MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Ces femmes yézidies qui terrorisent à leur tour Daesh. Les esclaves de l’État Islamique racontent leurs histoires


A l'encontre de l'armée de Daesh et de ceux et celles qui soutiennent cet ennemi terroriste, je cite la célèbre phrase de Poutine qui revient 16 ans après : "Il faut les buter jusque dans les chiottes"

Ce sont certainement ces femmes combattantes qui vont perturber, déstabiliser les rangs de l'armée de Daesh par leurs interventions, leurs représailles, leurs volontés, leurs déterminations, leurs engagements...

Elles ont décidé de ne plus subir la terreur et ont formé un bataillon de 123 femmes de 17 à 30 ans qui font littéralement trembler de crainte les combattants terroristes. Leur particularité ? Être entraînées par une ancienne chanteuse à succès.

Par Pamphlétaire - Publié le Mardi 17 Novembre 2015 à 22:58 | Lu 881 fois

https://francais.rt.com/international/5965-femmes-yezidies-terrorisent-daesh; https://francais.rt.com/programmes/enquetes-speciales/9281-victimes-daesh

Xate Shingali, 30 ans est une ancienne chanteuse yézidie. Après avoir obtenu le feu vert du président kurde Massoud Barzani, elle a formé un bataillon exclusivement féminin combattant aux côtés des Pershmergas en Irak.

"Ils nous violent. On les tue"

Ces amazones ciblent spécifiquement les combattants de l'Etat islamique. Ce dernier en effet kidnappe régulièrement des filles yazidies, les vend et en fait des esclaves sexuelles. Au total, les djihadistes ont tué plus de 5.000 Yazidis et capturé 500 femmes et enfants.

Elles ont pris le nom de "Sun Girls" ("Les filles du soleil"), ce qui n’a pas été choisi au hasard, puisque ces combattantes yézidies croient en la protection du soleil.

Autre croyance qui les sert : les djihadistes de Daesh auraient peur d’être tués par une femme, ce qui les empêcherait de connaître les joies du paradis et de ses 72 Houris censées les attendre.

Mais mieux que personne, ces combattantes savent qu'elles risquent d'être assassinées ou traitées comme des esclaves sexuelles par les djihadistes. Mais animées par un sentiment de revanche sans pareil, elles n'hésitent plus à manier les armes.

Pop star, ancienne top model, toutes unies contre Daesh

Helly Luv est surnommée la Shakira kurde et combat Daesh avec son arme de prédilection : la chanson. Elle vient de tourner un clip près de la zone de combat en Irak contre les éléments de Daesh, clip qui a été vu plus de deux millions de fois. Ses textes engagés lui ont valu des menaces de mort de la part du groupe terroriste.

Autre femme ayant pris les armes, une ancienne top model d'origine canadienne de 46 ans. Celle qui se fait appeler Tiger Sun est partie pour la Syrie au printemps dernier. Elle s'est retrouvée à combattre l'Etat islamique sans avoir jamais reçu de formation militaire.

Daesh est le groupe terroriste le plus brutal de notre époque. Sous le couvert de la religion, ils tuent, ils violent, pillent et réduisent des gens en esclavage, détruisant des villes entières afin de s’emparer de nouveaux territoires et de ressources naturelles. Les victimes sont forcées de se convertir à l’Islam, car le groupe suit servilement une version pervertie des enseignements islamiques, conforme à leur programme.

Au mois d’août 2014 les terroristes ont envahi les terres autour des Monts Sinjar en Irak, habitées par la minorité ethnique de Yézidis. Ils massacraient les hommes en âge de combattre et vendaient les femmes et les enfants en tant qu’esclaves. Ils séparaient des familles et prenaient de jeunes filles pour leur propre satisfaction sexuelle. Les petits garçons étaient forcés de devenir leurs apprentis. Les captifs ne pouvaient compter que sur leur famille pour venir à leur secours, ces dernières pouvant faire l’objet d’un chantage pour des sommes exprimées en milliers de dollars. Pourtant, le plus souvent la famille survivante ne sait même pas si leurs proches en captivité sont en vie et où ils sont retenus.

Certaines femmes, parmi celles qui ont été asservies, ont réussi à s’évader ou ont été rendues à leurs familles. Elles racontent des histoires terrifiantes sur les atrocités de Daesh dont elles ont été témoins. Bien qu’elles soient en sécurité maintenant, le temps passé en captivité les affecte encore. Beaucoup d’entre elles ont perdu des membres de leurs familles et sont contraintes de reconstruire leur vie dans cette nouvelle réalité, ce qui est pour elles particulièrement pénible.




1.Posté par JUSTPAIX le 18/11/2015 20:22

ben ou son les ricains qui on pendu celui qui fessait régné la paix avec toute ces ethnique incroyable , Irak fini ! elle compte les morts chaque jours

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes