Courrier des lecteurs

Cellule de crise du Rectorat de La Réunion : La honte des académies

Lundi 26 Novembre 2018 - 16:39

Monsieur le Recteur ,

Tout au long de cette crise il est affligeant de constater le manque de discernement vos services et notamment celui des éminences grises    qui vous conseillent en cas de crise.

Annoncer une pré-rentrée en pleine crise alors même que les services de la Préfecture savent pertinemment que celle-ci risque de perdurer encore une bonne semaine relève de l’inconscience.

A croire qu’il n’y a que des pré retraités, résidant à proximité de leur bureau et déconnectés de la réalité , qui vous entourent !

En premier lieu, il suffit d’analyser la situation depuis une semaine pour se rendre compte que tous les jours nous avons en moyenne une 20aine de barrages bloquants /filtrants sur les axes majeurs (littoral et intra quartiers)  de la Réunion Est en Ouest et du Sud au Nord.

A ce propos ,  nous ne pouvons que nous étonner des belles paroles du Préfet qui depuis une semaine ne cesse de clamer haut et fort que sa priorité est de rétablir la libre circulation des personnes…. N’osons pas imaginer les autres priorités…..

Or il est un fait indéniable que ce droit est en permanence bafoué.

D’une part la sécurité de votre personnel n’est pas assuré pendant leur déplacement et d’autre part ces barrages ne permettent pas, en tout état de cause, à votre personnel et à vos étudiants d’atteindre leur établissement.

En second lieu comme les écoles et crèches ne peuvent pas fonctionner ce même personnel a comme beaucoup d’entre nous les mêmes préoccupations et donc les mêmes difficultés en matière de garderie..

En outre après une impossibilité de se réapprovisionner en carburant et malgré la réouverture de quelques stations qui rationnent l’approvisionnement se pose toujours ce problème de mobilité.

Enfin il ne semble pas que vos services aient pris le soin de contacter les mairies en charge notamment de la restauration pour voir si cette partie pourrait être assurée et si le personnel communal confronté également aux problèmes de garderie personnelle de pénurie de carburant pourrait également se déplacer.

Ah oui, n’oublions pas l’absence totale de communication avec les agglomérations quand même en charge du Transport scolaire sur l’ensemble de la Réunion .

On attend beaucoup mieux du docteur/professeur des universités que vous êtes  , des inspecteurs et autres huiles qui vous conseillent…

Il est donc fondamentale, monsieur le Recteur, de revoir vos procédures de gestion de crises 

La Réunion de peut se contenter de tant d’amateurisme.
Charles Hubert de la BATH
Lu 680 fois



1.Posté par ASSOCIATION INJUSTICE 974 le 26/11/2018 17:11

Nous sommes tout à fait d'accord ce sont des décisions stupides , aucune concertation avant, c'est du grand n'importe quoi , INCOMPETENCE ........

stop-injustice974.fr

2.Posté par Réunionnaise le 26/11/2018 17:52

"Les éminences grises qui vous conseillent"... tout un programme en vérité que d'y réfléchir, à ces éminences grises.

Hier un vague communiqué demandait aux personnels de se rendre sur leur lieu de travail, mais par contre, les élèves pouvaient rester à leur domicile. (oui il n'y a pas de bus et il y a des barrages)

Donc qu'est ce que ça signifie ?

- que les personnels urinent dans leur réservoir pour faire fonctionner leur véhicule ? (pas de carburant dans le peu de stations ouvertes ou 20 € de carburant quota autorisé pour le peu de stations ouvertes)

- que les personnels gaspillent le peu de carburant qu'il leur reste au risque de ne pas pouvoir regagner leur domicile le soir ? (ils peuvent toutefois envisager de dormir sur leur lieu de travail comme au Japon)

- que les personnels doivent se confronter aux gilets jaunes qui bloquent la circulation ? armés ? non armés ?

- que font les personnels si ils n'ont pas d'élèves ?

Tout cela est vraiment symptomatique en fait. De quelle maladie ? je n'ose dire le mot.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Septembre 2019 - 17:51 Lettre ouverte à Didier Robert