MENU ZINFOS
Sport Réunion

"Certainement une mise à mort du football" selon Alex Augustine


Alex Augustine, candidat malheureux lors de l’élection à la tête de la Ligue réunionnaise de Football, s’insurge contre l’arrêt de toutes pratiques du football dans l’île. Il accuse le président actuel de n’en faire qu’à sa tête.

Par GD - Publié le Lundi 22 Mars 2021 à 17:55 | Lu 2286 fois

"Certainement une mise à mort du football" selon Alex Augustine
Le communiqué:
 
 
ENCORE UN COUP PORTE A NOTRE FOOTBALL PAR LA LRF
 
À la suite des différentes informations communiquées par le président de la LRF à travers les journaux locaux, je m’interroge sur sa volonté réelle à faire redémarrer la pratique du football pour nos jeunes et moins jeunes, après l’avoir stoppée totalement et brutalement à la veille des vacances scolaires sans la moindre explication alors qu’un protocole sanitaire strict a été établi par la Fédération Française de Football et que tous les clubs s’y sont attelés à mettre en place.  

En effet, après l’insistance du Ministère de l’Education Nationale et des sports de ne pas arrêter les activités sportives et devant une autorisation préfectorale à la pratique des sports collectifs à condition d’être pratiqués en extérieur en accord avec les municipalités concernant l’utilisation des complexes sportifs à l’exception de certaines qui jouent le jeu du président de la LRF, c’est un véritable cataclysme et une mise à mort annoncée de certains clubs de football de l’île.

Comme pour 2020, entre juin et aout, le président de la LRF, sans aucune concertation et brandissant des mises en demeure aux clubs, a décidé d’une reprise coûte que coûte des compétitions, et aujourd’hui encore il nous démontre sa capacité à décider seul d’une reprise ou non de l’activité faisant abstraction des arrêtés préfectoraux et ose dire que « la Ligue ne peut pas prendre de décisions à la place de la Préfecture » (voir article du JIR du 21 mars 2021)….preuve que oui !

Il y a « celui qui a le droit et ceux qui ont le devoir »…Les clubs semblent ne pas avoir d’autres choix que d’exécuter sans possibilités d’anticipation car rien ne filtre de la Ligue. La preuve : beaucoup de clubs, pendant ces vacances de Pâques, ont dû annuler des stages, du jour au lendemain et sans pouvoir donner plus d’explications aux licenciés et parents des licenciés.

Concernant la vaccination des licenciés, « Allez-vous faire vacciner ! » dit-il » (voir article du JIR du 21 mars 2021) … Est-il seulement au courant que le nombre de vaccin est insuffisant ? Se permettra -t-il par son seul statut de président de Ligue de le rendre obligatoire à tous les licenciés ? 

Si on lit entre les lignes, à l’instar d’une certaine compagnie aérienne, il semblerait que nous nous dirigeons vers un passeport de vaccination nous rendant possible la pratique du football. Mais ce n’est qu’une supposition et elle n’engage que moi. Que dire de son championnat R1 à 16 ou encore de jouer que des matchs aller ou de play-off alors qu’en 2016-2017 la Ligue a réussi l’exploit de réaliser 2 saisons (aller/retour) en une seule année.

Cette interdiction d’entrainement nous prive bien évidemment de communication avec les parents qui souhaiteraient avoir des infos de leur club, ET que dire de notre institution qui ne communique que par voie de presse interposée.

En conclusion, à ce jour, le foot a cessé d’être pratiqué alors que tous les autres sports eux…continuent. 

Mais ce jour, un nouveau décret est paru…allant à l’encontre de la décision du président de la Ligue et qui rappelle que l’éducation physique et sportive est maintenue en extérieur et que le besoin d’une activité physique et sportive est absolument essentiel pour la jeunesse. 

Mais ce décret rappelle également que la pratique sportive individuelle reste possible dans l’espace public comme dans les équipements sportifs de plein air sans limitation de durée à condition que les couvre-feux soient respectés et surtout…que la pratique encadrée par un club ou une association reste également possible dans le respect du couvre-feu sans limitation du nombre d’adultes dans les équipements sportifs de plein air (Décret no 2021-296 du 19 mars 2021 modifiant le décret no 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire). Le nouveau décret publié le 19 mars.

Le président de la Ligue serait-il capable de se mettre en conformité avec les mesures du Gouvernement ?
Alex augustine 




1.Posté par Olive le 22/03/2021 23:34

C'est l'argent qui gouverne le football

2.Posté par Freedom le 23/03/2021 10:03

Lache l'affaire trouve toi autre chose Eteve et toute sa bande qui le suit ressemble plus à des mafia

3.Posté par dyonisienne le 23/03/2021 16:06

Bon sang, tout ça est tellement vrai. J'apprécie le discours de Mr Augustine qui ose dire à voix haute ce que tout le monde pense tout bas..bien sur que la pratique sportive est autorisée, cela fait longtemps que le préfet l'a communiqué en plus du 1er ministre qui a indiqué que même sous confinement les activités sportives restent autorisées à l'école ou à l'extérieur pour les mineurs.
Les présidents sont tellement corrompus qu'ils n'ont pas d'autres choix que de voter pour lui.. voila le résultat..il se fout de nos marmailles ou des séniors. Mr le préfet, j'espère que vous permettrez la reprise des compétitions sportives des la fin du couvre-feu car les dégâts sur les jeunes et moins jeunes sont importants ! Toutes les disciplines s'entraînent ! Etheve est un comique, il faut arrêter de l'écouter, il ne fait que radoter

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes