norme. Il y a des activités qui sont diverses et variées. On ne connait pas exactement les lieux sur lesquels on va pratiquer ni l’engagement qu’il va falloir avoir sur le moment mais c’est ce qui fait aussi la valeur de cette discipline. C’est l’inconnu donc c’est un petit peu comme sauter dans le vide. Le jour de la compétition on va découvrir le terrain et le principe de base c’est l’adaptation et c’est pour ça que c’est beau aussi. On va chacun essayer de mettre nos compétences les uns et les autres et au bout du compte passer la ligne d’arrivée parce que c’est quand même ça aussi le but. »

 

Mardi 15 Mai 2018 - 15:32
Département de La Réunion
Lu 237 fois