MENU ZINFOS
Social

Centre de gestion de la fonction publique territoriale : L’union sacrée avant les élections


Le 8 décembre prochain doivent se dérouler les élections professionnelles de la Fonction publique territoriale. Pour l’occasion, un protocole préélectoral a été signé par les organisations syndicales au Centre de Gestion de La Réunion. Ces dernières ont largement salué le dialogue social avec la présidente, Juliana M’Doihoma, qui a permis de trouver le compromis qui satisfait tout le monde. Le vote se fera par urne et la parité homme-femme sera assurée dans les commissions.

Par - Publié le Samedi 17 Septembre 2022 à 06:29

Ce vendredi, les sourires étaient de sortie au centre de gestion (CDG) de la fonction publique territoriale. Six organisations syndicales (SAFPTR, CGTR, FO, UNSA, CFTC et CFDT) et la présidente du CDG, Juliana M’Doihoma, ont signé un protocole préélectoral pour les élections professionnelles de la fonction publique territoriale qui doivent se dérouler le 8 décembre. 

17.260 électeurs devront élire leurs représentants au niveau des Commissions paritaires administratives (CAP), pour les titulaires, et des Commissions consultatives paritaires (CCP), pour les contractuels. L’une des nouveautés voit l’entrée en vigueur, dès le 1er janvier prochain, des Comités sociaux territoriaux (CST) qui naissent de la loi de Transformation de la fonction publique de 2019. Les CST sont issus de la fusion des comités techniques et des comités d’hygiène et de sécurité des conditions de travail.

Urnes et parité

La première décision pour ce protocole préélectoral a été le retour du vote à l’urne plutôt que le vote électronique "qui doit être préparé pour l’avenir. Aujourd’hui, en l’état actuel de notre territoire, de la fracture numérique pour un grand nombre d’agents qui ont des difficultés d’usage et d’accès au numérique, il nous a semblé plus judicieux, à l’unanimité, de passer à un vote à l’urne pour l’essentiel de ces élections", explique la présidente du CDG.

L’autre point important de ce protocole est le soin apporté sur la parité homme-femme, qui sera appliquée sur l’ensemble des comités. Ce protocole vise trois objectifs : favoriser la participation, garantir la fiabilité du vote et accompagner les collectivités dans les élections de leurs propres agents.

Ensemble contre l’abstention

Pour Juliana M’Doihoma, ces accords ont pu exister grâce au travail des organisations syndicales et des élus. "J’attache une importance à un dialogue ouvert avec les syndicats. La fonction publique territoriale connaît de grandes mutations. Les agents publics réunionnais aspirent à voir leur carrière se développer. On ne peut construire ces avancées qu’en discutant avec les représentants syndicaux", explique-t-elle.

Les représentants syndicaux ont tous salué les échanges qu’ils ont pu avoir lors de ces travaux. "Un meilleur dialogue social, c’est une bonne chose pour la démocratie", insiste Judex Mouny-Latchimy de la SAFPTR. Pour Nicolas Damour de FO, il faudrait que "les collectivités, en global, prennent cet exemple en mettant tous les syndicats autour de la table" car à ses côtés, Louis Gironcel de la CFTC rappelle les enjeux avec "la baisse de l’intérêt des agents" pour ces élections.

Le taux de participation était de 60% en 2014 avant de s’effondrer à 22% en 2018. "La communication va permettre un changement de vision auprès de l’action syndicale", espère-t-il. Réponse le 8 décembre.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par eric le 17/09/2022 07:40

Une belle parite que nous pouvons observer

il faudrait sevir

2.Posté par Tintin le 17/09/2022 08:06

Que du blabla madame !! Di a moin ou n’a point out préférence pour 1 que l’on se taira sur son nom!!!
Celui qui mange a tout râtelier et sans aucun accointance politique !!
Mdr

3.Posté par bonjour le 17/09/2022 07:01

Que de la magouille titulaire que sur piston nana 30ans services avec 1200€au tampon que fait le CDG ?

4.Posté par Lecteur le 17/09/2022 09:31

Hé bien les voila réunis solidaires pour se partager LE GATEAU...proches des salariés le temps de la campagne electorale...et puis entre eux pour profiter des avantages mais militer pour les droits des salaries des collectivités...c'est moins sur....ils agissent en faveur des collectivités et non pas en faveur des salariés. Ne pas etre étonné si il y a peu de votant tout le monde est dégouté de l'inactivité des syndicats

5.Posté par Ces beaux le 17/09/2022 13:13

Juliana M’Doihoma, "J’attache une importance à un dialogue ouvert avec les syndicats.


Le combat des 139 agents communaux de St-Louis pour leur réintégration a franchi hier un nouveau cap. Un syndicaliste de la CFDT a été placé en garde à vue pour "délit d’entrave" et "violences". Wilson Adras a finalement été libéré en fin de journée.

Avant d'envisager de porter plainte pour "arrestation arbitraire" contre la gendarmerie et le parquet de St-Pierre, la SAFPTR conseillée par Me Jean-Christophe Molière est en quête de réponses. "L'objectif est de faire la lumière sur ce qu'il s'est passé ces derniers jours à Saint-Louis. Pourquoi une grève paisible et pacifique a nécessité l'intervention des gendarmes ?", questionne le conseil. Au sein des rangs du syndicat, on s'interroge sur l'interpellation et la garde à vue de Wilson Adras en particulier alors que d'autres manifestaient. "La scène filmée par les manifestants montre bien qu'il ne faisait pas preuve de rébellion", précise Frédéric Fontaine secrétaire départemental adjoint du SAFPTR."Quels sont les éléments ? Quels sont les indices ou infractions qui ont été relevés ?", ajoute l'avocat.

"Pour nous c'est inadmissible, nous sommes inquiets. Faire grève est un droit", rappelle Jean-Pierre Lallemand. "En 25 ans de syndicalisme je n'ai jamais vu cela. La justice n'est pas au service de Mme Juliana M'Doihoma, l'État n'est pas au service de Mme Juliana M'Doihoma".

"Nous avons également envoyé un signalement au cabinet du ministre de la Justice", indique Jean-Pierre Lallemand, secrétaire général de la SAFPTR qui soutient le mouvement de grève.

La SAFPTR dénonce les violences commises

Sur le fond du dossier, le syndicat va saisir le tribunal administratif. "Les arrêtés de titularisation ont été validés par un organisme expert payé par la collectivité, le Centre de Gestion", rappelle Jean-Pierre Lallemand. "Tout le monde sait à St-Louis qu'elle veut mettre son monde".

www.zinfos974.com/St-Louis-La-SAFPTR-envisage-de-porter-plainte-pour-arrestation-abusive_a159593.amp.html



www.zinfos974.com/Manifestation-illegale-a-Saint-Louis-Du-sursis-requis-contre-le-syndicaliste-Wilson-Adras_a170207.amp.htm

6.Posté par MMarley le 17/09/2022 13:53

Bordel ! Maintenant on s'arrange avant les élections pour se partager le gâteau 🤮🤮🤮🤮. Et si il n'y a pas de votant ?

7.Posté par Saphia le 17/09/2022 21:22

Il y a des personnes instruites mais manque un savoir vivre. Reconnaître la valeur humaine n'est pas dans leur perspective.
Ancienne employée de la fonction publique territoriale.
A bon entendant.

8.Posté par di bana nou arrive le 18/09/2022 08:16

Beaucoup de syndicats ne représentent plus le personnel mais sont là pour leurs propres bénéfices : favoriser leur carrière et se protéger. Mais où sont les valeurs syndicales de base, celles de la défense de nos droits fondamentaux? Des valeurs de défense des intérêts des travailleurs contre les abus des politiques véreux! La FSU n'apparaît pas parmi les signataires, peut-être parce qu'elle n'adhère pas aux magouilles en place...
Votons en masse le 08 décembre et votons bien! La liberté du droit syndical!

9.Posté par Tilampe le 18/09/2022 08:57

Trop d agents ne se reconnaissent pas dans ces syndicats soit disant représentatifs mais qui ne font rien pour le personnel ! Un nouveau syndicat UR974 est présent depuis peu en FPT, enfin un vrai syndicat digne de ce nom. Vous aurez mon vote assurément

10.Posté par SAPHIA le 18/09/2022 09:00

Un syndicat a laissé une année mon dossier sur son bureau sans suite. J'ai repris mon dossier. Ce syndicat est pour le Maire.

11.Posté par Vache á lait le 18/09/2022 13:39

La fonction publique territoriale est trop grasse, il fait dégraisser afin de baisser nos charges.
Mettre des personnes compétentes et non plus par copinage. Y’en à marre

12.Posté par SAPHIA le 18/09/2022 18:07

M. Le syndicat où en est mon dossier d'intégration.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes