MENU ZINFOS
Economie

Ces Réunionnais valorisent les huiles usagées en biocarburant


L’huile des samoussas, frites et autres beignets banane pourrait prochainement se retrouver dans les réservoirs des véhicules.

Par SF - Publié le Samedi 3 Septembre 2022 à 08:30

Recyclée, l’huile des samoussas, frites et autres beignets banane pourraient prochainement se retrouver dans les réservoirs de véhicules sillonnant les routes de l’île. Trois Réunionnais y travaillent.

A La Réunion, moins de 25 % des huiles alimentaires usagées produites sont valorisées, le reste finit sa course dans les canalisations, les réseaux d’assainissement et les milieux aquatiques. Trois Réunionnais, Jean-Laurent, Hugo et Pierre, ont décidé de mettre à profit leurs compétences scientifiques pour participer à la préservation de l’île. Leur idée commune : valoriser les huiles alimentaires usagées en biodiesel.

Après 3 ans de travail, leur label Arsycle voit le jour en 2022. Ils collectent les huiles alimentaires usagées auprès des restaurateurs, collectivités et industries de l’île.

Les trois hommes proposent leur service de collecte à des professionnels qui produisent ou détiennent des quantités importantes de déchets composés majoritairement de biodéchets. 

L'huile utilisée pour les samoussas, frites et autres beignets, qui ne peut être jetée dans l'évier ou dans la cour, doit être amenée dans les déchèteries. Là aussi, Jean-Laurent, Hugo et Pierre s'occupent de la récupérer sur les territoires CINOR et de la CIREST.

Objectif biocarburant peï en 2025

Une fois traitées et transformées, ces huiles usagées seront transformées en biocarburant de 2e génération, réduisant l'émission de CO2 de 83 % par rapport au diesel fossile.

Arsycle est aujourd’hui au stade de collecte des huiles. L’entreprise réalise un pré-traitement et prépare leur expédition vers l’Europe où elles seront traitées et transformées en biocarburant. En un an, ce sont 260 tonnes d’huiles alimentaires qui ont été valorisées, soit 12 conteneurs acheminés vers l’Europe.

Jean-Laurent, Hugo et Pierre se sont fixés l’objectif, d’ici 2025, de relocaliser tout le procédé de recyclage à La Réunion, ce qui permettrait de réduire l’impact des huiles de friture utilisées par les Réunionnais sur le territoire.

À La Réunion la contrainte de volume se pose. Pour distribuer du biodiesel à la place du diesel, il faudrait récolter quelque 400.000 tonnes par an. Or, ce sont environ 16.000 tonnes qui sont importées sur l’île chaque année, expliquent-ils.

Incorporé dans un mélange de diesel, ce biocarburant pourrait tout de même servir à alimenter dans un premier temps des véhicules de transport de marchandises ou encore des véhicules agricoles.





1.Posté par marie le 03/09/2022 08:40

je crois que la decision est contraire a vos dire

pratique deja utilisee mais interdite

2.Posté par cramon le 03/09/2022 08:45

traitées et transformées en europe ?

, : foutage de gueule,il suffit de filtrer à 10 microns pour enlever les residus de cuisson

Rudolph Diesel a invente, mis au point son moteur à compression avec de l'huile d'arachide .

3.Posté par cramon le 03/09/2022 08:53

Ministère chinois des Affaires étrangères : Les États-Unis, étant l'initiateur de la situation en Ukraine, surveillent maintenant la crise énergétique en Europe de l'autre côté, recevant des avantages et des super profits

Selon le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, la différence de prix du gaz sur les marchés européen et américain a atteint des niveaux record, l'écart de prix est déjà plus de 10 fois supérieur.

Selon les chiffres publiés par Business Insider, les entreprises américaines pourraient réaliser plus de 100 millions de dollars de bénéfices exceptionnels sur chaque navire GNL vers l'Europe.

4.Posté par Antipode le 03/09/2022 08:55

L'un des inconvénients c'est que ça n'est plus légal ; l'autorisation d'en faire usage a été retirée quelques jours/semaines après promulgation ! https://www.encrage.media/societe/lhuile-usagee-ne-sera-finalement-pas-utilisee-comme-carburant-en-france-1660817810

5.Posté par BOYER le 03/09/2022 09:43

Bonjour,
le recyclage des huiles usagers à la reunion petit cailloux dans l'ocean est une très bonne initiative et forcement contribuera à preserver notre environnement; tous mes encouragements.
En revanche, il est peut être intéressant dans le cadre du développement de votre business model d'intégrer les citoyens réunionnais volontaires dans votre projet par le biais du financement participatif
sachant que tout entreprise vertueuse le financement est important
bonne chance

6.Posté par eric le 03/09/2022 09:50

le gouvernement est revenu en arriere pour cette autorisation


pratique interdite

7.Posté par Perdu le 03/09/2022 10:27

Envoyé de l'huile par bateau qui consomme 1000 fois plus de fuel aller et retour...au lieu de filtrer , traité ici et de réutiliser...ms bon le bateau c'est plus ecolo
J'ai un doute si on marche tête vers le bas ou bien les pieds en l'air...
Tout cela bien entendue sera financer avec nos CONcitoyens...

8.Posté par Squid le 03/09/2022 11:05

Et après on pourra laisser nos moteurs tourner avec la climatisation en stationnement ?

9.Posté par Réveillez vous le 03/09/2022 13:30

IL y a quelque années certain ce sont mordu les doits puisque ILLEGAL
comme le précise le site roulemafrite31, jusqu’à présent l’automobiliste en infraction pour cette raison était en infraction douanière au titre de la mise à la consommation de produits non autorisés, mais aussi en défaut d’acquittement de la TIC et de la TVA sur les produits pétroliers.

mais cela semblait avoir changé , il était temps :

C'est une bonne surprise pour les automobilistes, rouler à l'huile de friture usagée devient désormais légal. Dans le cadre de l'examen en première lecture du projet de loi pouvoir d'achat, les députés viennent d'approuver l'utilisation d'huile alimentaire usagée comme carburant.
EN PREMIERE LECTURE UNIQUEMENT

Puis à nouveau interdit:
Proposée par l’article 46 de la loi sur le pouvoir d’achat, l’idée n’a pas séduit le Conseil constitutionnel, qui l’a rejeté le 17 aout 2022.
( l argent est plus important que le circuit court et écologie...)



RAPPEL:
Les voitures compatibles doivent avoir une injection indirecte : il s’agit de modèles essentiellement commercialisés dans les années 90.

Sur une voiture non modifiée, il ne faut en général pas excéder 30 % d’huile par rapport à un plein complet. Mais avec des adaptations, il est possible de faire monter la part d’huile usagée à 100 %. Ces adaptations seront indispensables pour préserver la durée de vie du moteur.



Dommage ca aurait pu sentir les samoussas ou les frites dans les bouchons ....( avec les poulets en prime manquait plus que la Mayo .....)

10.Posté par Caroline le 03/09/2022 13:42

C est sûr que la Réunion est plus forte que tout...On se moque de qui ?

11.Posté par Zistéman le 03/09/2022 14:12

Du grand, vraiment très grand n'importe quoi, '' en plus réduisant l'émission de CO2 de 83 % ''
C'est vrai que dire tout simplement '' on a trouvé une super pompe à fric '' serait très mal vu.
Ma voiture, ADblue, à 8 700 km, catalyseur bouché à cause de trop petit parcours, à trop faible vitesse, uniquement en ville, maximum 13 km d'une traité, malgré 2 aller/retour Saint Benoît/Saint Denis, impossible de décrasser.
Je ne sais pas où est l'économie et l'écologie.

12.Posté par V2fontaine le 03/09/2022 14:38

Oui ! Huiles usagé pour les moteur diesel, et ethanol pour les moteur essence c'est l'avenir (+ que l'electrique a mon avis)

13.Posté par Squid le 03/09/2022 17:56

9.Posté par Réveillez vous le 03/09/2022 13:30


Il ne peut y avoir un combustible 100% "énergie propre" de part même les procédés en amont pour en avoir

Quand bien même cela fut possible, ça ne verra jamais le jour

Il faut bien qu'il y ait un lobby quelque part pour avoir la main sur le porte monnaie

Tout ce qui est soit disant pour l'écologie c'est de l'hypocrisie

Là on voudrait réduire la limitation de vitesse à 110km/h sur l'autoroute "pour sauver la planète"

Quelle foutaise

14.Posté par AZALA le 03/09/2022 17:59

beaucoup de bruit pour rien...sans doute une pompe a subvention..Ca ne marche que sur les vieux diesel.

15.Posté par Citizen le 04/09/2022 06:57

Ils ont cherché a monopoliser la collecte sur le territoire pour générer du profit et donc empêcher le citoyen lambda d’aller récupérer chez le restaurateur son huile usagée gratuitement. La filtration n’a rien de compliqué, la modification moteur non plus, ces informations circulent sur internet depuis de nombreuses annees. L’impact ecologique est perdu puisqu’ils traitent en europe…en plus a nouveau interdit…Il n’y a plus de sujet pour cette entreprise.

16.Posté par taiga974 le 04/09/2022 08:18

A la Reunion si on avait des cannes à sucre, on pourrait rouler à l éthanol ………..
La France récupère les huiles de la nouvelle Zélande pour en faire du bio carburant, consommation du cargo qui livre : un million de litres de fuel lourd aller !!!!!!!

17.Posté par Réveillez vous le 04/09/2022 15:38

ca me fait pensais au site roulemafleur a l'époque et fermé apparemment..


Roule ma fleur est une association créée en 2001 et qui regroupe plus d'une centaine d'adhérents.

Fiche d'identité de l'acteur

Elle vise à promouvoir les énergies renouvelables et, en particulier, les HVP comme huile carburant. C'est une des associations clés du Réseau pétale puisqu'elle participe à de nombreuses activités du réseau.




Point de vue dans la controverse:

Roule ma Fleur est une association très engagée. Au-delà de défendre l'utilisation d'huiles végétales pures comme biocarburant, la plupart de ses adhérents roulent eux-mêmes avec ce type de carburant. L'association est l'instigatrice du Camion Pétale, principal outil du réseau pétale, qui sillonne les routes depuis 2003 afin de sensibiliser au problème des carburants fossiles, de former au filtrage des huiles de friture et à la transformation des moteurs pour qu'ils puissent rouler à 100% aux HVP.


Le principal argument de l'association est de produire un carburant moins toxique et une huile biodégradable en se "réappropriant" le moteur et en soutenant les petits producteurs locaux.
Ainsi, ils s'opposent radicalement à la logique industrielle de Diester Industrie.

D'autre part, Roule ma Fleur est très concerné par l'aspect fiscal de la controverse puisque l'association s'oppose au paiement de la TIPP sur la vente d'huiles végétales.

Elle a, d'ailleurs, été l'un des plus fervents soutiens à Lionel Lambert, condamné en 2007 pour non paiement de la TIPP.

Thomas Plassart, l'un des créateurs de Roule ma Fleur, est également l'auteur de l'ouvrage La mécanique des Fleurs dans lequel il comment rouler à l'huile végétale brute, comment filtrer l'huile et quels sont les avantages des HVP.

18.Posté par ano974 le 05/09/2022 16:17

Le Premier ministre distingue les cultures principales et les cultures intermédiaires pour déterminer la taxe incitative relative à l'incorporation des biocarburants. Distinction entre les cultures principales et les cultures intermédiaires mais malheureusement Le biocarburant produit à partir de résidus graisseux n’est pas éligible à l’allègement de TICPE.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes