MENU ZINFOS
Municipales 2020

Ces femmes candidates : Nathalie Bassire au Tampon


Par Gilette Aho - Publié le Mardi 3 Mars 2020 à 10:21 | Lu 1100 fois

À travers sa voix, la femme paraît énergique et elle l’est… lorsqu’on pose un regard sur son parcours… et quel parcours ! Nathalie Bassire est issue d’une famille du sud de l’île, ses études l’entraînent à devenir professeur des écoles. Affectée à Trois Mares, elle découvre la vie du quartier à travers les élèves et leurs parents « d’emblée, je me suis impliquée dans la dynamique associative, j’aimais beaucoup (et encore) être à l’écoute sur le terrain, et ce afin de mieux faire avancer la chose publique » affirme-t-elle. 

C’est en 2007 qu’elle est repérée par un Tamponnais de renom : Didier Robert, qui l’encourage à se joindre aux élections départementales et à celles des municipales en 2008 « je n’étais pas du tout destinée à ce milieu, j’avais beaucoup de méfiance envers les politiques, seules les valeurs que mes parents m’avaient transmises étaient mon moteur » affirme-t-elle. Depuis, elle s’est révélée aux Réunionnais « j’ai découvert combien la volonté politique pouvait faire avancer les choses, apporter un mieux-être à la population : aux demandeurs d’emploi, aux associations, aux artisans, aux entreprises : ma volonté politique intérieure se poursuit en parallèle de mes valeurs reçues par ma famille ».

Très vite, Nathalie Bassire se voit confier par les électeurs  trois mandats : celui de conseillère municipale et départementale depuis 2008, et conseillère régionale toujours dans le sillon de Didier Robert. 

C’est en 2017 qu’elle décide de se lancer dans la course à la députation. « J’ai rencontré plusieurs centaines de citoyens de la Rivière Saint-Louis en passant par Cilaos, le Tampon et l’Entre-deux.  Le terrain, les dialogues sont les meilleurs moments d’une campagne ». Avec 19 652 voix, elle devient députée et s’installe à l’Assemblée nationale le temps d’une mandature au sein de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire.

En 2020, Nathalie Bassire ambitionne de devenir maire du Tampon « de ma permanence depuis mon élection en 2008, je ne cesse de recevoir les citoyens : cette proximité m’a permis de découvrir les manquements au Tampon, de ces manquements, j’ai pu construire avec une équipe de passionnés l’axe primordial de la campagne : l’attention réelle portée aux sollicitations des Tamponnais : c’est en les écoutant que nous pourrons les accompagner, être réactif vis-à-vis des familles en difficultés pour qu’elles reprennent espoir ». 

Nathalie Bassire reste persuadée que « c’est par la politique que je mène que je reçois la reconnaissance des électeurs et non parce que je suis une femme parallèlement, j’entends aussi que ces mêmes électeurs souhaitent une meilleure visibilité des femmes dans le domaine public. Notre sensibilité est plus concrète que celle des hommes ». 

La candidate tamponnaise reste optimiste : «les électeurs sont conscients sur le terrain qu’après plusieurs décennies au pouvoir  l’actuel maire doit tourner la page. Face à la nouvelle génération, aux nouvelles technologies les Tamponnais souhaitent  se tourner vers l’avenir et je serais là pour les accompagner…conclut Nathalie Bassire. 

Face à six candidats, trois femmes, trois hommes, l’énergie de la députée soufflera-t-elle au soir du premier tour ? Rendez-vous dimanche 15 mars à partir de 18H.
 
Présentation du Tampon : 

- 27 écoles maternelles, 
- 32 écoles primaires, 
- 6 collèges, 
- 7 lycées, 

La population est passée de 24 000 habitants dans les années 60 à 78 000 habitants en 2018.

Les maires successifs depuis 1945 : Edgar Avril – Roger Bénard – Paul Badré – Didier Robert – Paulet Payet. Maire actuel André Thien Ah Koon.

Une dette de 1 125 Euros par habitants (chiffres de 2018 JDN)




1.Posté par GIRONDIN le 03/03/2020 11:02

Pour la vérité, une autre interview de complaisance et pour rester dans le même registre :

https://m.zinfos974.com/L-invite-de-Zinfos-Nathalie-Bassire-Je-serai-candidate-aux-municipales-au-Tampon_a126746.html

Expropriation, quand elle sera à la Mairie....... Route des géraniums..... Je ne comprends pas...... Je mets fin au débat public.......

2.Posté par polo974 le 03/03/2020 12:23

L'autre fois, sur un marché, quand je lui demandais où étaient passés les 2000 bus, elle osait affirmer que la promesse avait été tenue et qu'ils circulaient...

très crédible.

3.Posté par Le Jacobin le 03/03/2020 14:09

C’est en 2007 qu’elle est repérée par un Tamponnais de renom : Didier Robert,l’encourage à se joindre aux élections départementales et à celles des municipales en 2008

L’ŒIL DE LYNX DIDIER Robert perso na non gratta au Tampon

" Avec 19 652 voix, elle devient députée et s’installe à l’Assemblée nationale le temps d’une mandature au sein de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire."

INVISIBLE ELLE S'INSTALLE CHEZ ELLE PAYÉE A RIEN F.....

«les électeurs sont conscients sur le terrain qu’après plusieurs décennies au pouvoir l’actuel maire doit tourner la page.>>

Ce qui n'est pas faut d'autant qu'il cherche à remettre le trône à son fils comme un bien de fond.

Rien votre analyses économiques mérite un verdict de fin de non recevoir.

Au revoir Madame, le Tampon à besoin d'un gestionnaire dans la commune pas d'une institutrice dans la Mairie, rien qu'à voir votre équipe de campagne le Tampon transpire le gouffre financier.

Vous me direz eh alors ! je suis un disciple de Didier Robert;donc passons.

4.Posté par caroline le 03/03/2020 14:53

Alors là ! c'est la seule femme qui écoute et qu'on voit souvent !!! parceque TAK depuis 2014 mi atten mon rdv avec li ! mi atten toujour ! bénar li lé caché avec tout do moune ! et surtout le su la liste de MACRON ce dictateur !

5.Posté par adana le 03/03/2020 14:59

Vous me faites rire tous ! est ce qu'elle a dit qu'elle était sur la liste de didier ROBERT ? non ce sont les journalistes qui disent ca !!! il faut du changement au TAMPON et c'est pas avec tout ces novices de la politique qu'on va s'en sortir !!! et puis au moins elle a le mérite d'être arrivée la

6.Posté par Ninie le 03/03/2020 15:43 (depuis mobile)

Vive Nathalie Bassire 😊😊😊

7.Posté par Nono le 03/03/2020 16:16 (depuis mobile)

Nathalie une candidate proche des gens.. Bravo nathalie bassire👏

8.Posté par LA CONSEILLÈRE RÉGIONALE QUI NE CONNAÎT PAS LES DOSSIERS DU TAMPON le 03/03/2020 16:17

LA CONSEILLÈRE RÉGIONALE bassire A DÉCOUVERT LE PROJET ROUTE DES GÉRANIUM, CRÉÉE PAR LE CONSEIL RÉGIONAL, QUAND LES FUTURS EXPROPRIÉS SE SONT REBIFFÉS.

4 ANS APRÈS SON ARRIVÉE A LA RÉGION, ELLE LE DÉCOUVRE

9.Posté par Leclère le 03/03/2020 20:03

Vous êtes surpris de cet hommage à Nathalie Bassire ? Mais il faut savoir que Zinfos974 reçoit des subventions du conseil Régional ! Étonnant non ?

10.Posté par wtf le 03/03/2020 20:11

En tout cas, vous, Lebon ou Benard, êtes des personnes humainement nettement plus intéressante que le sortant. Par contre, si au second tour, vous, Benard ou Lebon, vous vous maintenez dans une triangulaire, surtout si vous êtes moins bien scorée que celle ou celui juste après TAK, vous êtes sur tous les 3 ou toutes les 2, de perdre.

Au final, il y a plus de gens qui ne veulent plus du sortant, que de gens qui comme d'habitude lui sont aveuglés et voteront pour lui .Toutes ces listes présentes vont diluer la majorité des tamponnais qui n'en veulent plus au profit de la minorité qui veulent la continuité actuelle (magouille, délit de favoritisme clientélisme, manipulation, dictature, autocratie, centralisation et unification des décisions...) . Sa base est assez solide, car c'est le sortant, il a les médias, l'appareil communal, les ficelles à tirer, ils tient beaucoup de gens par son chantage électoral du "vote pou moin ma donne à ou un qqch" et ça fait 3 décennies qu'il fait les mêmes choses et mêmes programmes, et du coup, c'est facile, au delà de payer les madias pour le titre, d'être "bon gestionnaire" quand ça fait 30 piges qu'on fait le même boulot. . Mais malgré les chantages électoraliste sur une fraction de la population consentante (car oui, faut aimer l'avoir au fond pour ré ingurgiter son propre vomi) , certains l'aiment bien et le voit comme un bon gars; El Padre qui en plus s'apprête à introniser le rejeton au trône, histoire de faire perdurer la prochaine génération....Pouahh de manger cochon .

Donc, Mme, vous êtes humainement intéressante pour avoir pu discuté avec vous dans le passé et, même si bien évidemment on peut toujours vous critiquer (parle mal avec l'émotion, à "mal" voté des projets....), mais entre vous et le sortant, y a pas photo. Perso je crois plus en l'humain qu'en un parti ou un programme.. Par contre entre vous et l'autre femme, pour moi au 1er tour, c'est l'autre. A voir ce qui se passera au second tour, mais de grâce ne faîte plus de "je trace". Car là, on finira par imaginer que votre candidature n'est là que pour diluer les voix au profit du sortant. Réfléchissez à ça les électeurs de Bassire. Auquel cas, ça sera repartir pour 6 ans, voire plus avec le rejeton intronisé, de purgatoire bis repetita.

Bonne chance !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes