MENU ZINFOS
zinfos-moris.com

Centrale de Saint-Louis : Qui au sein de l’administration mauricienne a eu la patte graissée par la firme BWSC ?


Une firme épinglée par la Banque africaine de développement pour mauvaises pratiques et c’est la tempête à Maurice sur le Central Electricity Board et le ministère des Services publics de Collendavelloo.

Par E. Moris - Publié le Mardi 9 Juin 2020 à 11:26 | Lu 661 fois

Tout commence par un rapport de la BAD critique envers Burmeister & Wain Scandinavian Contractor. 
Le rapport dit, en substance, que des preuves ont été apportées montant que Burmeister & Wain, sur la balance de probabilité, aurait « récompensé financièrement des membres de l’administration mauricienne et d’autres, à travers l’intermédiaire de tierces personnes, pour obtenir des informations confidentielles relatives à l’appel d’offres ».

De ce fait, la firme Burmeister & Wain Scandinavian Contractor a pu, grâce à ces informations, avoir un avantage compétitif sur ses compétiteurs, selon le rapport de la Banque africaine de développement. Précisions que l’appel d’offres concerne la centrale de Saint Louis. 

Lire l'intégralité de l'article en cliquant...


 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes