Sport

Centrafrique: François Hollande s'est recueilli devant la dépouille des deux soldats français tués

Mercredi 11 Décembre 2013 - 10:21

Capture d'écran BFMTV
Capture d'écran BFMTV
François Hollande était à Bangui hier soir. Après s'être recueilli devant les dépouilles des deux soldats tués, Nicolas Vokaer et Antoine Le Quinio, il a déclaré que la mission est "dangereuse" et "nécessaire" pour "éviter un carnage".

Le président français est arrivé en fin d'après-midi ce mardi à l'aéroport de Bangui, en provenance d'Afrique du Sud où il avait assisté à la cérémonie d'hommage à l'ancien président sud-africain Nelson Mandela. Et il est reparti vers 23 heures.

À sa descente de l'avion, François Hollande a donné des indications sur la suite de l'intervention: "Il était temps d'agir, nous avions une obligation d'intervenir vite et fort. Ensuite, il nous faudra désarmer les groupes, rétablir l'autorité civile et préparer des élections. À ce moment-là, nos effectifs seront réduits".

Il s'est ensuite recueilli dans la soirée devant la dépouille des deux soldats tués la veille dans la capitale centrafricaine au cours des opérations de désarmement des groupes armés.

Pour rappel, Nicolas Vokaer et Antoine Le Quinio, issus du 8e régiment de parachutistes d'infanterie de marine de Castres, ont été tués lundi au cours d'un accrochage avec un groupe armé à Bangui.

S.I
Lu 292 fois



1.Posté par adrien le 11/12/2013 11:32

Honte a ce president! Ces 2 soldats n'avaient pas a mourir si la France n'irait pas jouer les gendarmes la bas! On a rien a faire la bas! Hollande demission!

2.Posté par SIMPLE REUNIONNAIS LAMBDA le 11/12/2013 14:46

De retour d'un voyage en Chine où il avait accompagné le 1er Ministre ,Jean-Pierre Raffarin a déclaré ,"sur France-Inter" , soutenir à fond les deux interventions françaises au Mali et en centre- Afrique où notre Pays accomplit son devoir ( face aux extrémistes musulmans et à la barbarie ) ,deux pays avec lesquels elle est liée par des accords militaires ..."Quand des soldats français interviennent pour garantir la Paix ,tous les Français doivent se retrouver derrière le Président de la République" , a t-il déclaré . C'est ce qui s'est toujours produit jusqu'ici !

3.Posté par ti garçon vilain, mais pas couillon le 12/12/2013 08:53

hé lamda, si l'un des soldats assassiné c'était un membre de ta famille tu réagirai pareil? combien vont encore être assassinés pour faire plaisir à ce président ridiculisé par un fillette de quinze ans en situation irrégulière et qui déclare si un jour elle revient en France, c'est elle qui fera la loi!?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >