Courrier des lecteurs

Ces élus qui provoquent le malaise chez leurs concitoyens

Vendredi 3 Novembre 2017 - 09:44

Alors que malheureusement, le chômage et la crise économique s’installent, la presse ne cesse dernièrement de nous relater les exactions de certains de nos élus. La moralisation de la vie politique ? La Réunion à 10 000 km de Paris peut-elle y être associée ?
L’avenir nous le dira. Cependant le constat est là. Si ce qui est relaté s’avère vrai, nous avons actuellement un bon paquet de délinquant dans nos collectivités locales et à la façon dont la justice travaille actuellement il est fort probable que la menace qui pèse sur leur tête ne les « empêchera pas de dormir » (expression d’un Maire de l’Est).

Comment dans ce cas la jeunesse de notre ile peut-elle avoir confiance en nos politiques quand chaque semaine, se dévoilent dans la presse, les délits présumés de nos élus ?

Pour rappel, d’après l’INSEE, 6300 Réunionnais modestes locataires du secteur libre et vivant seuls ne disposent seulement que de 150 euros par mois pour vivre, soit 5 euros par jour. A leur coté des élus affichent un salaire mirobolant, comme le cas de cette élue de Saint-Paul, Sandra Sinimalé, accusé par les Magistrats de la Cours des comptes d’avoir touché « 28 000 euros de surcout salarial illégal ». 

Le malaise ne s’arrête pas au salaire malheureusement. Certains élus sont devenus multitâches. Ils peuvent travailler à divers postes et dans diverses collectivités à la fois sans que cela ne gêne leur morale. C’est peut-être le cas par exemple de cet élu qui déclarait ne dormir que 3 heures par nuit quand le journaliste lui posait la question de savoir comment pouvait-il gérer son emploi du temps. Heureusement pour sa santé que le quatrième poste qu’il briguait lui a échappé, les électeurs, lui évitant le surmenage, lui ont sans doute sauvé sa vie lors cette élection.

Dans une région ou le taux de chômage atteint des sommets (Fin septembre 2017, à La Réunion, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s’établit à 135 860.), on peut comprendre difficilement que certains élus Saint-Paulois ont trouvés si facilement un poste, dans certaines collectivités, sans mise en concurrence avec des demandeurs d’emploi souvent plus qualifié. Au regard de nos jeunes, l’injustice est d’autant plus forte que beaucoup de promesse de campagne concernant l’emploi n’ont pas été tenue. Pourtant la Mairie de Saint-Paul embauche. Monsieur Thierry Vaïtilingon au cœur d’une enquête de la Chambre Régionale des Comptes en est la preuve vivante tout comme les nombreux membres de la famille Sinimalé recrutés, mais est-ce pour leur… compétences ?

Cependant tous les élus n'ont pas un comportement désinvolte et profiteur. De nombreux élus municipaux se dévouent à leurs concitoyens mais tant qu’ils ne feront pas partie de ceux qui dénoncent les fautes commises au sein de la Collectivité Saint-Pauloise, ils ne pourront se prévaloir de leur honnêteté.
Paul Payet
Lu 479 fois



1.Posté par Dazibao le 03/11/2017 10:53

Ces élus qui provoquent le malaise chez leurs concitoyens
................................

Je crois que sur votre clavier vous avez oublié d'utiliser la touche "espacement" pour séparer le mot concitoyens en deux mots. C'est une erreur volontaire pour ne pas heurter le modérateur ?

2.Posté par Elle le 03/11/2017 11:42

Ou comment faire comprendre à des gosses (réels ou d'âge mental) en perte de repères (pour être agréable) que dans la vraie vie il convient de bien se comporter : ne pas mentir, ne pas insulter, ne PAS VOLER, ...
Que le vol par exemple, conduit en prison ...
Oups, je rigole, ben ya aussi le sursis ou la relaxe... Mais pour ça, si t'es pas 1er de cordée faut être un politique !!!

3.Posté par margouillat974 le 03/11/2017 17:55

@2 y'en a qui cumule!

4.Posté par Juste le 03/11/2017 20:09 (depuis mobile)

Zut.. En début de lecture je pensais que vous nous parler de sin lui... A la vue de St Paul je me suis arrêté de lire..

5.Posté par GIRONDIN le 03/11/2017 21:44

2. Elle
Effectivement !
Et il y a même abandon de poursuite pour les 1ers de cordée pour insuffisance d'éléments (oui i manque le papier écrit et signé par les 2 magouilleurs comme quoi ils vont truander...)

6.Posté par Eric le 04/11/2017 06:43

post 4 Saint-Louis et Saint-Paul même système hélas !

7.Posté par ste suzanne le 04/11/2017 06:45

sa sert encore a quoi d écrire tous ses lignes puisque à la fin il ne finiront jamais à la """" prison """
il y a même qui se permet de dire que j était plusieurs foi en garde a vu et je suis toujours là
ou encore ils prennent l argents des contribuables pour payer leur avocat fétiche pour leur défendre
j espère un jour a force de frauder ou volé le peuple leur dossier se sera pas pourri lors de leur comparution
et on ne trouvera pas une pourri pour crier au scandale ou au complot à la tète de leur client qui ne cesse
de trainer des casseroles

8.Posté par Juste le 04/11/2017 17:55 (depuis mobile)

@Eric. Oui en effet...Hélas!!! Merci à st paul de nous débarrassé de Vaitilingom....

9.Posté par Kaloupillé le 04/11/2017 20:50

Je ne vois pas L' intérêt de ces Politiques ESCROS ... qui sont Toujours Présent sur la Scène à L ' île de la Réunion ....TOUS Corrompus , mais comment voulez vous que les Réunionnais évoluent ? à bon entendeur !!!

10.Posté par vincent Caramante le 05/11/2017 15:09

Le malaise concrétisé par une abstention record n'arrête pas nos élus dans les délits, de plus en plus médiatisés. Ils sont les chancres et les parasites de notre société. Ils ne gèrent pas, ils ne servent pas, ils se servent grassement. Oui, ils sont tous pourris, car, ceux qu'ils ne le sont pas, sont systématiquement écartés du microcosme, de cette oligarchie, de cette famille, dans laquelle tous les leaders de Partis son réunis et unis pour le meilleur, mais plutôt le pire. Ils font semblant d'être en désaccord devant le public, en coulisses, ils se partagent les pouvoirs et les mandats.
Il semble que ceux-ci, ou celles-ci, conscients d'une mobilisation populaire généralisée se conforte dans cette spirale : > Prenons tout ce qui est possible de prendre, d'autant que la presse réagit en faveur des contribuables et de la démocratie.
L'opinion doit savoir, elle n'est informée que par, seulement, la partie visible de l'iceberg. La partie submergée, est considérable. Il faudrait étudier et enquêter sur chaque fonctionnement, service par service, l'utilisation des fonds publics, des marchés truqués, des achats considérables de matériels et fournitures de toutes espèces qui disparaissent, des denrées périmées et invendables, des dessous de tables et des pots de vins, des billets d'avion, des frais d'hôtels, de taxis, de restaurants, etc. Cela, calculé à l'échelle d'une commune, multiplié par le nombre de communes, des communautés d'agglos, des SEMs, des Conseils Général et Départemental, totalisant des centaines de millions d'€.
Les élus ne sont pas seuls. La plupart des cadres qui participent à ce racket, sont des membres très proches des élus. Ils occupent des postes, puis passent des concours dont les résultats sont connus d'avance.
Comme "ces gens" sont incompétents, ils sont suppléés par des vrais diplômés qui se tapent le boulot.
Tout cela devrait disparaître et légiférer ? Oui, mais se sont eux qui légifèrent. Observer comment la Présidente du Département menace un journal de lui couper les vivres. Nous sommes en dictature caractérisée.
Nos élus locaux ont un nouveau slogan pour masquer ce marasme dont ils sont les géniteurs, le STATUT de La Réunion. Pas eux les coupables, l’État et le statut de Département. En changeant de statut, ils espèrent échapper aux Lois Nationales et Européennes afin de maintenir leurs privilèges, cumule de mandats, magouilles, délits de toutes natures, de mettre dans la tête du peuple qu'ils sont innocents.
Bientôt ils seront à plaindre car la colère de la jeunesse sera sans pitié pour ces seigneurs féodaux.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 11:10 Ils nous prennent pour des cons